ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Lombales

Raide ou instable, la colonne vertébrale des lombalgiques ?

Rédigé par JL E le Lundi 21 Mars 2011



Raide ou instable, la colonne vertébrale des lombalgiques ?
Si la deuxième hypothèse est retenue, il faut bien des tests cliniques permettant de la quantifier...
Les auteurs ont fait une revue systématique de la littérature pour identifier ces tests et leur fiabilité. Onze ont été trouvés, souvent très spécifiques mais peu sensibles (étonnant, j’aurais pensé l’inverse ?).

Un seul test trouve grâce aux yeux des auteurs, et çà tombe bien son évaluation et sa description est aussi dans un article en accès libre. Elle est pas belle la vie ?

Abdullah M. Alqarni, Anthony G. Schneiders, Paul A. Hendrick. Clinical Tests to Diagnose Lumbar Segmental Instability : A Systematic Review. J Orthop Sports Phys Ther 2011;41(3):130-140

Article disponible en ligne

(Tant que vous y êtes, regarder dans le même numéro la vidéo d'un mouvement en flexion lombale sur une prothèse discale, pour comprendre à quoi correspond la translation)

Yuichi Kasai, Koichiro Morishita, Eiji Kawakita, Tetsushi Kondo, Atsumasa Uchida. A New Evaluation Method for Lumbar Spinal Instability: Passive Lumbar Extension Test. Physical Therapy December 2006 vol. 86 no. 12 1661-1667

Article disponible en ligne

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1957 fois


1.Posté par bernard delalande le 21/03/2011 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
somasimple
Ce ne sont pas des lombalgiques communs...

"The limitations of this report are as follows. The sampling
was unique because many of the subjects of this
study had relatively severe clinical symptoms;"

2.Posté par JL E le 21/03/2011 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non. Mais ils ne sont pas spécifiques pour autant (CLE, spondylo, scoliose, chez des sujets relativement âgés - 68.9 years (range=39–88 years)

Par ailleurs, les lombalgiques apparaissent significativement plus mobiles que les non lombalgiques et nous n'avons pas de tests bien fiables pour apprécier celà. Ce test peut être en conséquence intéressant. Je vais creuser la question.

3.Posté par bernard delalande le 21/03/2011 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
somasimple
Ce test ne peut être caractéristique des lombalgiques. Dans le cas contraire, il faudrait croire que toutes les lombalgies sont mécaniques. Ce mythe est depuis longtemps... Oublié.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Why Physiotherapy ?