ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Technologie

Validité d'applications Iphone pour mesurer les amplitudes articulaires du rachis cervical

Rédigé par le Mardi 16 Juillet 2013



Validité d'applications Iphone pour mesurer les amplitudes articulaires du rachis cervical
Voici une étude qui illustre le problème de fiabilité de la mesure des tests que nous utilisons. Ce travail a été réalisé chez 28 sujets valides pour comparer 1) les mesures d'amplitudes articulaires du rachis cervical entre deux applications iphone et un test de référence : Cervical Range of Motion Device (CROM) 2) évaluer la reproductibilité de ces mesures entre deux examinateurs. Un calcul de puissance (à partir de l'ICC) établissait a priori qu'il était nécessaire d'inclure au minimum 20 sujets. Les résultats montrent une reproductibilité variable entre les examinateurs (inter) et entre les tests (intra). La validité (comparaison avec le test de référence) varie selon le mouvement effectué de bonne (flexion, ICC = 0.76) à faible (rotation, ICC= 0.43).
Pour plus de détail, l'article est consultable gratuitement sur le site du journal of neuroengineering and rehabilitation (JNER). Une grille de lecture critique est également disponible pour vous aider à analyser l'article

Commentaires Actukiné
- Les données rapportées concernent des sujets valides et non des patients. Elles ne peuvent donc pas être transposées à des personnes présentant des troubles.
- Le point qui semble particulièrement intéressant en pratique clinique est de connaitre la précision de la mesure de ces applications notamment la différence minimum détectable de ces tests c'est-à-dire la plus petite valeur qui pourra être interprétée comme un changement d'état et non comme une erreur de mesure. Plus cette différence est faible, plus la mesure est utile. Le calcul n'est pas rapporté par les auteurs de l'article, mais les données permettent d'effectuer les calculs (voir document pièce jointe) qui variaient de 9.2° à 26.2°. Par exemple, pour la flexion, la différence minimum détectable était de 12.8 ° suggérant qu'il n'est pas possible d’interpréter un changement inférieur à 12.8 ° comme une différence.

Cet article permet d'illustrer deux limites importantes : celui de l'erreur de mesure d'un test et de l'applicabilité des résultats aux patients que nous traitons. même si les nouvelles technologies peuvent améliorer nos pratiques, elles n'en restent pas moins exposées à des limites. Leur utilité doit être démontrée.

Articles actukiné connexes:556 2494

L'auteur déclare ne pas avoir de conflit d’intérêt en rapport avec l'article

Référence
Tousignant-Laflamme Y, Boutin N, Dion AM, Vallée CA. Reliability and criterion validity of two applications of the iPhone™ to measure cervical range of motion in healthy participants. J Neuroeng Rehabil. 2013 Jul 5;10(1):69. doi: 10.1186/1743-0003-10-69. PubMed PMID: 23829201; PubMed Central PMCID: PMC3706352u[u[[

annexe_mdc_toussignant.pdf Annexe_MDC_Toussignant.pdf  (493.92 Ko)
diagnostic_test_apparaisal_form.pdf Diagnostic test Apparaisal Form.pdf  (27.41 Ko)


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 202 fois


1.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 16/07/2013 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellent article pour re-calibrer les neurones...

Poser un IPhone sur la tête d'un patient pour mesurer la rotation est donc tout sauf une bonne idée ; S'il ne sert qu'a objectiver des différences au delà de 22° entre la rotation gauche et droite, il vaut mieux le faire à l'oeil.

Intuitivement, c'est l'impression que l'on avait avec la boussole fournie avec l'IPhone, indépendamment des problèmes de calibration, qui, de toute manière, en découragent l'usage.

PS : la SEM est aussi donnée comme le rapport entre la variance mesurée sur la racine carrée de n-1. Une grosse différence avec ce que tu relates ?

2.Posté par Jean-philippe REGNAUX le 16/07/2013 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Jean Louis. Je suis d'accord avec toi: "toute nouvelle technologie n'est pas bonne à prendre"!

Concernant ta question: comment te dire... je sais pas! il me semble qu'il s'agit d'une autre formule pour calculer la SEM = variance / racine carrée de n. Pourquoi n-1? dixit Mr Wiki.

J'ai utilisé la formule avec le SD du premier test et l'ICC car je pouvais calculer ainsi la SEM et MDC mais comment faire avec l'autre formule. Quels SD et n prendre sachant le tableau de résultats ne te donne pas le n. Tu n'es pas sur que tous les sujets aient été inclus dans l'analyse.

3.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 16/07/2013 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le n-1 doit être une pondération pour la calcul de la variance de la population à partir de la variance de l'échantillon (un des bidouillages des statisticiens qui horripile les mathématiciens..).

Tu évoques bien l'ICC et non l'IC ?

4.Posté par Thomas RULLEAU le 16/07/2013 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
JPTDAVA...





(je comprends pas tous de vos abréviations :-) )

5.Posté par Jean-philippe REGNAUX le 16/07/2013 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pardon pour ces sigles
SD = standard deviation ou écart type
SEM = standard error of measurement ou erreur standard de mesure
ICC = intra class correlation ou coefficient de corrélation intra-classe

pour aller plus loin:
http://wikistat.fr/
http://www.bmj.com/bmj-series/statistics-notes

Bonne journée

6.Posté par Thomas RULLEAU le 17/07/2013 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci beaucoup, c'est beaucoup plus clair,
et merci pour les liens de stat.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Why Physiotherapy ?