ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie


              
Enseignement

Un nouvel IFMK à Bègles

Rédigé par P T le Jeudi 26 Août 2010



Dans la famille "je veux un IFMK", c'est Bègles qui semble être le prochain sur la liste. Chacun veut avoir le sien dans sa région car il paraît que l'on reste à l'endroit où on a fait ses études. Il va falloir trouver des enseignants ...Ou déjà un directeur pour cet IFMK, la fiche de poste sur ce lien.

La réaction des étudiants le 19/07/2010 dans le document-joint

10_07_16_cdpetudiants_kines,_une_orientation_gachee.pdf 10_07_16_CDPEtudiants kinés, une orientation gâchée.pdf  (309.27 Ko)


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 8372 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par seseba le 02/07/2011 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je viens de voir qu il ont même une page facebook !!!

22.Posté par seseba le 02/07/2011 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

moi jai fais mes etudes à la plettenbergschule en allemagne,
les cours sont en allemand et le niveau est bon. Plus d heures de cours et de stage qu en france.
Pour ce qui est du diplome il est reconnu en france et on peut même faire un bachelor qui est reconnu aussi en australie ou au usa.
L'école est vraiment bien et les profs sympa.
Pour ce qui est du concours d'entrée il y en a pas mais on doit faire un rendez vous pour voir si l ecole nous plait.

21.Posté par ipefix le 26/04/2011 07:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à la plettenbergschule il faut parler allemand ou ils ont des cours pour francophones?? ce n'est pas clair dans leur présentation, d'autant qu'elle est en français.

connaissez vous d'autres écoles (hormis la belgique) qui assurent des cours français? En suisse c'est archi bouché sauf une école qui apparemment est bidon en plus d'être très chère (pas d'équivalence française donnée à la fin de la formation), en allemagne je pensais bêtement qu'il fallait nécessairement parler allemand, à vérifier!

je trouve le système de concours assez pourri en france, notamment pour moi qui par exemple suis allé assez loin dans mes études de médecines et je suis obligé de repasser le concours de p1 ou celui post-bac pour faire kiné, mais à mon âge on n'est plus aussi prompts à être une vulgaire "bête à concours"...

20.Posté par Pierre Trudelle le 30/11/2010 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PierreTru
Vous pouvez lire ça aussi
http://www.plettenbergschule.de/Pages/francais.php

19.Posté par JL E le 29/11/2010 07:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment devenir kinésithérapeute ? Pour les candidats potentiels, voir les pages de Kiné-services sur le sujet.
http://www.kine-services.com/kine-services/kine_devenir.php

18.Posté par thomas rulleau le 28/11/2010 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ptitom
ce que je trouve sur le net, c'est que dans un cas tu dois parler allemand et l'autre espagnol...

17.Posté par Benjamin BOLLA le 28/11/2010 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour l'Allemagne je ne sais pas mais en tout cas la sélection espagnole n'en est pas moins bizarre... Pour info, la pub du lien que je vous donne circule dans tous les journaux du languedoc-roussillon !!

http://www.ivaos.fr/Formations.aspx?id=Kine

16.Posté par thomas rulleau le 28/11/2010 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ptitom
yann, peux-tu nous donner des sources, des liens ou autre???

15.Posté par Yann le 28/11/2010 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des écoles privees se montent a la frontière allemande sans sélection sauf l argent certains diplômes n ont pas le bac avec 4 promos par an un vrai trafic de diplôme sous pretexte de pénurie et les étudiants sont acceptes dans les hôpitaux d' Alsace le directeur Monsieur zwiebel se fait une fortune .il y a quasi uniquement des élèves français d'autres ifmk de ce type existent , vive l Europe, pauvre kiné français, les syndicats n ont aucune action contre la reconnaissance du diplôme... Notre. Notre futur reste incertains.

14.Posté par Florence CAZENAVE le 10/09/2010 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour moi, le "vrai directeur" d'un IFMK est celui qui a reçu l'agrément du conseil régional (cf
Article L4383-3 du Code de Santé publique, modifié par l'Ordonnance n° 2010-177 du 23 février 2010 - art 14).


13.Posté par P T le 10/09/2010 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est le directeur pédagogique d'Assas, cf le message de Baptiste qui explique bien la différence entre les directeurs. Le directeur pédagogique doit être cadre mais le vrai directeur peut être n'importe qui. D'ailleurs pour Assas le directeur pédagogique de podologie a été licencié et celui de kiné à démissionné. Qui est le patron ?
Les écoles de coiffure aussi ont des directeurs avec des coiffeurs.

12.Posté par Florence CAZENAVE le 10/09/2010 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour info, l'IFMK d'Assas est dirigé par Frédéric CHARLES, MKDE et Cadre de santé....

11.Posté par JLV le 09/09/2010 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour " P T " :
La responsable ne pourrait pas me choisir comme élève masseur-kinésithérapeute pour sa rentrée? Ahhh..ce serait le plus beau cadeau de noël de toute ma vie... :-D Rêver ne fait pas de mal..

10.Posté par michel gourgues le 03/09/2010 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même commentaire que le n° 2 de l'article : " D.E : du diplôme national au contrôle continu des connaissances".

9.Posté par Baptiste le 03/09/2010 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme le précise le lien ci dessous, article 7. Le directeur d'un IFMK doit être cadre de Santé (dans une des professions "paramédicales : inf, ergo, mk, etc...).
De plus il faut bien différencier deux "types" de directeurs. Les directeurs pédagogiques (qui sont le plus svt cadre mk) et les directeurs administratifs/financiers que l'on retrouve dans les IFMK privés.
Pour les publics il est vrai qu'il faut en plus du titre de cadre de santé, un diplome de directeur des soins.
La question à se poser est de savoir si les bonnes qualifications sont requises pour être directeur ? L'arrêté de Juillet 2009 introduit la notion de titre universitaire de niveau II (Master) mais uniquement de façon facultative. La démarche de Rennes de constituer un pool de Formateurs Masterant est intéressante et mérite d'être soulignée.

Pour revenir au cas de Bègles, nous sommes à un tournant de la formation et notamment de la démographie des instituts. Les régions ont l'entière responsabilité de notre formation (si elles le souhaitent....). Nous pourrions voir apparaitre des schémas régionaux de formations en Sanitaires et sociales cohérent et réfléchi sur l'ensemble de leur territoire régional. Mais il n'en est pas question pour certains professionnels qui voient dans la création d'IFMK la réalisation d'objectifs personnels.
Comment peut-on croire qu'un IFMK se crée à qqes km de Bordeaux sans que la Région réfléchisse à la meilleure façon d'utiliser l'argent publique ? Créer deux IFMK de 40 étudiants par promo est la meilleure façon d'augmenter les couts et d'avoir un investissement de la Région qui frôle l'impensable en ces temps de contraintes budgétaires. Certes l'IFMK de Bègles est géré par la croix rouge, ainsi la région ne doit pas verser l'intégralité des frais de fonctionnement mais la maitrise comptable est toujours à prendre en compte!
Pour conclure, Les régions doivent adopter un schéma cohérent de formation et une dépense maitrisée des fonds publiques.
Elles doivent également enclencher la démarche d'assurance qualité, comment imaginer qu'une région puisse investir des millions dans nos formations sans aucun contrôle constant ?
Les régions doivent également s'intéresser au contenu de la formation et à la sélection, paramètres pouvant influer sur l'installation des néo professionnels.
Enfin les Régions doivent réfléchir au cout des instituts et à leur impact sur la démographie des professionnels (libéral, salarié, etc...)
A titre d'exemple la Région Ile de France est loin d'avoir rempli ces objectifs. 2 IFMK financés par la Région sur 8 (sans compter les DV). 1 IFMK (AP HP) financé par la Région sans sélectionner par L1 Santé = retour des diplômés dans leur Région = financement de la formation par la Région qui ne verra pas le "retour sur investissement". La Région qui laisse perdurer 4 IFMK lucratifs et 2 autres IFMK "associatifs" au même prix que les lucratifs... A l'heure des renouvellements d'autorisations de fonctionnement des IFMK (Automne 2010) il est grand temps que les Régions prennent en main les compétences transmises lors de la loi de Décentralisation de 2005 !!

8.Posté par amaury Bridoux le 01/09/2010 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut quand même qu'il soit cadre de santé...

7.Posté par Fred S le 01/09/2010 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'il décide de mettre un non MK il pourra faire appel à Noël Mamère le multicarte (journaliste, député, avocat...)

6.Posté par michel gourgues le 01/09/2010 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu aurais pu m'inviter....Mais ces propos ne me rassurent pas.

5.Posté par P T le 01/09/2010 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un Institut privé et le directeur est nommé en toute liberté. J'ai mangé avec la responsable de ce nouvel IFMK hier. Elle avait libre choix et a pour le moment choisi un kinésithérapeute.
L'école d'Assas n'est pas dirigée par un kiné...

4.Posté par michel gourgues le 01/09/2010 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis donc retourné sur "le profil du candidat" par le lien proposé. A ma première lecture je n'ai pas vu le titre de MK obligatoire...! De toute manières, il faudrait accorder les violons.
Ces dispositions font l'objet d'une règlementation légale. Le reste: c'est discussions du Café du
Commerce.

1 2
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Communication | Douleur | Enseignement | Recherche


S'identifier

Inscription à la newsletter








Gardez le contact



Écorché des nerfs du pied avec leur territoire sensitif