ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Perception multisensorielle et conscience du soi

RHI : membre plastique sain VS lésé (1/2)

Rédigé par le Mercredi 17 Mai 2017

Le Rubber Hand Illusion, vous devez commencer à connaitre... Mais que se passe-t-il si on s’amuse à modifier l’aspect de cette main en plastique de telle sorte qu’elle paraisse blessée ? Comme souvent, une bande de petits malins vous apportent des éléments de réponses. Des chercheurs ont donc utilisé une main en plastique « saine » et une autre avec une « plaie » en face dorsale du poignet pour conduire deux expériences sur le RHI.



Expérience 1

© alekup - Fotolia.com
© alekup - Fotolia.com
15 participants ont pris part à cette première expérience où ils ont été placés en condition de RHI (vérification de l’illusion par décalage proprioceptif et questionnaire). Les chercheurs ont évalué dans les deux conditions (main en plastique "saine" ou "lésée") leurs seuils de détection tactile (jeu de monofilaments de Semmes-Weinstein) et leurs tolérances à la douleur au CPT (Cold Pressor Test – mesures du temps d’immersion, de l’intensité et du caractère déplaisant de la douleur au début de l’apparition de la douleur et au moment où les sujets retiraient leurs mains).


Résultats : les deux types de mains en plastique permettaient l’illusion du RHI. Entre pré- et post-RHI, les seuils de détection au toucher augmentaient significativement uniquement avec les mains saines (et seulement en condition de brossage synchrone). Entre pré- et post-RHI, on observait une augmentation du temps d’immersion au CPT de 19% avec la main saine contre 11.5% avec la main blessée.


Les auteurs restent prudents dans leur interprétation et pensent que les changements de tolérance à la douleur ne sont sans doute pas en lien avec l’illusion car l’immersion en eau froide à probablement dû rompre le RHI. L’effet observé serait plutôt en lien avec une prise de conscience et une « attente » des sujets envers le membre lésé et pas à l’attribution de ce membre à leur schéma corporel.


Du coup… ils ont eu une autre idée !


A suivre !



Références

Giummarra MJ, Georgiou-Karistianis N, Verdejo-Garcia A, Gibson SJ. Feeling the burn: When it looks like it hurts, and belongs to me, it really does hurt more. Conscious Cogn. 2015 Nov;36:314-26.


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 376 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Expliquer la douleur | Placebo | Veille bibliographique sur la douleur | Perception multisensorielle et conscience du soi