ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Cervicales

Sollicitation préférentielle du semi-épineux du cou

Rédigé par le Samedi 25 Février 2017



Le semi-épineux du cou fait partie, avec le multifide, du plan le plus profond des extenseurs du cou. Ils contribuent tous les deux au maintien de la lordose cervicale et ont une forte proportion de fibres lentes.

Le semi-épineux du cou, situé entre T6 et les processus épineux de C2 à C5, présente des modifications structurelles chez les cervicalgiques avec une atrophie et une infiltration graisseuse, notamment dans la cervicalgie attribuée à un fléau cervical. Il est extenseur et réalise une rotation controlatérale et une inclinaison latérale homolatérale.

Les extenseurs plus superficiels (splénius de la tête) présentant une activité plus importante chez les cervicalgiques, il serait utile de différentier le travail des premiers par la localisation de la résistance. C’est ce que propose cet exercice.

Le tableau illustre bien le rayonnement musculaire à partir de C2, dont le processus épineux est un relais majeur entre les rachis cervicaux supérieur et inférieur.

Procédure :

Patient assis adossé ou en procubitus en appui des coudes sur la table pour fixer la ceinture scapulaire. Le rachis cervical supérieur maintenu en flexion par un double-menton actif, le patient est invité à résisté contre l’appui du kinésithérapeute sur le processus épineux de C2, stabilisé entre pouce et index.

Dans la vidéo, la patiente est en quadrupédie et elle peut travailler plus intensément ses extenseurs inférieurs à C2 en inhibant ses extenseurs supra-axoïdiens en regardant un livre entre ses membres supérieurs. En double-menton, quoi.

Validité :

Jochen Schomacher a montré lors d’une EMG intra-musculaire sur des patientes cervicalgiques chroniques qu’il est nécessaire de placer la résistance en C2 pour ne pas être parasité par le splénius de la tête.

Ca ne veut pas dire que les cervicalgies attribuées à un fléau cervical sont guéries de la mort si l’on effectue une telle résistance, mais que, quitte à vouloir renforcer leurs muscles engraissés par l’inactivité, autant placer la résistance sur C2.

À lire sur le sujet :

Schomacher J et al. Localised resistance selectively activates the semispinalis cervicis muscle in patients with neck pain. Man Ther. 2012 Dec;17(6):544-8

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1591 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Christian Barton sur les déficits retrouvés chez les patients avec syndrome femoro-patellaire