ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Cervicales

Semi-épineux et cervicalgie chronique: Part I

Rédigé par le Lundi 2 Juillet 2012

Schomacher J, Farina D, Lindstroem R, Falla D.
Chronic trauma-induced neck pain impairs the neural control of the deep semispinalis cervicis muscle.
Clin Neurophysiol. 2012 Jul;123(7):1403-8. Epub 2011 Dec 27.



Semi-épineux et cervicalgie chronique: Part I
Une modification structurelle des muscles profonds du cou a été confirmée chez les patients cervicalgiques mais leur activation n'a pas encore été étudiée de près.

Cette étude est la première à présenter des données neurophysiologiques sur le muscle semi-épineux du cou chez des sujets pathologiques.

10 femmes cervicalgiques chroniques et 10 sujets sains ont été analysés à l'aide d'EMG lors de contractions isométriques du cou en extension dans différentes positions.

L'activité du muscle semi-épineux du cou était réduite chez les patients souffrant de douleurs au cou confirmant une perturbation dans le contrôle neural de ce muscle.

Les auteurs suggèrent ainsi qu'il pourrait être pertinent de cibler l'activité musculaire de ce muscle chez les patients cervicalgiques chroniques.

La question qui se pose alors est de savoir comment cibler sélectivement ce muscle en réeducation ?...

Résumé de l'article disponible en ligne

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1348 fois


1.Posté par JL E le 02/07/2012 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La question qui se pose alors est de savoir comment cibler sélectivement ce muscle en réeducation ?...

Si c'est comme pour le multifide, le biofeedback échographique semble une solution d'avenir...

Khai Van, Carolyn A. Richardson, Julie A. Hides. The Use of Real-Time Ultrasound Imaging for Biofeedback of Lumbar Multifidus Muscle Contraction in Healthy Subjects. J Orthop Sports Phys Ther. 2006; 36(12):920-925.(article en accès libre)

... qui améliore le lombalgique sportif lorsque le simple renforcement ne le permet pas.

Warren R. Stanton, Shaun McMahon, Kevin Sims, Carolyn A. Richardson, Julie A. Hides. Effect of Stabilization Training on Multifidus Muscle Cross-sectional Area Among Young Elite Cricketers With Low Back Pain. J Orthop Sports Phys Ther. 2008;38(3):101-108 (article en accès libre)

2.Posté par Stephan le 03/07/2012 17:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu as peut etre raison, il serait interessant de l'evaluer mais je pense qu'il est possible d'y arriver pour moins cher quand meme, enfin j'espere ...

3.Posté par Kamil le 09/07/2012 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi j’utilisais le Stabilizer avant:

http://www.physiosupplies.eu/biofeedback/stabilizer/stabilizer

maintenant je fais sans, sauf pour les clients qui en ont l'habitude.

4.Posté par Pierre Trudelle le 09/07/2012 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons réussi à obtenir des prix un peu meilleur TTC
http://www.kpten.fr/shop/Biofeedback_l3.html

Ce qui fait une près de 20 euros d'écart par rapport à votre lien.

5.Posté par Stephan le 09/07/2012 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sauf que le stabilizer est utilisé pour travailler les fléchisseurs profonds du cou, il s'agit ici du semi-épineux du cou.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Christian Barton sur les déficits retrouvés chez les patients avec syndrome femoro-patellaire