ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Enseignement

Réforme LMD des études de kinésithérapie en France

Rédigé par le Lundi 3 Novembre 2014

Depuis 7 ans, ActuKiné ressort régulièrement le tableau comparatif des formations en Europe. Cela ne semble pas lu par nos élites professionnelles qui nous représentent.



Mercredi 5 novembre 2014 aura lieu une nouvelle manifestation pour l'obtention du master en kinésithérapie en France. Il est diffusé sur les réseaux sociaux des vidéos expliquant que nous sommes loin des autres pays qui sont autour de nous. Nous allons essayer d'apporter des données objectives.

Vous pouvez cliquer sur l'image pour comparer le panorama européen de la formation en kinésithérapie.
Ces informations sont issues de mes rencontres avec les représentants des facultés universitaires européennes lorsque je fréquentais l'ENPHE et lors des congrès WCPT-Europe et WCPT. Et aussi, lors de mes contacts avec des experts de l'enseignement lors de mon travail auprès de l'AEQES.

Affirmation 1. Les pays européens sont au niveau master.
Ceci n'est pas exact. Excepté quelques pays, tous sont au niveau Licence.

La moyenne européenne pour exercer la profession est de 210 ECTS (3,5 ans d'étude) avec un niveau de Licence (Bachelor étant le terme européen).

Affirmation 2. La WCPT recommande le grade de master pour exercer la profession.
La WCPT ne recommande pas le grade de master mais 4 ans de formation initiale.

Affirmation 3. Quatre ans d'étude donne un master 1
Ceci est une interprétation particulière des accords de Bologne par la France. Au niveau européen, il est précisé que le bachelor s'obtient en 180 ou 240 ECTS (60 ECTS par année de formation) et que le master s'obtient en 60 ou 120 ECTS. Attention de ne pas réduire à la vision française ce qui a été appliqué ailleurs... Ainsi, 210 ECTS ou 240 ECTS sont le plus souvent un niveau Bachelor (Licence).

Par contre, nous pouvons ajouter:
- Tous les pays européens sont maintenant avec au moins une formation universitaire sauf la France.
- Tous les pays européens ont au moins un master et parfois un doctorat après la formation initiale.
- Tous les pays européens ont des enseignants académiques pour enseigner (c'est à dire avec un master ou le plus souvent un doctorat).
- Des diplômes européens co-gérés par différentes universités se structurent pour la formation initiale en kinésithérapie.
- Des formations universitaires de différents pays s'implantent dans d'autres pays d'Europe pour conquérir de nouveaux marchés.
- Il existe un lien entre le niveau d'enseignement et l'efficacité de la kinésithérapie (mesurée par le raccourcissement du nombre de séances).

Il y a une confusion importante entre les degrés universitaires et le diplôme d'exercice professionnel dans les documents que nous pouvons lire. Un diplôme, c'est comme un permis de conduire, on l'obtient et on peut pratiquer. Le degré universitaire est une reconnaissance d'un niveau universitaire. En Europe, il est considéré que le niveau Bachelor est suffisant pour exercer.

Tous les pays européens ont choisi une formation de 3 ou 4 ans pour le niveau initial et des degrés universitaires supérieurs pour se spécialiser...

Le DE de kiné français était un diplôme avec un examen national dans les années 80. Il est devenu un diplôme d'écoles actuellement.
Les enseignants en IFMK étaient des kinésithérapeutes ayant suivi un cursus d'enseignant : le monitorat-cadre en kinésithérapie. Il a été supprimé en 1996. Il n'y a pas de qualification pour enseigner en kinésithérapie actuellement. Sans parler des superviseurs de stage qui n'ont aucune formation spécifique pour encadrer les stages cliniques et aider à développer les portfolios des étudiants...
Ces 2 points sont très critiques pour s'arroger un niveau de master.

L'équivalence du DE français est plus ou moins reconnu à 180 ECTS en Europe et à l'international. Ceci est factuel même si on essaye de récupérer une première année de médecine...

Nous devions proposer un format en ECTS pour la formation en kinésithérapie en 2010 (Accord de Bologne). Si cela avait été fait nous aurions, actuellement les premiers gradués et les entrants en masters avec une sortie en juin 2015 des premières cohortes. Dans un monde en compétition nous perdons du terrain.

Le résultat actuel est que nous avons créé de nouveaux IFMK d'une trentaine d'élèves (dont le coût par enseignant est démesuré). Plus des 3/4 des pays européens ont leur formation initiale en kinésithérapie entièrement intégrées à l'Université.

Il y a 2 ans, nous écrivions ce petit papier
Il n'a pas été lu quand on entend les commentaires sur les réseaux et forums de kinésithérapie ou sur certains communiqués.
Comme nos parties prenantes ne veulent pas perdre la face, chacun campera sur ses positions et nous préparons déjà le papier de 2016.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 9612 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

55.Posté par Charles le 28/06/2016 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous ! Nous avons créé un blog sur les Études de Kiné en Allemagne, vous y trouverez toutes les infos sur la nouvelle réforme des Études de kiné :)

54.Posté par Oumaima bengou le 16/04/2016 02:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut , je suis kinésithérapeute diplômée d'état au Maroc . Je veux continer les etudes et faire un master ! Est ce possible ? Puis je acceder a des universités public ou bien privé avec paiement. ...

53.Posté par pfouuuuu le 18/02/2016 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
ça devient lourd de voir ce soit-disant futur confrère se répandre de forum en groupe facebook sur la soit disant excellente qualité de cette formation....
bon, déjà, sera t elle encore validante pour l'exercice en France après la réforme?
ensuite, un "étudiant" doit avoir beaucoup de temps là bas pour faire autant de publicité que ça? A moins que ça soit le service de communication de l'école qui n'arrive plus à remplir ses 3 promotions annuelles ?

52.Posté par Jerem le 17/02/2016 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous pouvez m'ajouter sur facebook ?
https://www.facebook.com/jeremy.christmann.18

Merci a vous !

51.Posté par Edouard le 17/02/2016 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Jérémy, Je suis actuellement très occupé car en période d'examens, quel renseignement souhaitez-vous obtenir? Vous pouvez vous rendre sur le FB de l'école pour avoir d'autres retours d'étudiant.

50.Posté par Jerem le 14/02/2016 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Edouard,

Je souhaite moi aussi integrer PSO, pourriez vous me contacter svp ou me laisser un moyen de vous contacter ?

Merci

49.Posté par Edouard le 11/02/2016 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En effet les cours sont en allemand, j'ai pris un an de cours avant de commencer les cours. Le niveau C1 est requis pour entrer dans l'école.

48.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 11/02/2016 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et vos cours sont en allemand ?

47.Posté par Edouard le 11/02/2016 01:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis français, il y a une majorité de français dans mon école d'ailleurs ;) (même le directeur est français)

46.Posté par JL E le 11/02/2016 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous écrivez bien le français pour un allemand ;-)

45.Posté par Edouard le 10/02/2016 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, pour ma part je fais mes études de kiné en Allemagne je suis entièrement satisfait! Si vous avez des question n'hésitez pas :)

44.Posté par Pierre Trudelle le 10/11/2014 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour rester sur le post :
Les sages-femmes ont argumenté sur l'enjeu vitale de leur profession pour demander un niveau d'étude et une reconnaissance pro (cela a marché).
Les kinés ont demandé un master en disant c'est partout comme cela au niveau européen. Et les médias ont illustré la profession comme ils perçoivent la kiné (une séance de massage : qui est loin du niveau ingénieur).
Dire au Ministère, on mérite le master ne suffit pas. Et dire on veut le master, parce que les autres l'ont est un argument inexact. Ecoutez la vidéo de l'ordre et les étudiants. Que donnent-ils comme argument tranchant ?
La vidéo se termine par "si on n'a rien, on reviendra". En terme d'arguments et de moyens de pression, pensez-vous que c'est crédible ?
Je ne commente pas l'affiche de la FNEK car au niveau du message on trouve : de l'accès direct (que nous n'avons pas), la WCPT (qui dit beaucoup de choses), de la prévention (quel rapport avec 4 ans d'étude? Les infirmières font de l'ETP avec 3 ans), ingénieur (le médecins sont-ils ingénieurs ?). Pendant ce temps, les autres professions s'organisent et nous ne sommes toujours pas avec des ECTS dans notre formation...

43.Posté par Lucas le 10/11/2014 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis tout-à-fait d'accord avec tes arguments et je vais préciser mon point de vue qui est loin d'être exact. Je n'ai pas dit que l'image était valorisante, bien au contraire, mais c'est une part du métier. Ensuite, par rapport aux autres professions ( je sors l'ostéo, car pour moi c'est de la thérapie manuelle, donc le bagage de n'importe quel bon kiné donc pas une profession, je dois le dire :)), il est vrai que les personnes retiennent toujours le pire par rapport au meilleur (taper kiné sur google images , vous tombez sur massage électrodes et bronchiolite youhou). La profession a un peu mauvaise presse (et c'est le cas de le dire) faute de certains abus et soins non réfléchis par certains confrères (hopital centre et cabinet confondus). Ensuite les différents niveaux de sortie, certes master et doctorat, mais de base un niveau master qui correspond à notre pratique actuelle, le doctorat sera mis en place pour la production de savoir. Enfin ces arguments ne sont peut être pas compris de tous mais je ne pense pas qu il était judicieux de les sortir avant une manifestation où nous retrouvons bon nombre de personnes déjà qui s'opposent à notre demande, c'est se mettre des bâtons dans les roues, qui sont déjà bien enlisées....

42.Posté par Thomas le 08/11/2014 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Lucas,
l'image est comme toutes les images, réductrice. Regarde les images données par les médias à d'autres professions (ostéo, orthophoniste) et demande toi si cette image est, relativement aux autres, valorisante.

Si les arguments de Pierre sont compris, pourquoi voit-on dans les vidéo des manifestations, des confrères et futurs confrères donner des informations erronées ?

Demander un master-doctorat, c'est déjà demander plusieurs niveaux de sortie, CQFD

41.Posté par Lucas le 07/11/2014 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vois pas bien sous quel angle l'image du Parisien peut-elle être choquante? Désolé mais la kinésithérapie c'est aussi ça dans la vie de tous les jours, la vraie, ce n'est pas que des articles, des discussions critiques sur des revendications professionnelles unanimes, critiques au combien pesantes car ressorties avant chaque manifestation. Je ressortirai la phrase d'Einstein ""La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi...."C'est rageant Monsieur Trudelle de voir que vous perdez votre temps avant chaque manifestation à ressortir des arguments mis au grand jour par votre personne il y a quelques années de cela déjà et à plusieurs reprises. Nous vous avons compris! Engager différents niveaux de sortie n'engendrerait qu'une disparité au sein même de la profession, ainsi qu'une hiérarchisation professionnelle futile, mais recherchée par certains il est vrai. Aussi proposer des orientations différentes en 2e cycles (différents domaines de pratiques) mais obligatoires pour tous serait une idée intéressante.

40.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 07/11/2014 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avions déjà évoqué le sujet.
Après, les intérêts bien compris de certains MK aident à la transmission quand il faut se faire connaître. C'est l'inconvénient d'être dans une situation confortable, sans concurrence, assise...
Pendant que nous nous posons des questions, d'autres posent des électrodes.

39.Posté par fgaume le 07/11/2014 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est la transmission du bilan qui pose problème à mon avis, et pas sa réalisation. Quasiment tous les kinés dignes de ce nom bilantent leurs patients, mais ne transmettent rien au médecin car il existe autant de bilans que de kinés (j'exagère un peu..), alors que les orthophonistes n'ont besoin que de très peu de bilans-type.
Une solution: que la profession (qui ?) établisse des bilans-type simples, faciles et rapides à remplir, qui feront référence et dont l'usage sera de ce fait facilité et commun à tous (les bilans des logiciels sont parfois risibles...). Je dis bien simple et pas une usine à gaz dont personne ne se servira. Un courrier concis vaut mieux que pas de courrier du tout.
Vos avis? Je suis bien sur hors sujet comme d'habitude... désolé.

38.Posté par Pierre Trudelle le 07/11/2014 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est l'argumentaire des sages-femmes qui a été utilisé et qui a une valeur forte en France. Effectivement, ce n'est pas un lien de causalité sur les chiffres.
Pour les orthophonistes, c'est le bilan orthophoniste qui les place comme des niveaux 2. Le BDK pour les kinés n'est réalisé que par moins de 10% des kinés selon les derniers chiffres.
Regarde l'image de la kinésithérapie par le Parisien

37.Posté par Thomas le 07/11/2014 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Pierre, Bonjour Seb,
en Suède, s'il était intéressant d'y accouché en 2012, en 2013 , mieux vaut accoucher en France. Pour 2014, c'est kif kif, non ?

Est-ce qu'on peut vraiment faire un amalgame entre ces deux paramètres :
-niveau de formation des seuls sages-femmes et mortalité dans la première année ?
Les systèmes de santé ne sont-ils pas très différents (taux d'accouchement hospitalier vs. ville par exemple) ? les puériculteurs ne sont-ils pas sensés prendre la suite une fois l'enfant né (tout du moins en France) ?
Bref, si nous souhaitons restés factuels, je ne suis pas certain que faire le lien entre ces 2 chiffres (mortalité-niveau étude) soit pertinent.

Deuxième point, factuel lui aussi :
si c'est grace à leur action dans la "responsabilité vitale de la naissance" que les sages-femmes ont obtenu cette reconnaissance de leurs années d'études comme des années d'études (SIC), quid des orthophonistes ?

36.Posté par Pierre Trudelle le 07/11/2014 07:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1 2 3
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires