ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Cardio-respiratoire

Quelle est l'efficacité des vaccins dans la prévention de la grippe chez les adultes en bonne santé (âgés de 16 à 65 ans) ?

Rédigé par le Samedi 14 Janvier 2017



Quelle est l'efficacité des vaccins dans la prévention de la grippe chez les adultes en bonne santé (âgés de 16 à 65 ans) ?
Ces recommandations Cochrane ne préjugent pas de la vaccination et de son intérêt chez les sujets à risque, malades et/ou plus âgés. Est elle plus efficace chez des sujets globalement plus immuno-déprimés ?

Elles mettent en perspective l'efficacité des "vrais" traitements médicaux avec les traitements dont l'efficacité est régulièrement méprisée, parce que ne faisant pas partie du modèle dominant (la thérapie manuelle a par exemple un NNT de l'ordre de 5 dans le traitement des troubles de l'appareil locomoteur).

Elles nous concernent puisque la vaccination obligatoire des personnels de santé est régulièrement abordée par les médias. 

Contexte :

Plus de 200 virus provoquent syndrome et symptômes grippaux (...).
Au mieux, les vaccins pourraient être efficaces contre seulement la grippe A et B, qui représentent environ 10% de tous les virus circulants.
Des adultes sains sont actuellement ciblés pour la vaccination antigrippale principalement en Amérique du Nord.

Les vaccins antigrippaux inactivés ont diminué le risque de symptômes liés à la grippe et d’arrêts de travail, mais leurs effets sont minimes.

Dans le cas relativement peu fréquent du vaccin correspondant à la souche circulante virale et à la circulation élevée, le NNT* pour éviter les symptômes de la grippe était de 33.

Dans les conditions moyennes (correspondant partiellement au vaccin), le NNT était de 100.

Taux ou transmission :

Les vaccins inactivés sont responsables de dommages locaux (érythème local, sensibilité et douleur), et 1,6 cas supplémentaires de syndrome de Guillain-Barré par million de vaccinations.

Avertissement :

Ces résultats peuvent être une estimation optimiste parce que les essais de vaccins contre la grippe sont parrainés par les entreprises pharmaceutiques qui ont tendance à produire des résultats favorables à leurs produits, et une partie de la preuve provient d'essais réalisés dans des conditions idéales de circulation virale et d'appariement. (...)

Quinze des 36 essais de l'examen ont été financés par des sociétés de vaccination et 4 n'avaient pas de déclaration de financement.

Lire le texte en version originale

Sa communication aux praticiens néo-zélandais

Le revue Cochrane sur le sujet

Cette revue Cochrane a évalué l'effet de l'immunisation par les vaccins antigrippaux sur la grippe A ou B, les symptômes grippaux et leurs conséquences et a déterminé si l'exposition aux vaccins antigrippaux était associée à des effets graves ou sévères.

Les populations cibles étaient des adultes en bonne santé, y compris des femmes enceintes et des nouveau-nés.

Contexte :

Sans tests de laboratoire, les médecins ne peuvent pas les distinguer parmi des symptômes qui durent plusieurs jours . Ils conduisent rarement à la mort ou une maladie grave.

Au mieux, les vaccins ne peuvent être efficaces contre la grippe A et B, qui représentent environ 10% de tous les virus circulants.
Chaque année, l'Organisation mondiale de la santé estime les souches virales devant être incluses dans les vaccinations de la prochaine saison.

Le vaccin inactivé est préparé en traitant les virus grippaux avec un agent chimique spécifique qui «tue» le virus. Les préparations finales peuvent contenir soit le virus complet (vaccin entier) soit la partie active de celui-ci (vaccins fractionnés ou sous-unités). Ces types de vaccins sont normalement administrés par voie intramusculaire (voie parentérale).

Les vaccins vivants atténués sont préparés en cultivant les virus grippaux à travers une série de cultures cellulaires ou d'embryons animaux. A chaque passage, les virus perdent leur capacité à se répliquer dans les cellules humaines mais peuvent encore stimuler le système immunitaire. Le vaccin vivant atténué est administré sous forme d'aérosol dans les narines (voie intranasale).

Les souches virales contenues dans le vaccin sont généralement celles qui devraient circuler dans les saisons épidémiques suivantes (deux souches de type A et une souche B), conformément aux recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (vaccin saisonnier).

Le vaccin pandémique ne contient que la souche virale qui est responsable de la pandémie (c'était le cas du type A H1N1 pour la pandémie 2009/2010).

Caractéristiques de l'étude :

Il s’agit des preuves connues en mai 2013.
Dans cette mise à jour, 90 rapports de 116 études ont comparé l'effet du vaccin antigrippal avec le placebo ou aucune intervention.
Soixante-neuf rapports étaient des essais cliniques (plus de 70 000 personnes), 27 des études de cohorte comparatives (environ 8 millions de personnes) et 20 études cas-témoins (près de 25 000).
Sur les 116 études, 23 (trois études cas-témoins et 20 études de cohorte) ont été réalisées pendant la grossesse (environ 1,6 million de couples mère-enfant).

Principaux résultats :

L'effet préventif du vaccin antigrippal parentéral inactivé sur les adultes sains est faible :

Au moins 40 personnes auraient besoin d'une vaccination pour éviter un cas de syndrome grippal (SG) (NNT = 40 IC95% [26 à 128]) et 71 personnes auraient besoin d'une vaccination pour prévenir un cas de grippe ((NNT = 71 IC95%[64 à 80).

La vaccination ne montre aucun effet appréciable sur les journées de travail perdues ou l'hospitalisation.

La protection contre le SG donnée par l'administration du vaccin antigrippal inactivé aux femmes enceintes est incertaine ou au moins très limitée ; L'effet sur leurs nouveau-nés n'est pas statistiquement significatif.

L'efficacité des vaccins aérosols vivants chez les adultes en bonne santé est semblable à celle des vaccins inactivés: 46 personnes (NNT = 46IC95%[29 à 115] devront être vaccinées pour éviter un seul cas de SG.

L'administration du vaccin saisonnier inactivé contre la grippe n'est pas associée au début de la sclérose en plaques, à la névrite optique (inflammation du nerf optique de l'œil) ou au purpura thrombocytopénique (maladie qui affecte les plaquettes sanguines).

L'administration d'un vaccin pandémique monovalent H1N1 inactivé n'est pas associée au syndrome de Guillain-Barré.

Les données suggèrent que l'administration de vaccins contre la grippe saisonnière et la pandémie de 2009 pendant la grossesse n'a pas d'effet significatif sur l'avortement ou la mort néonatale.

Qualité de la preuve :

L'impact réel des biais n'a pas pu être déterminé pour environ 70% des études incluses (par exemple, insuffisance des données de déclaration, scores très différents parmi les items évalués). Environ 20% des études incluses (principalement des cohortes) présentaient un risque élevé de biais. Un peu moins de 10% avaient une bonne qualité méthodologique.

Conclusions des auteurs :

Les vaccins antigrippaux ont un effet très modeste dans la réduction des symptômes de la grippe et des journées de travail perdues dans la population générale, y compris chez les femmes enceintes. Aucune preuve d'association entre la vaccination antigrippale et les effets indésirables graves n'a été observée dans les études comparatives examinées dans l'étude.

Cet examen comprend 90 études, dont 24 (26,7%) ont été financées totalement ou partiellement par l'industrie. Sur les 48 études contrôlées randomisées, 17 étaient financés par l'industrie (35,4%).

Lire le résumé traduit

(Je me suis rendu compte un peu tard qu'il avait été traduit...)

_________________________________

* NNT pour number-needed-to-treat soit le nombre de patients qu'il faut traiter pour obtenir un résultat thérapeutique favorable sur un patient
Quelle est l'efficacité des vaccins dans la prévention de la grippe chez les adultes en bonne santé (âgés de 16 à 65 ans) ?

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1647 fois


1.Posté par Arnaud Monte boules le 14/01/2017 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
conclusion : Fuck l industrie $armac$utik

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires