ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Programmes de charge pour tendinopathies patellaire et d'Achille : une revue systématique comparant les résultats cliniques et identifiant les mécanismes potentiels d'efficacité

Rédigé par Cyril MADELEINE et Flavien IFANGOUSINE le Mercredi 26 Novembre 2014

Traduction des résumés indexés dans la base de données PEDro par la Société Française de Physiothérapie



Revue systématique. Les revues systématiques ne sont pas notées.

INTRODUCTION
Les tendinopathies du tendon d’Achille et du tendon patellaire sont des blessures de sur-utilisation courantes chez les sportifs. L’entraînement musculaire excentrique isolé est devenu la stratégie de prise en charge conservatrice dominante pour les tendinopathies d'Achille et celles du tendon patellaire, mais dans certains cas, jusqu’à 45 % des patients peuvent ne pas montrer de réponse au traitement. L’évolution des charges excentrique-concentrique à excentrique (Silbernagel combiné) et excentrique-concentrique isométrique (résistances fortes et lentes - RFL) a déjà été étudiée. Afin que les cliniciens prennent leurs décisions de manière éclairée, ils ont besoin d’être informés sur les options de charge et les preuves comparatives. Les mécanismes de charge ont aussi besoin d’être éclaircis afin de concentrer le traitement sur les déficits du patient et d’affiner les programmes de charge dans des études ultérieures.

OBJECTIFS
Les objectifs de cette revue sont d’évaluer les preuves dans les études comparant deux programmes de charges ou plus dans les tendinopathies du tendon d’Achille et du tendon patellaire, et de critiquer les critères non cliniques (mécanismes potentiels), comme les résultats d'imagerie améliorés, associés avec les critères cliniques.

MÉTHODES
La recherche exhaustive (MEDLINE, EMBASE, CINAHL, Current Contents and SPORTDIscus) a identifié 403 études. Deux auteurs ont indépendamment examiné les études par rapport à leur inclusion et à leur qualité. Le rapport final a inclus 32 études ; 10 ont comparé les programmes de charges et 28 ont étudié au moins un mécanisme potentiel (6 études ont comparé des programmes de charge et étudié des mécanismes potentiels).

RÉSULTATS
Cette revue a identifié des preuves limitées (tendon d'Achille) et contradictoires (tendon patellaire) que les résultats cliniques sont supérieurs avec des charges excentriques comparées à d'autres programmes de charge, remettant en cause l'approche clinique actuellement ancrée de ce type de blessures. Il y a des preuves équivalentes pour le programme Silbernagel combiné (tendon d'Achille) et de meilleures preuves pour les charges à RFL (tendon patellaire). Le seul mécanisme potentiel qui était toujours associé à une amélioration des résultats cliniques lors de la rééducation du tendon d’Achille et du tendon patellaire était des performances neuromusculaires améliorées (par exemple le pic de force, le travail, l’endurance), et le programme Silbernagel combiné (tendon d'Achille) ou les charges à RFL (tendon patellaire) avaient un niveau de preuve équivalent ou plus important que les charges excentriques isolées. Pour le tendon d’Achille, la majorité des études n’avait pas trouvé d'association entre l'amélioration de l'imagerie (par exemple réduction du diamètre antéro-postérieur, proportion des tendons avec le signal Doppler) et les résultats cliniques, incluant toutes les études de haute qualité. Au contraire, les charges à RFL pour le tendon patellaire étaient associées à une diminution de l'aire Doppler et du diamètre antéro-postérieur, ainsi qu’à une plus grande preuve de renouvellement du collagène, et cela n’avait pas été observé après les charges excentriques. Les RFL semblent vraisemblablement plus amener à une adaptation du tendon et méritent des études plus poussées. L’amélioration des performances de saut était associée avec les résultats cliniques du tendon d’Achille mais pas avec ceux du tendon patellaire. Les mécanismes associés avec les bénéfices cliniques peuvent varier entre les programmes de charge et les tendons.

CONCLUSION
Il y a peu de preuves cliniques ou mécanistiques pour isoler la composante excentrique, mais il devrait être clair qu'il existe un manque de preuves de bonne qualité et plusieurs mécanismes potentiels qui n'ont pas été étudiés, telles que l'adaptation neurale et les changements du système nerveux central (par exemple, la réorganisation corticale). Les cliniciens devraient considérer les charges excentrique-concentrique en parallèle ou à la place de la charge excentrique dans les tendinopathies du tendon d’Achille et du tendon patellaire. Les études de bonne qualité qui comparent des programmes de charge et qui évaluent des critères cliniques et mécanistiques sont nécessaires à la fois pour la rééducation des tendinopathies du tendon d'Achille et du tendon patellaire.

Référence :
Achilles and patellar tendinopathy loading programmes: a systematic review comparing clinical outcomes and identifying potential mechanisms for effectiveness
Malliaras P, Barton CJ, Reeves ND, Langberg H
Sports Medicine 2013 Apr;43(4):267-286

(Traduction : Cyril MADELEINE et Flavien IFANGOUSINE ; Relecture et publication : Aurélie MORICHON)

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1369 fois


1.Posté par Guillaume LAPASSERIE le 26/11/2014 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autant je vois le programme Silbernagel autant je ne vois pas ce qu'est le programme RFL pour le tendon patellaire???

Sinon pas sûr d'avoir tout compris. Pour résumé l'excentrique isolé est moins efficace que le concentrique - excentrique associé? Avec une évolution progressive...?!

En pratique, dans mon cabinet j'ai abandonné depuis longtemps le tableau complexe du protocole de Stanish (qui faisait peur aux patients) pour adapter le protocole excentrique à chaque patient, en partant sur une base "Stanishienne" (oups) pour tendre vers un protocole "Alfredsonnien" en faisant - au mieux - le concentrique + l'excentrique sur un seul pied... Je suis plutôt satisfait des résultats mais si je peux faire mieux avec le RFL..... ????!!!

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base







accès direct acide hyaluronique acromio-claviculaire acte individuel acupuncture AINS anti-inflammatoires antétorsion fémorale assurance maladie biostatistiques calcanéus camptocormie canal carpien canal lombaire étroit capsulite retractile Cervical. Abord préliminaire Cervical. Bilan actif Cervical. Bilan passif Cervical. Généralités Cervical. Neurodynamique Cervical. Traitement actif Cervical. Traitement passif chicago technique chiropractique chirurgie coiffe des rotateurs conflit sous-acromial contrôle moteur contrôle postural course à pied coxalgie coxarthrose coxo-fémorale Diagnostic différence de longueur des membres inférieurs disque inter-vertébral douleur chronique drainage lymphatique manuel drapeaux jaunes droit femoral Dry needling dégénérescence discale entorse de cheville entorse du genou essai controle randomise etirements EVA evidence based practice Examen du sujet exercices thérapeutiques fasciathérapie fasciite plantaire Fibromyalgie fléau cervical fuseau neuro-musculaire gainage Genou gonarthrose goniométrie GROC hallux valgus hernie discale IFMK inclinométrie incontinence urinaire IRM kappa kinesiotaping kinesitherapie ligamentoplastie Lombaire. Abord préliminaire Lombaire. Généralités Lombaire. Traitement passif Lombalgie lombo-sciatique Maitland manipulation vertébrale massage McKenzie MDT Membre inférieur. Abord préliminaire Membre inférieur. Généralités MRP Mulligan multifide nerf médian nerf radial nerf sciatique nerf tibial nerf ulnaire neuro-sciences neurodynamique nociception oedème Oldies but goldies ondes de choc ostéopathie ostéoporose palpation pelvis Physiotherapie pied piriforme Placebo plagiocéphalie podalgie podologie podomètre poignet points-gâchettes posture posturographie posturologie professions de santé proprioception psoas PSR PTG PTH quadriceps questionnaire rebouteux recommandations de pratique clinique red-flags regle de prediction clinique renforcement musculaire rythme crânio-sacré réflexothérapie rééducation posturale globale sacro-iliaques sacrum scapulalgie sciences de l'éducation scoliose semelles orthopédiques SFP SLR slump-test stabilométrie Start Back Screening Tool strain et counterstrain stretching symphyse pubienne syndrome des jambes sans repos syndrome douloureux regional complexe syndrome du canal carpien syndrome du canal tarsien talagie tapis roulant Temporo-mandibulaire. Bilan actif tendon achilléen tenségrité Test testing therapie manuelle therapie miroir Thoracique. Généralités Thoracique. Traitement passif thrust torticolis Traitement Épaule. Traitement passif épicondylalgie équilibre