ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Déontologie Ethique

Série de l’été, éthique :un cas

Rédigé par JCE VD le Jeudi 19 Août 2010

Pourquoi ce cas?



Série de l’été, éthique :un cas
Au départ la situation de Mme Ban vue par l’équipe soignante est simple car le même schéma s'est déjà produit dans le service, spontanément tous sont unanimes sur l'avenir de la patiente. Son placement est une évidence.
Le commencement de la réflexion tient en trois points, d'abord Mme Ban refuse d'aller en maison de retraite, ensuite elle exprime sa volonté de rentrer chez elle, enfin une personne extérieure au service détecte un conflit éthique en posant une seule question « quelles sont les solutions possibles ? ».
Sa réaction se fait à froid : « de quoi s’agit il ?; quelle est la situation ? ». Ce type de situation a dû sans doute se produire dans votre pratique.
Le deuxième intérêt de la série était de montrer que tout un groupe de personnes plongées dans leurs certitudes (non argumentées) pouvaient, pour peu que chacune d'entres elles se donnent la peine de réfléchir, changer d'avis. Modifier leur point de vue et avoir un avise éclairé.
Il aura suffit de les éloigner de leurs émotions qui prenaient le pas sur leur décision en proposant un véritable cadre de réflexion que nous verrons dans quelques jours.

La démarche éthique propose simplement de réfléchir, faire fonctionner son cerveau autrement.
Nous sommes tous concernés, nous pouvons tous participer, nous avons tous quelques choses à dire, nous pouvons tous évoluer et pourquoi pas changer d'avis.
Il n'est donc pas nécessaire d’être sorti de Saint Cyr ou de la cuisine de Jupiter.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1519 fois


1.Posté par Fred S le 20/08/2010 00:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Savoir remettre en question ses choix et ses orientations est indispensable lorsque l'on est un professionnel de santé. Mais être sûr de soi ou en tous les cas en avoir l'attitude n'est-ce pas aussi ce que cherchent les patients qui nous consultent?
Trouver un équilibre entre cette remise en question permanente indispensable et l'assurance en son expertise est certainement la chose la plus difficile dans une relation thérapeutique. MAis est ce que cela est suffisant pour assurer une démarche éthique?...

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires