ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Incontinence et Santé de la femme

Thérapies complémentaires et cancer du sein : un guide clinique

Rédigé par le Mardi 9 Mai 2017



Les patients atteints de cancer du sein utilisent généralement des thérapies complémentaires comme soins complémentaires lors du traitement médical pour en gérer les effets secondaires.

Cependant, les preuves appuyant l'utilisation de ces thérapies dans le cadre de l'oncologie sont limitées.

Ce rapport nord-américain fournit des directives de pratique clinique mises à jour de la Society for Integrative Oncology sur l'utilisation de thérapies intégratives pour des indications cliniques spécifiques pendant et après le traitement du cancer du sein, y compris l'anxiété / stress, la dépression / troubles de l'humeur, la fatigue, la qualité de vie et le fonctionnement physique, la chimiothérapie, les nausées et vomissements induits, le lymphoedème, les neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie, la douleur, les troubles du sommeil.

Les lignes directrices concernant la pratique clinique sont basées sur une revue systématique de la littérature de 1990 à 2015.

Ses principales conclusions :

La musicothérapie, la méditation, la gestion du stress et le yoga sont recommandés pour la réduction de l'anxiété et du stress.

La méditation, la relaxation, le yoga, le massage et la musicothérapie sont recommandés pour les troubles de la dépression et de l'humeur.

La méditation et le yoga sont recommandés pour améliorer la qualité de vie.

L'acupression et l'acupuncture sont recommandés pour réduire les nausées et les vomissements induits par la chimiothérapie.

L'acétyl-L-carnitine n'est pas recommandée pour prévenir la neuropathie périphérique induite par la chimiothérapie en raison d'une possibilité d’effets secondaires préjudiciables.

Aucune preuve établie ne supporte l'utilisation de suppléments alimentaires ingérés pour gérer les effets secondaires liés au traitement du cancer du sein.

Conclusion :

Il existe de plus en plus de preuves qui appuient l'utilisation de thérapies intégratives, en particulier les thérapies mentales, comme stratégies efficaces de soins de soutien pendant le traitement du cancer du sein. Cependant, de nombreuses pratiques d'intégration restent peu étudiées, avec des preuves insuffisantes pour être définitivement recommandées ou évitées.

Référence bibliographique :

Greenlee H et al. Clinical practice guidelines on the evidence-based use of integrative therapies during and after breast cancer treatment. CA Cancer J Clin. 2017 Apr 24. doi: 10.3322/caac.21397. Article en pré-publication.

Accès à l’article

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1229 fois

Divers | Technologie | Formations spécifiques | Gériatrie | Incontinence et Santé de la femme | Oncologie | Pédiatrie | Domaines spécifiques (Vidéos)




Inscription à la newsletter