ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Enseignement

Une formation universitaire ? Le Ministère vous a entendu

Rédigé par le Vendredi 1 Avril 2011



Une formation universitaire ? Le Ministère vous a entendu
Depuis des années les kinésithérapeutes réclament le passage obligé par l'Université.
Il semble que les propositions du Ministère de la Santé vont dans ce sens, avec la dernière proposition en date qui permet, dans le cadre de la licence, une formation en trois ans, soit une année de sélection dont les modalités restent à définir (P1, Staps, Bio, …), suivie de 2 années de formation en IFMK.
Les plus anciens d’entre nous ne seront pas dépaysés par l’arrivée des nouveaux diplômés…

Ah ! la Vie… quel éternel recommencement !

Ajout du 2 Avril 2011 : Voir en téléchargement le communiqué du CNOMK sur le sujet.

communique_cnomk_reforme_formation_31_03_2011.pdf Communiqué CNOMK Réforme Formation 31-03-2011.pdf  (225.55 Ko)


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 4647 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

38.Posté par michel gourgues le 08/04/2011 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il existe,semble-t-il, un consensus de la profession sur 3 points essentiels.

1°:intégration au schéma LMD . ( il ne s'agit pas de rentrer dans l'université par la grande porte, mais d'obtenir des équivalences légales. IL n'est pas question , non plus , d'éradiquer les IFMK, comme certains en agitent la menace).

2°:généralisation de l'entrée par la L1 santé. ( modalité la plus proche des années préparatoires mises en places" par dérogation aux textes en vigueur et à titre expérimental" depuis plus de 20 ans!! De qui se moque-t-on ?

3°:sortie niveau Master 1. ( certes , il s'agit d'un niveau intermédiaire. Mais voudrait-on nous faire croire que le système LMD est si rigide qu'il ne permet pas ce type de sortie vers l'exercice?

Notre profession saura -t-elle, enfin sans pinailler, porter ce projet avec détermination?

37.Posté par michel gourgues le 06/04/2011 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En dehors de toute position partisane, politique ou syndicale, rien ne changera , si les MK
ne font pas preuve , pour une fois , de détermination et de solidarité .
Mais enfin, après trois ans (3) de réingènierie et bien plus d'années pour finaliser le "processus de Bologne (2010 !) : nous proposer une telle réforme consisterait à nous prendre pour des abrutis.

36.Posté par luc maillard le 06/04/2011 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le poids de l'Ordre des Médecins et de l'Académie de Médecine en France est tel qu'il ne faut pas se leurrer sur l'autonomisation rapide de notre profession. Seuls un alignement européen ou une pénurie grave de médecins pourra accélérer la chose, ou alors l'action courageuse d'un gouvernement de gauche, comme pour la loi Kouchner.

35.Posté par Bruno le 06/04/2011 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Interessant ces discussions. Je croyais être seul, non pas à ne pas vouloir de changement, mais pas celui proposé par l'ordre, théoriquement représentatif de la profession, mais à mon sens plutôt destructeur de celle ci, en "l'éclatant" en 2 métiers distincts obéissant à une loi de notre société trop connue, exploiter les autres...
N'y aurait il pas un moyen de sonder nos confrères sur ce point via nos contacts mails, en supposant que cela soit fait à une échelle suffisemment représentative?

34.Posté par Manu T le 06/04/2011 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'ils étaient représentatifs, on n'en serait pas encore là aujourd'hui non?

33.Posté par michel gourgues le 05/04/2011 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nos études au format : 1 + 2 quelles qu'en soient les modalités , c'est purement et simplement inadmissible . On va voir ce que les MK et leurs organismes, prétendus représentatifs, ont dans le ventre!!!

32.Posté par Luc Maillard le 05/04/2011 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé, mais les aides-kinés on les a déjà, avec les filières de recrutement organisées depuis la Pologne ou la Roumanie, ou d'autres pays. Je ne sais pas si c'est une bonne idée de vouloir créer une nouvelle profession au rabais qui déservirait l'ensemble de la profession. L'espoir de ne me fait plus vivre, ça fait 25 ans que j'attends ces changements, et je pense que j'attendrai encore 25 ans...

31.Posté par F Gaume le 05/04/2011 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'interpelle, cher confrère...j'interpelle ! je n'arrête pas, mais j'avoue que je me lasse un peu.... face à la torpeur de nos collègues et au mépris de nos dirigeants...! mais...l'espoir fait vivre, c'est bien connu !

30.Posté par Grégoire DAVID-BOYET le 05/04/2011 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allez cher collègue, tenez bon, car il est clair que vous avez envie que notre profession ne soit pas bradée! Il faudrait que nos syndicats initient ce mouvement et que nous sortions de notre torpeur. Je vous propose d'interpeller nos syndicats, nos politiques et la DHOS sur la question. "We can do it!!!!"

29.Posté par F Gaume le 05/04/2011 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En juin 2010, grande manifestation inter syndicale: 2500 kinés présents ! inutile de dire qu'avec un tel effectif, rien n'a changé ! Donc pas question de faire descendre les confrères dans la rue. Il faut se résoudre à comprendre que rien ne motive les kinés: ni les tarifs, ni les études, ni les compétences: rien! Le ministère a donc toute latitude pour nous imposer sa volonté....

28.Posté par Grégoire DAVID-BOYET le 05/04/2011 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toute cette mouvance montre que notre profession est bien peu considérée par le Ministère. Il serait souhaitable que notre Conseiller Pédagogique National qui est lui-même kinésithérapeute, soutienne la reconnaissance en Master 1.
La question est : "quels kinésithérapeutes voulons nous pour les années à venir ?" Les besoins de soins de réadaptation vont allés en augmentant avec le vieillissement de la population. Mais le système de soin ne valorise pas les actes de kinésithérapie en libéral vu le tarif de l"AMK. Pour cette raison, nos confrères libéraux pratiquent des actes non conventionnés, ce qui nous éloigne de plus en plus des fondements reçus en formation initiale. C'est peut-être pour cette raison, que le Ministère propose ce 1+2. Les kinés, une fois le diplôme en poche, n'auront qu'à suivre des formations complémentaires qu'ils paieront. Et là de nouveau, notre exercice professionnel s'éloignera des besoins de santé publique, ce qui n'est pas pour déplaire à la Sécurité Sociale.
Pour valoriser notre niveau d'études, il faut montrer à nos tutelles le coeur de notre métier. Chaque jour, nous prévenons, nous restaurons, nous compensons des déficiences auprès de malades. Il ne faudra pas hésiter à descendre dans la rue, tous ensemble (salariés, libéraux, étudiants), pour refuser un niveau LMD insuffisant pour la survie et l'évolution de notre profession...

27.Posté par Bruno le 05/04/2011 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'aimerai avoir votre opinion, car quand vous dites que la profession ne peut pas accepter de perdre un an d'études, il faut se référer à un dossier de l'ordre destiné au gouvernement, proposant en conclusion de créer 2 métiers:
des réeducateurs niveau master
des aides réeducateurs, probablement ces futurs kinés au rabais, encadrés par les précédents.
En gros, quelques dirigeants se faisant de l'argent en exploitant d'autres individus, la recette étant malheureusement trop connue...
Maintenant, devant le manque de réaction de la majorité d'entre nous, j'espère me tromper ?

26.Posté par F Gaume le 05/04/2011 07:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toutes opinions politiques mises à part, je pense que nous n'arriverons à rien avec ce gouvernement conservateur et pro-médecins. Les ministres souhaitent niveler tous les paramédicaux, et , dans ces conditions, il est impossible de discuter. Nous aurions tout intérêt à faire trainer et à attendre 2012... La Profession ne peut quand même pas accepter de perdre un an d'études, alors qu'elle en demande un supplémentaire !

25.Posté par Manu T le 05/04/2011 03:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant qu'à faire on devrait passer le diplôme en un 2 ans. Le temps d'obtenir le concours et 1 année pour apprendre à masser, étirer, faire marcher, glacer et faire payer! C'est pas beau ça?!
Non mais sérieux...

24.Posté par Patrice Piette le 04/04/2011 23:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'info vient d'une proposition de Nora Berra,Secrétaire d’État chargée de la Santé
auprès du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé
transmise la semaine dernière aux journées des ifmk à Lyon. Elle évoque les différentes possibilités d'une réforme sans réforme :
le concours mais arrêté à une date identique sur les ifmk (pour qu'il devienne régional) et 3 ans d'études
ou le fameux 1 an+2 de formation
Youpie ! je vais bien tout va bien !

23.Posté par Jean-Louis Estrade le 04/04/2011 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette "info" ne serait jamais sortie un autre jour que le 1° Avril, au moins sous cette forme : si vous nous lisez régulièrement, vous ne pouvez pas nous faire le procès d’articles non référencés.

Elle se situe dans une atmosphère délétère pour la profession dans laquelle les décideurs ne décident pas, alors que celà s’est déjà fait pour des professions similaires (infirmiers, ergothérapeutes). Ce qui explique que l’on ne sait pas si ce poisson est du lard ou du cochon : un leurre ou des pleurs ?

Nous avons publié sur le sujet des notes dont les sources sont indiquées :
http://www.actukine.com/Les-techniciens-ou-auxiliaires-de-reeducation-fonctionnelle-officiellement-demandes-au-Premier-ministre-par-le-Conseil_a687.html
http://www.actukine.com/4-ans-d-etudes-pour-devenir-kine-en-France-Info-ou-intox_a1143.html

22.Posté par Manu T le 04/04/2011 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La température sur actukine est déjà prise, c'est en dehors d'ici qu'il faudrait la prendre...
Pour ce qui est de ces rumeurs, oui elles sont surprenantes et incohérentes, mais c'est surtout parce qu'elles sont incomplètes.
Je suis un peu déçu de voir que vous pondez une info sans source (même si je ne doute pas de votre objectivité à Actukiné). La moindre des choses aurait été de préciser si ce n'est un nom, au moins un indice sur l'origine de cette info. ;)

21.Posté par thomas rulleau le 04/04/2011 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si ce n'est pas un poisson, d'où viennent ces info ??? pour le moins surprenantes, incohérentes voire dangereuses

20.Posté par michel gourgues le 04/04/2011 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce genre de "rumeur" sert, en quelque sorte, à prendre la température. Celle de notre profession se situant proche du zéro absolu , nous obtiendrons probablement un bricolage magistral de ce type. Mais visiblement, certains seront satisfaits.
Je me permets de vous rappeler, qu'il vaut mieux réagir avant que les décisions soient actées.

19.Posté par Manu T le 04/04/2011 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est ce qui se fait déjà dans certains pays comme le Canada (depuis la création du métier de TRP), je vous renvoie à l'un de nos articles sur la formation de physiothérapie au Québec: http://2kinesamontreal.over-blog.com/article-mais-qu-est-ce-que-ces-physio-ont-en-plus-61137632.html
Le but étant de palier au manque de kinés, en formant des thérapeutes en réadaptation physique, qui travaillent sous couvert de la prescription d'un physiothérapeute ou d'un médecin.
Cependant, si des futurs aide-kinés devaient passer par le même processus de sélection que les futurs "kinés master", ça n'aurait pas cet avantage puisque les places d'aide seraient mélangées aux places de kinés... De plus, nous ne savons pas encore si
Bref, quoiqu'il en soit il ne s'agit là que de suppositions puisqu'aucune source sûre d'information n'a encore été citée.

1 2
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires