ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Communication

Quoi de neuf chez Cochrane en 2010 ?

Rédigé par JL E le Lundi 1 Février 2010

La grippe évidemment, mais les chutes, le traitement du patient parkinsonien, l'intérêt du corset dans les scolioses idiopathiques



Quoi de neuf chez Cochrane en 2010 ?
Encore et toujours, la grippe...



Il n'y a pas assez d'éléments pour décider si la vaccination de routine pour prévenir la grippe chez les adultes en bonne santé est efficace. L'examen des essais ont montré d'une vaccination contre la grippe évite au mieux 80% des cas, mais seulement 50% lorsque le vaccin ne correspond pas au virus, et 30% contre des symptômes apparemment identiques chez les adultes en bonne santé. Cela ne modifie pas le nombre d’hospitalisations ni les arrêts de travail.
Résumé Cochrane
Les enfants et les personnes âgées sont les deux groupes d'âge qui semblent avoir la plupart des complications suite à une infection grippale.
Chez les enfants âgés de deux ans, les vaccins en spray nasal à base de virus de la grippe inactivé permettent de mieux prévenir la maladie (82% des maladies ont été empêchés) que des vaccins injectés à partir de virus tués (59%) .
Chez les enfants âgés de moins de deux ans, l'efficacité du vaccin inactivé est similaire au placebo.
Il n'a pas été possible d'analyser l'innocuité des vaccins depuis les études en raison de l'absence de normalisation de l'information donnée, mais très peu d'informations ont été trouvées sur la sécurité des vaccins inactivés, le vaccin le plus couramment utilisé chez les jeunes enfants.
Résumé Cochrane
La vaccination antigrippale est recommandé pour les personnes âgées de 65 ans et plus. Ce sont les sujets qui sont les plus à risque de complications, d'hospitalisations et de décès dus à la grippe.
La sécurité sanitaire des vaccins semble être acceptable.
Résumé Cochrane
Les personnes âgées en institution comme les personnels soignants pourrait être vaccinés pour leur propre protection. Il faut des études de meilleures qualités pour déterminer si la vaccination des personnels soignants serait un avantage thérapeutique pour les personnes âgées qu’ils soignent.
Résumé Cochrane
Les inhibiteurs de la neuraminidase, tels que le zanamivir et l'oseltamivir (ex : Tamiflu ® ) sont efficaces dans la prévention et le traitement des symptômes et des complications de la grippe, mais n'empêchent pas l'infection de survenir. L'oseltamivir provoque des nausées, des vomissements. Il n'existe aucune preuve que ces médicaments puissent être efficace contre la grippe aviaire. En raison de leurs performances, ils ne devraient pas être utilisés seuls, mais accompagnés des mesures d’hygiène personnelles, masques, gants, voire mesures de quarantaine.
Résumé Cochrane
Pour l’usage des herbes médicinales chinoises dans le traitement de la grippe, les études ne tiennent pas la route et ne permettent pas de se prononcer
Résumé Cochrane

Nous l'avons échappé belle : imaginons un instant que la puissance du lobby kinésithérapique ait rendu obligatoires les massages préventifs au Vicks Vaporub dans tous les gymnases de France et de Navarre pour lutter contre le rhume saisonnier. Bonjour les réquisitions... Adieu les vacances d'hiver ! Paradoxalement, l'avantage d'être un acteur mineur, c'est que nous n'allons pas au charbon.

Interventions pour la prévention des chutes en institution et milieu hospitalier

41 études prenant en compte 25422 sujets de 83 ans de moyenne d’âge, dont la plupart ont des problèmes cognitifs. Il y a des preuves que les interventions multidisciplinaires réduisent les chutes. La supplémentation en vitamine D réduit le taux de chutes. Les exercices apparaissent efficaces pour des patients hospitalisés plusieurs semaines. Lors de prises en charge plus légères ou plus courtes, cette efficacité peut être mise en doute.
Résumé Cochrane

Intérêt du tapis roulant pour le patient parkinsonien ?

Ces patients voient leur vitesse de marche, leur longueur de pas, leur périmètre de marche augmenter. Ca se passe plutôt sans problème ; maintenant quel intérêt ?
Résumé Cochrane

Corsets et scoliose

1 étude de cohorte prospective portant sur 286 filles montrant que le port du corset modifie la courbe de progression mieux que ne le fait l’absence de traitement et une étude contrôlée randomisée portant sur 43 filles et comparant deux types de corsets.
Il y a des preuves à partir d’études de très basse qualité que le corset soit plus efficace que le « wait-and-see », des preuves à partir d’études de basse qualité que les corsets rigides soient plus efficaces que les corsets souples.
Résumé Cochrane


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1252 fois


1.Posté par Herve Robin le 11/12/2010 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sur une page web dont la mise à jour est datée (en bas à droite) du 10 déc 2010 10:06 etc...
le Centre Cochrane Français, financé par le ministère de la Santé et des Sports, l'université Paris Descartes, l'APHP (Assistance publique - hôpitaux de Paris), l'école des Hautes Etudes en santé Publique (EHESP),
partenaire des su-nommés + HAS et INSERM
http://fr.cochrane.org/fr/financement
appelle tout MKDE concerné par l'information, la promotion et la diffusion d'interventions efficaces, à prendre contact.
http://fr.cochrane.org/fr/kines
La page est encore "en construction" mais JP Régnaux y donne son e-mail.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires