ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Organisations des soins

Vacciner les enfants pour la rubéole, rougeole, les oreillons : l’avis du juge de paix

Rédigé par le Mardi 11 Juillet 2017



En quoi cette note présente un intérêt pour les kinésithérapeutes qui ne parlent que du football ou de Macron à leurs patients ? Rien effectivement.

Pour les autres, plutôt que de se limiter au Parisien, pourquoi ne pas prendre l’avis d’experts ? Parce qu’il est en anglais et que vous pensez que je vais vous en faire un petit «digest» ?

Ça ne va pas non ? D’abord, je ne vais pas comme vous visiter l’Écosse cet été et je n’ai donc pas besoin de travailler mon écossais et deuxio, je ne vais sûrement pas me prononcer sur ce sujet....

Le résumé traduit en français commence comme çà :

«La rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) sont trois maladies infectieuses très dangereuses dont la morbidité, l'invalidité et la mort sont élevées dans les pays à faible revenus. En fonction des preuves fournies par trois études de cohorte (3 104 participants), la vaccination avec une dose de vaccin ROR est efficace à au moins 95 % pour la prévention de la rougeole clinique chez les enfants d'âge préscolaire ; chez les enfants scolarisés et les adolescents, au moins une dose de vaccin ROR était efficace à 98 % pour la prévention de cas de rougeole confirmés en laboratoire ; une ou deux doses de vaccin ROR étaient respectivement efficaces à 92 % et 95 % pour la prévention de cas secondaires de rougeole.
Au moins une dose de vaccin ROR est efficace pour la prévention des oreillons cliniques chez les enfants et adolescents lorsqu'elle est préparée avec des souches Jeryl Lynn (efficacité du vaccin = 69 % à 81 %, une étude de cohorte et une étude cas-témoins, 1 656 participants), mais aussi lorsqu'elle est préparée avec une souche Urabe (efficacité du vaccin = 70 % à 75 %, une étude de cohorte et une étude cas-témoins, 1 964 participants). L'efficacité évaluée par rapport à des cas d'oreillons confirmés en laboratoire chez des enfants et adolescents était estimée entre 64 % et 66 % pour une dose et entre 83 % et 88 % pour deux doses de vaccin ROR contenant une souche Jeryl Lynn (deux études cas-témoins, 1 664 participants) et 87 % pour un vaccin ROR contenant une souche Urabe (une étude de cohorte, 48 partic...»


La version complète du texte est en accès libre même pour les lecteurs qui ne cotisent pas à la Société Française de Physiothérapie et ne bénéficient pas grâce à ça de toutes les études Cochrane.

Référence bibliographique :

Vittorio Demicheli, Alessandro Rivetti, Maria Grazia Debalini, Carlo Di Pietrantonj. Vaccines for measles, mumps and rubella in children. 15 February 2012.  Cochrane Acute Respiratory Infections Group. DOI : 10.1002/14651858.CD004407.pub3

Accès à l’article

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 816 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires