ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Technologie

Reproductibilité des mesures d'amplitude passive du membre supérieur

Rédigé par JP R le Lundi 5 Avril 2010



DR actukine.com
DR actukine.com
Parmi les éléments de validité d’une mesure (par ex. un test ou un bilan), il y a la qualité à reproduire une même valeur avec différents évaluateurs : reproductibilité inter examinateur. Van de Pol et col., ont réalisé une revue de littérature pour déterminer la reproductibilité inter examinateur de l’évaluation des mouvements passifs du membre supérieur. Les mesures étaient réalisées par évaluation visuelle, à l’aide de goniomètre ou d’inclinomètre. 21 études ont été sélectionnées dont seulement 11 avaient des qualités méthodologiques acceptables. Des variations importantes ont été trouvées selon la méthode de mesure et en fonction du mouvement réalisé : ICC * allant de 0.26 (95 % CI -0.01 à 0.69) pour l’évaluation de la rotation interne de l’épaule par appréciation visuelle à ICC 0.99 (95 % CI 0.98 à 1.0) pour la flexion du pouce ou des doigts mesurée par un goniomètre. D’une manière générale, il semble plus fiable d’utiliser un instrument plutôt que la vision pour réaliser son évaluation. La mesure est plus reproductible entre évaluateurs pour des mouvements physiologiques que pour des mouvements annexes ou de faibles amplitudes (glissement, mobilité carpienne, etc.). L’expérience du thérapeute semble être aussi un facteur à considérer pour améliorer la reproductibilité de l’évaluation. A noter que les études portant sur certains types de patients n'étaient pas sélectionnées, limitant la généralisation de ces résultats.

*ICC = Intra class Correlation Coefficient. Compris entre 0 et 1. 1 indique une reproductibilité parfaite. On considère la reproductibilité satisfaite > 0.75

van de Pol RJ, van Trijffel E, Lucas C. Inter-rater reliability for measurement of passive physiological range of motion of upper extremity joints is better if instruments are used: a systematic review. Aust J Physiother. 2010;56(1):7-17.

Article disponible provisoirement en ligne

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3450 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Divers | Technologie | Formations spécifiques | Gériatrie | Incontinence et Santé de la femme | Oncologie | Pédiatrie | Domaines spécifiques (Vidéos)




Inscription à la newsletter