ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Enseignement

Un nouvel IFMK à Mulhouse ?

Rédigé par JL E le Samedi 13 Mars 2010



Un nouvel IFMK à Mulhouse ?
Il ne se passe pas deux jours sans qu'un journal annonce la création d'une école de kinésithérapie...Le premier tour des régionales n'y est pas pour rien, mais que va t'on faire de tous ces praticiens ? Les IFMO (Instituts de Formation en Médecine Ostéopathique) sonnent l'alarme auprès de leurs députés, sénateurs, ... Leur revendication peut se comprendre : il y aura en France bientôt plus d'écoles de kinésithérapeutes que d'écoles d'ostéopathes !

C'est au tour de Mulhouse aujourd'hui :
Selon les Dernières Nouvelles d'Alsace, "Le centre hospitalier de Mulhouse annonce l'ouverture d'une antenne de formation de masseur-kinésithérapeute à la rentrée 2010. Elle dépendra de l'institut de Strasbourg, avec des cours par visioconférence. L'Institut de formation en masso-kinésithérapie de Strasbourg pilotera l'antenne de Mulhouse. Son directeur, Christian Callens, reste néanmoins prudent par rapport à cette création. « Nous attendons toujours l'arrêté du ministère de la Santé fixant les quotas des étudiants. Cela devrait se faire, ..."
Maintenant, j'en connais qui critiquaient les magnétiseurs au motif qu'il n'était pas possible de guérir les gens avec un pendule et leur photo. Aujourd'hui, il est possible d'apprendre à les soigner à distance par vidéo-conférence ?
Et si l'Etat prenait à sa charge la création d'une école d'enseignants en masso-kinésithérapie ? Ce ne serait pas une bonne idée pour remplir les écoles de kinésithérapie avec des vrais morceaux d'enseignants dedans ? Une école de Moniteurs-Cadres en Masso-Kinésithérapie par exemple ?
Il y a quand même des technocrates qui, mutés au Sahara, seraient capables d'importer du sable.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 6154 fois


1.Posté par thomas rulleau le 13/03/2010 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ptitom
la masso-kinésithérapie en visioconférence, c'est une bonne réponse au master universitaire... pas de pratique, beaucoup de théorie... on avance déjà vers les défauts de l'université peut-être bientôt les avantages...

2.Posté par Quentin Moal le 13/03/2010 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La videoconférence n'est pas moin pédagogique que d'assisté au cours sans écouter le prof, mais c'est vrai que pour les pratiques c'est dur à imaginer.
Par contre l'école de profs kiné n'est pas une bonne idée car quelqu'un qui n'est pas (ou plus) confronté à la réalité du terrain ne peut à mon avis pas transmettre un enseignement de qualité sur les "cas" que les étudiants vont rencontrer en stage.

3.Posté par Jean-Louis Estrade le 13/03/2010 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Par contre l'école de profs kiné n'est pas une bonne idée car quelqu'un qui n'est pas (ou plus) confronté à la réalité du terrain ne peut à mon avis pas transmettre un enseignement de qualité sur les "cas" que les étudiants vont rencontrer en stage."
C'est à des commentaires comme celui-ci que l'on mesure l'effet du temps qui passe...Et si quelqu'un a fait une école de profs de kinés au XX° siècle, il a droit, s'il continue à soigner des gens au XXI° siècle ?

4.Posté par Fred S le 15/03/2010 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai eu l'occasion ce week-end d'entendre le directeur de l'IFMK de Strasbourg qui disait que le nombre d'inscrits dans son institut devrait augmenter pour pallier au manque de professionnels dans sa région.
Parallèlement l'exposé de responsables d'écoles allemandes nous apprenaient qu'il y avait 250 instituts en allemagne (sans pouvoir nous donner le nombre de diplômés tous les ans mais on peut imaginer qu'il est bien supérieur au nôtre même s'il existe des écoles de grandes tailles et de petites tailles). Ces responsable nous disaient que dans leur école qui est une des plus grandes d'allemagne, les futurs physiothérapeutes diplômés venaient aussi beaucoup de France et chose que j'ai trouvé particulièrement intéressante, que les enseignants effectuaient un suivi de leurs étudiants sur leurs lieux de stages

5.Posté par Jean-Yves Garnier le 16/03/2010 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai le souvenir ému de moniteurs cadres kinés sympathiques et compétents perdus au milieu d'une masse de moniteurs cadres aux chevilles demesurées après probatoires et programme IFMK réingurgité au forceps en un an.
On peut en effet, rêver au retour de la royauté et autres monitorings, quand plus de 80% des cadres sont destinés au management. Lequel, n'est plus professoral.

Sérieusement, à l'heure de l'université, les débats pour ou contre le cadre de santé, pour ou contre le prof temps plein ont leurs places entre Messieurs Ruquier, Nolo et Zémour.

Qui dit centre de formation dit enseignants, surtout pour un métier manuel. Qui dit enseignant dit formation spécifique (1/3 du programme ou 650 heures de formation cadre de santé est consacré à l'enseignement, par comparaison à certains profs d'éducation nationale lancés en classe brut de connaissances pures). Qui dit master dit formation complémentaire master 2, doctorat etc. Qui dit IFMK dit faculté ?

6.Posté par clem T le 16/03/2010 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un bon mathematicien ne fait pas un bon prof de maths... et la pedagogie ne s'invente pas.

un videoprojecteur c'est le summum .... apprendre sur ecran, soigner sur ecran? peut etre une formation speciale "wiitherapie" pour ces etudiants! Esperons que ça ne voient pas le jour, pour un metier en rapport avec l'humain, si on supprime meme le contact avec les enseignants dès les études...

7.Posté par MULLER François le 17/03/2010 08:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avant de s'aventurer dans des propos pour le moins étonnant concernant les modalités d'enseignement , il serait préférable de se renseigner:
1° un cours magistral ne pose aucun problème pour un enseignement en vidéoconférence (exemple: dans e nombre de facultés les enseignements sont diffusés dans 2 voir 3 amphis simultanément ...)
2° je vous invite à vous renseigner auprès de l'IFMK concernée et vous découvrirez les modalités de l'enseignement pratique qui sera ... pratique comme tous les IFMK ... et assuré par des cadres de santés qui exercent tous et toutes leur activité de MK (au minimum à 50% de leur activité !) - si, si, c'est vrai !
Arrêtons de délirer SVP

8.Posté par Callens Christian le 17/03/2010 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mise au point :
La création d'une antenne de l'IFMK de Strasbourg à Mulhouse est une décision de la région Alsace.
La visioconférence ne concerne, bien évidemment, que les cours théoriques, avec la possibilité d'interactivité entre l'enseignant et les étudiants.
Tous les enseignants temps plein de l'IFMK de Strasbourg, en sus de leur tâche d’enseignement, encadrent les étudiants sur les lieux de stage.

9.Posté par JLE le 19/03/2010 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'un enseignant soit aussi un praticien en activité est une question taboue dans les IFMK. Félicitations pour le futur IFMK de Mulhouse s'il se donne une telle ligne directrice.
Et désolé pour les blagounettes à deux balles qui visent à faire réagir le lecteur...

10.Posté par delphine le 20/03/2010 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai eu mes cours théoriques pour l'année de médecine par visioconférence (à la faculté de Médecine de Nancy) et je suis maintenant étudiante à l'institut de masso kinésithérapie de Nancy.
recevoir des cours en visio est certes moins interactif et les étudiants sont bcp plus dissipés, mais au final le contenu reste le même : un cours en amphi.

Pour la pratique, quasiment tous nos enseignants exercent aussi en centre leur activité de kiné, ceux qui sont pour les cours magistraux sont soient médecins, soit kinés sans forcement continuer le terrain, mais ils sont expérimentés.

Avec le passage LMD, les enseignements et les enseignants changeront certainement... nous nous sommes mobilisés pour mettre à jour le programme...

11.Posté par Antoine ZACZYK le 01/12/2010 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
antoine_zaczyk
L'inauguration officielle a eu lieu ce Lundi 29 Novembre.
Pour lecture : http://sitemap.dna.fr/articles/201011/30/repondre-la-penurie-de-professionnels,mulhouse,000015377.php

12.Posté par Antoine ZACZYK le 01/12/2010 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
antoine_zaczyk
Autre article des dernières nouvelles d'Alsace : http://w3.dna.fr/local/region/20101201_DNA008839.html

Il est navrant de lire dans l'article je cite "Car les étudiants kiné apprennent leur métier en massant et en étant massés." Encore et toujours le même résumé de la profession.

13.Posté par Elodie Bracher le 23/01/2011 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour calmer les esprits de tous ceux qui liraient cet article xD
Je suis étudiante à Mulhouse. (donc je sais mieux que quiconque comment ça se passe).
Nous suivons les cours théoriques et uniquement les cours théoriques à Strasbourg pour le moment avec un enseignant en chair et en os devant nos yeux. Il est prévu que la visio conférence soit mise en place d'ici mars (et uniquement pour les cours théorique et non pour la pratique ce qui est en aucun point gênant étant donné que la plupart des enseignants ont leurs cours sous forme de power point xD). La pratique ne sera JAMAIS FAITE PAR VISIO CONFERENCE! Nous avons des enseignants très compétents qui ne font pas qu'enseigner (eeh oui ils exercent et ont des patients à côté). Bref le seul point négatif dans tout ça c'est que nous devons nous calquer sur le programme de Strasbourg qui sur certains points présente des méthodes on ne peut plus archaïque.
Pour donner mon avis à propos de la visio conférence ; pour ma part j'ai plutôt hâte qu'elle débute étant donné que ces allez-retour entre Mulhouse et Strasbourg implique un coût de déplacement d'environ 11 000 euros pour toute la promos et qu'il s'agit d'une perte de temps et d'un épuisement supplémentaire.

Voilà j'espère avoir éclairé certains avec ces informations.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires