ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Organisations des soins

Voilà pourquoi il est urgent de développer une spécialisation en Thérapie Manuelle

Rédigé par le Mercredi 6 Juillet 2011



Communiqué de presse

"Première journée de l'ostéopathie
Mieux comprendre l’ostéopathie comme élément de réponse aux enjeux de santé publique".

Le 17 juin dernier, se tenait au Centre National des Arts et Métiers la première Journée de l’Ostéopathie au cours de laquelle sont intervenus de nombreuses sommités du monde médical et ostéopathique, ainsi que des représentants d’associations et du gouvernement. L’occasion pour la plupart d’entre eux de témoigner leur intérêt pour une pratique encore jeune au regard de la loi et qui ne cesse de faire des émules, mais aussi de dresser un état des lieux de la profession et d’envisager son avenir. Une journée riche d’enseignements et de réflexions, articulée autour de deux sujets majeurs : l’ostéopathie pédiatrique et l’ostéopathie du sport.
Télécharger le document de synthèse ci-dessous.

compte_rendu_1ere_journee_de_l_osteopathie_06_07_11_vdf__word_2007.doc Compte rendu 1ère journée de l'ostéopathie 06 07 11 vdf word 2007.doc  (92 Ko)


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3742 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

45.Posté par Nicolas S le 12/07/2011 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment ferons nous pour communiquer avec des confrères thérapeutes manuels étrangers dans ce cas là? On leur parlera de mouvements crâniens quand il nous parlerons d'ECT?
Un doctorat d'ostéopathie est un non sens puisque l'ostéopathie n'est pour le moment que très peu scientifique.
Je vous trouve bien pessimiste...

44.Posté par luc maillard le 12/07/2011 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"L'argent c'est une chose, mais ne pas pouvoir travailler avec les autres acteurs de la santé de façon constructive voire collégiale"

C'est la plus grande de mes - nombreuses - frustrations professionnelles, et elle dure toujours, que ce soit en cabinet ou à l'hopital. Les médecins ne sont pas nos supérieurs hiérarchiques, mais de simples prescripteurs. Tant que nous ne sortirons pas de notre statut d'auxiliaire médical, il n'y aura rien à espérer dans ce sens, écrasés que nous sommes par le poids de l'Ordre des Médecins et de l'Académie de Médecine.

Maintenant que nous avons la possibilité d'exercer l'ostéopathie sans entrave, je me demande pourquoi vous vous obstinez à vouloir développer la thérapie manuelle ostéopathique - orthopédique pardon - au sein d'une profession qui ne sera pas reconnue à sa juste valeur, de mon vivant du moins, et qui sera en France toujours dépendante des médecins (prescription médicale et absence de consultation en première intention).

Enseigner la thérapie manuelle dans les IFRMK oui, mais que cela donne l'occasion de développer un LMD facultatif, parmi d'autres, qui permette d'accéder à un doctorat en ostéopathie. Et non pas d'encombrer les étudiants dès la première année avec des notions qui requièrent un minimum de connaissances en anatomie.

43.Posté par gourgues le 10/07/2011 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il serait temps, en effet :

1 De définir précisément ce que l'on entend par "thérapie manuelle", en évaluant son, intérêt , ses contenus, ses limites.

2 Que la profession et ses responsables prennent, enfin conscience, de l'urgence à identifier cette discipline. Non pas en tant que spécialité, mais comme faisant partie intégrante du coeur de notre métier.

3 D'enseigner systématiquement en formation initiale, autre chose que les sempiternelles bases, chères à nos IFMK, qui n'ont aucune chance de déboucher sur une quelconque compétence et encore moins une expertise.
. Au lieu de continuer à laisser ces formations, aux mains des seuls marchands de stages de la formation continue.

4 Peser,sans relâche ,sur les pouvoirs publics afin qu'ils reconnaissent notre compétence légale. Sachant que dans un premier temps: qui dure, qui dure chez nous...il est surtout indispensable d'investir,de fait, la discipline. C'est ce qu'on fait les ostéopathes qui étaient ,il y a peu encore , majoritairement des MK!!!
Il est stupéfiant de constater que depuis des décennies, tout reste à faire.

42.Posté par Kamil F. le 09/07/2011 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis impatient! encore 3 mois d'attente... aaargh

41.Posté par raslesp le 09/07/2011 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ok,il va falloir attendre alors...

40.Posté par Pierre Trudelle le 09/07/2011 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Evidemment !
Une fois annoncé, le projet sera lancé et public.

39.Posté par thomas le 09/07/2011 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'espère que ceux qui ne peuvent s'y rendre auront un résumé ici :-)

38.Posté par Pierre Trudelle le 09/07/2011 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ ralesp
L'annonce et les modalités seront faites le 15 octobre lors du congrès de TMO à Paris.

37.Posté par Kamil F. le 09/07/2011 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@thomas: Il suffit d'avoir un diplôme d'une école dont le cursus est (in-)directement reconnu par l'ifompt. Pour certains pays il faut en plus avoir le niveau master2 (Professional ou Science)

Il faudrait par exemple: d'abord au moins une école + une organisation de professionnels se revendiquant TM (dont vous par exemple) et ensuite qu'un organisme d’accréditation gère la certification du schmilblik.

Pour le cas des TM deja diplômés et/ou pratiquant la TM (quel que soit le diplôme ou pas), il y a une option utilisée aux Pays-Bas: la procédure de reconnaissance des compétences acquises (par des etudes ou par la pratique) Ce qui permet de raccourcir un trajet master2. En gros on peut ramener le tout à 45 ECT (1170 heures, devoirs et travail perso compris), étalé sur 1 ou 2 ans, ça fait pas grand-chose et ça vaut le coup, croyez moi.

Bon en revanche pour le niveau master2, c'est a l’école d'assurer.

Voila, juste quelques idées...

36.Posté par thomas le 08/07/2011 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout à fait Fred,
j'ai fait un DIU de médecine manuelle-ostéopathie,
je pense qu'en créant des DU (ou master) de thérapie manuelle-ostéopathie en s'appuyant sur cette démarche scientifique mais pour faire bénéficier les étudiants du titre donnant accès direct on avancerait bien

@ Kamil, comment à fait l'IFOMPT pour intégrer de nouveaux pays ?
tous les adhérents devaient être diplômé d'une formation agréer ?
ce qui veut dire que pratiquant depuis plusieurs années je vais devoir refaire l'intégralité d'une formation coûteuse en temps et en argent pour avoir une reconnaissance internationale mais pas nationale ?

35.Posté par Fred S le 08/07/2011 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu as entièrement raison Thomas. Les patients/clients/usagers (je ne sais comment les appeler) consultent des ostéos parce que cela fait 30 ans que l'ensemble des médias généralistes les gavent d'informations vantant les mérites de ces professionnels, fortement appuyés en cela par les allégories des patients entrant en fauteuil roulant chez l'ostéo et en sortant en cavalant.

La thérapie manuelle est déjà pratiquée par des kinésithérapeutes en France, lorsque l'on parle de cela aux patients, personne ne sait de quoi il s'agit, alors il faut en plus les informer. J'ai personnellement insisté dans le groupe de réingenierie pour que le terme de "thérapie manuelle" figure parmi les activités pratiquées par les kinésithérapeutes.

Aujourd'hui ceux qui ont les moyens financiers de toucher le public pour les informer des compétences des kinésithérapeutes préfèrent le faire sur les kinés-ostéos, et c'est pas près de changer. il s'agit de choix politiques.
Dans moins de 10 ans il y aura le double d'ostéos ni-ni que de kinésithérapeutes-ostéopathes.
Les jeunes kinésithérapeutes s'engagent dans des formations d'ostéos à pas de prix et au bout de 4 ou 5 années d'études ils ne savent plus rééduquer une ligamentoplastie de genou ou une épaule opérée parce que la rééducation ne les intéressent plus.
Cette semaine une de mes anciennes élèves qui a seulement 4 ans de diplôme me dit "tu peux me dire ce que c'est qu'une ténodèse du long biceps stp je ne m'en souviens plus". Un autre me demande à quel moment il peut commencer à travailler en actif sur une coiffe opérée!
En revanche ce sont les champions, des sacrums qui vrillent en 3D , des ptoses du rein chez les lombalgiques ou des foies engorgés chez les patients qui se plaignent de douleurs d'épaule. Et ça n'est pas une caricature!

Si on continue sur cette voie dans quelques années tous les kiné-ostéos ne sauront plus faire de rééducation et ne pourront pas vivre de l'ostéopathie parce qu'il y aura trop de concurrence.
Si vous êtes tombés sur la couverture du dernier kiné-point-presse vous constaterez qu'en couverture une des revendications phares concerne la création d'un acte individuel de thérapie manuelle à 30 euros (ça c'est pour ceux qui pensent que la thérapie manuelle n'a jamais existé avant eux et que la terre entière est contre eux).
Quand j'ai parlé de cela à l'UNCAM ils ont écarquillés les yeux et m'ont dit "C'est quoi la thérapie manuelle??" Donc il y a du chemin, car je pense par ailleurs que les actes de thérapie manuelle, s'ils reposent sur des éléments de preuves, doivent être supportés en partie par la collectivité et entrer dans le cadre du régime général au moins à minima, plutôt que d'être le privilège de certains possédant une mutuelle qui a contractualisé.

34.Posté par Kamil F. le 08/07/2011 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Thomas: je ne fais justement pas fi de l'historique, mais j’intègre celui d'un pays qui nous a devancé. Je donne mon point de vue, des idées à discuter.

Je comprends parfaitement votre position, chacun fait ce qu'il veut ou peut.

Pour moi la profession passe devant, et 1,5 ans max en formation continue avec des équivalences d'ECT en termes de connaissances et pratiques déjà acquises ce n'est pas tant que ça, non? De plus, qui nous dit s'il pourrait pas y a voir un règlement d'exception accordé par l'IFOMPT pour le cas si spécifique de la France?

Ce n'est pas seulement sur la forme que j'aimerais que ça bouge, mais dans la volonté de base, c-a-d tout faire pour que la TM soit reconnue dans mon pays!

33.Posté par raslesp le 08/07/2011 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"A partir de 2012, il y aura une formation intégrale IFOMPT en France."
Tu pourrais nous en dire plus?

32.Posté par Nicolas S le 08/07/2011 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est quand même une avancée majeure pour les physios français...Et comme le dit Kamil la reconnaissance se fera (peut être) par constatation.

31.Posté par thomas le 08/07/2011 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pierre, que la formation arrive est une bonne chose, mais ne change rien (à court terme) du côté de la reconnaissance du public ni du gouvernement

30.Posté par Pierre Trudelle le 08/07/2011 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A partir de 2012, il y aura une formation intégrale IFOMPT en France. Si des kinés français veulent y entrer cela sera possible. Le congrès d'Octobre sera une opportunité de comprendre les enjeux et les perspectives.
www.congrestmo.fr
Dans 4 ans, nous aurons des diplômés du cursus IFOMPT et on pourra accrocher les wagons et partager/échanger.

29.Posté par thomas le 08/07/2011 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les conseils sont faciles vu d'autres pays, mais faire fi de l'historique n'est pas productif

le problème c'est que l'idée la perte de ce titre partagé n'est pas prête :
- dans la profession d'une par pour les kinési-ostéo (comme moi) qui se sont fait suer à compléter leurs études
- dans la population en générale qui ne sait même pas ce qu'est la thérapie manuelle
- dans l'idée des autres professionnels de santé qui ne savent pas non plus ce que c'est
- dans l'idée des kinési en général qui ne savent pas ce que c'est et la différence avec l'ostéo

d'où l'idée de faire une transition vers le titre ou un DU de "TM-ostéo" qui permettrait cette transition douce, une distinction franche avec les ni-ni, un rapprochement des historiques et des futures praticiens, et un temps nécessaire à l'explication dans la population... tout en profitant des avantages légaux du titre d'ostéo qu'historiquement les MK ont porté

28.Posté par Kamil F. le 08/07/2011 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
2015 pour le master2 de TM obligatoire aux pays-bas, pas 2005 ;-)

27.Posté par Kamil F. le 08/07/2011 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Michel: tt à fait d'accord avec vous, plutôt gagner moins que mettre ostéo sur ma plaque à mon retour des Pays-Bas!!

Pourquoi pas kiné-phytothérapeute pendant qu'on y est ;-)

Je vais vous donner un parallèle historique avec l'exemple des pays-bas. Ici la TM existe depuis très longtemps mais ce n'est qu'a partir de 2005 qu'un diplome master2 sera obligatoire pour bénéficier des tarifs qu'elle pratique (40-45 au lieu de 27-30 pr la kiné)
Jusqu'ici le fait d'avoir été diplômé par une formation privée reconnue par l'IFMPTO via un organisme de contrôle local était suffisant.
Ceci sera bientôt le cas pour toutes les spécialisations de la kiné.

Le lobby est indspensable mais il doit s'appuyer sur une pratqiue existante:
- il faut des écoles recconnues par l'IFOMPT
- il faut que des praticiens fassent valider leurs connaissances et pratques par ces écoles en pouvant suivre une formation master ecourté de 1,5 ans comme ici aux Pays-Bas en ce qui concerne les TM deja existantys.

Ainsi on verra sortir de l'ombre tous ces TM encore forcés de s'appeler kiné-ostéos. le nombre fait la force, il faut recenser ces praticiens prets a faire le mouvement vers une appellation TM au lieu d'osté. Leur expliquer les avantages, stimuler la recherche et la creation d'écoles et pourquoi pas, changer le titre de certaines formations ostéos qui sont pus TM qu'autre chose.

Ainsi il se passera la même chose qu’avec l'ostéo, la reconnaissance se fera par constatation apres-coup.

Au pire cela signifiera un tarif plus bas pour les quelques années entre le début du mouvement et la fin du projet. Au mieux le pragmatisme l’emportera et tout se fera assez rapidement avec une transition sans douleur.

Soyons fier de notre profession, et créons le changement!

26.Posté par Jean-baptiste DUAULT le 08/07/2011 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ michel gourgues: En terme de validité de niveau de preuve dans les formations, kpten tire quand meme serieusement son epingle du jeu..

1 2 3
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires