ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Pied

These boots aren’t made for walking

Rédigé par le Mercredi 4 Avril 2012



Des chaussures instables, dont le but est de faciliter l’instabilité naturelle et stimuler l’activité musculaire ont été comparées lors de la marche au port de chaussures de tennis ordinaires (a priori, les anglais ne parlent pas de baskets ?) chez 25 sujets féminins, qui n’avaient pas été éduquées au port de ce nouveau mode de locomotion (il y a un permis ?).

Les chaussures «Masai Barefoot Technology™» induisent des résultantes verticales supérieures aux chaussures ordinaires, ce qui suggère particulièrement une augmentation des appuis talonniers et des contraintes reçues par l’appareil locomoteur. L’activité musculaire n’y apparait pas plus importante.

Tout dépend donc pour quel usage elles sont employées...

Références bibliographiques

Sacco IC, Sartor CD, Cacciari LP, Onodera AN, Dinato RC, Pantaleão E Jr, Matias AB, Cezário FG, Tonicelli LM, Martins MC, Yokota M, Marques PE, Costa PH. Effect of a rocker non-heeled shoe on EMG and ground reaction forces during gait without previous training. Gait Posture. 2012 Mar 17. Article sous presse.

Résumé de l’article disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 656 fois


1.Posté par Thomas le 04/04/2012 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une remarque, mais il me semble que l'EMG cible le timing et non l'importance de la contraction (beaucoup d'autres biais rendant les autres paramètres que le timing difficilement interprétable)
donc peut-on conclure avec l'EMG que l'activité musculaire est égale sur le seul concept ON-OFF de la présence ou non d'une contraction ?

2.Posté par Jle le 05/04/2012 07:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'intensité d'un signal ne pourrait pas être mesurée à l'EMG ? Que les activités concentriques ne puissent être distinguées des excentriques sûrement, mais ? Y'a t-il un spécialiste en ligne ?

3.Posté par thomas le 05/04/2012 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce n'est pas ce que j'ai dit:
mon souvenir est que l'intensité du signal peut être mesuré... mais il n'est pas fiable (à cause de tous les paramètres pouvant l'influencer)

contrairement au timing de contraction

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



DisKiné