ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Lombales

Une nouvelle solution pour les lombalgiques ? Les faire courir dans l’eau

Rédigé par le Lundi 9 Avril 2012



Une nouvelle solution pour les lombalgiques ? Les faire courir dans l’eau
Trente minutes de course en eau profonde au seuil aérobique de chaque patient (quelqu’un sait comment cliniquement le déterminer ?) à raison de trois séances par semaine pendant 15 semaines couplées à une rééducation standard améliorent à un an plus favorablement les patients lombalgiques chroniques qu’un traitement «classique» isolé.

La différence à un an est de -26.0 IC95%[-40.9 /-11.1] mm (p < 0.05), -2.5 IC95%[-5.7 / -0.2] au score de Roland Morris (p < 0.05).

Références bibliographiques

Cuesta-Vargas AI, Adams N, Salazar JA, Belles A, Hazañas S, Arroyo-Morales M. Deep water running and general practice in primary care for non-specific low back pain versus general practice alone: randomized controlled trial. Clin Rheumatol. 2012 Mar 29. Article sous presse.

Résumé de l’article disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1242 fois


1.Posté par thomas rulleau le 09/04/2012 07:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le seuil aérobie est aussi appelé SV1 ou le seuil d'adaptation ventilatoire, le meilleur moyen d'avoir une mesure fiable c'est le test d'effort...

2.Posté par Pierre Moitry le 09/04/2012 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le cout énergétique de la course dans l'eau est supérieur à celui d'une course normal. Pour travailler au seuil il faudra revoir à la baisse la fréquence cardiaque cible obtenue via un test d'effort classique.

3.Posté par Sébastien Doutreligne le 09/04/2012 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il me semble que le seuil aérobie est caractérisé par l'apparition de dyspnée... Donc cliniquement, le passage à la ventilation orale ne pourrait il pas être un bon signe?

4.Posté par lesacs le 09/04/2012 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le seuil doit se déterminer dans l'activité spécifique donc un test à l'effort en piscine afin de déterminer précisément le SV.
Par contre, ils sont motivés les sujets:"à raison de trois séances par semaine pendant 15 semaines".La kiné doit vraiment être mignonne!!!
Cela me parait pas très réaliste ce programme en france.

5.Posté par LUCIE P. le 10/04/2012 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a bien des gens prêts à payer plus de 50 euros par mois des abonnements dans des clubs de sport avec piscine pour faire le même genre de truc... Alors au tarif secu ça serait une aubaine, et ça doit peut-être avoir un effet amaigrissant... quoi que 30 minutes au seuil aéorobique...les cours sur les métabolismes c'est trop loin pour moi...

Je n'appliquerais pas ce programme pour tous les lombalgiques c'est sûr, mais au regard du temps passé en rééducation de certains, 45 séances c'est intense mais pas tant que ça. Alors à moins que les français soient plus faignants que les autres, ce n'est pas plus irréaliste ici qu'ailleurs...

6.Posté par masse le 10/04/2012 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lors des études pour améliorer le seuil aérobic il a été déterminée une notion appelée VMA qui me semble convenir pour chaque personne cette VMA peut être calculer même dans l'eau

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



DisKiné