ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Infos générales

Vous reprendrez bien un peu de Philosophie ?

Rédigé par Jérôme Fallavollita le Jeudi 16 Juillet 2015

Un MOOC proposé par l’Université d’Edimbourg pour introduire un vaste sujet : la philosophie.



Que viendrait faire un MOOC sur la philosophie chez ActuKine, rien me direz-vous, ne mélangeons pas tout, laissons aux autres le soin de penser car, nous, nous sommes là pour agir.

Et c’est justement là où intervient la philosophie : l’art de parvenir à se poser des questions qui confrontent notre vision du monde aux connaissances que nous en avons déjà ; l’art d’oser regarder en arrière pour avancer, d’autant plus lorsqu’un sujet se transforme, ou s’enterre dans une voie sans issue.

Souvenons-nous toujours, qu’en chaque domaine, il faut savoir se demander : Pourquoi ? Pourquoi ? et mille fois « pourquoi ? » pour réussir à s’approcher au plus près d’une réponse.

Alors, pourquoi pas chez nous…

Avis aux amateurs.

 

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 943 fois


1.Posté par contrie le 16/07/2015 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour info la même université (et il y a au moins une prof en commun) a proposé (et propose peut-être encore, je n'ai pas vérifié) un cours de philo des sciences sur coursera aussi. Je n'ai eu le temps que de faire le premier module (sur deux), mais c'était vraiment intéressant, et on peut facilement faire des passerelles avec ce que l'on peut observer dans notre domaine.

2.Posté par Nathan RISCH le 16/07/2015 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nathanr
https://www.coursera.org/course/philsci

Celui - ci ?

3.Posté par contrie le 16/07/2015 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui ! Les domaines pris comme exemple (astrophysique dans la première partie, sciences cognitives dans la seconde) n'intéresseront pas tout le monde à première vue, mais ce sont des prétextes pour aller vers d'autres questions : si on doit apprendre quelques notions sur l'énergie noire, c'est pour voir qu'on a inventé cette notion pour faire tenir la théorie Newtonienne... Mais que d'autres imaginent plutôt que les lois de newton doivent être modifiées. Pour moi, ceci et tout ce qui touchait aux révolutions scientifiques et leur acceptation par la communauté ont vraiment fait écho avec mes questions par rapport à la kiné et l'ostéo. Tout ne m'a pas passionné mais je regrette quand même de ne pas avoir trouvé le temps de faire la seconde partie.
Petite précision par rapport à l'anglais : je l'ai trouvé relativement compréhensible, mais certains seront peut-être gênés par les questions rédactionnelles lors des examens.

4.Posté par Gaetan Duport le 17/07/2015 04:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai du mal à comprendre l'intérêt de suivre un MOOC anglophone sur une intro à la philosophie.

D'une part, la Pensée est très difficilement traduisible. Les travaux de Barbara Cassin montrent combien pour un chercheur en sciences humaines, il est complexe de maîtriser des concepts et des idées dans plusieurs langues.

D'autre part, France Culture remplit très bien le rôle d'initiateur à la philosophie et aux idées scientifiques (le gai savoir, la tête au carré)... Il n'existe pas de diplôme pour écouter tel ou tel radio j'en conviens.

5.Posté par Gael PIETTE le 17/07/2015 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la conversation scientifique avec Etienne Klein est aussi très intéressante: http://www.franceculture.fr/emission-la-conversation-scientifique

6.Posté par contrie le 17/07/2015 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour ce qui est de l'intérêt d'un MOOC en anglais vs Emissions radios, je vois plein de choses, mais j'imagine que tu te poses la question parce que tu as été déçu de MOOCs par le passé, non ? Rien que découvrir ce que sont les MOOCs si on n'est pas trop au courant, c'est intéressant (c'est quand même probablement une révolution dans l'enseignement). Progresser en Anglais est intéressant aussi. Ensuite la radio c'est quand même pas très interactif, alors que dans un MOOC on peut poser des questions sur le forum, et avoir les réponses des autres étudiants voire des profs. Le fait d'avoir des examens aide aussi à l'apprentissage. Le système d'épreuves corrigées par les pairs de Coursera me semble très intéressant, corriger les copies d'autres étudiants m'a appris des choses. Ensuite c'est un cours, pas une succession d'émissions (qui sont excellentes, je suis d'accord), il y a donc une pédagogie sur toute la durée du cours, les notions apprises une semaine resservent par la suite. Pour moi qui ait besoin de schémas, de texte, etc ... avoir des vidéos et du matériel de cours d'accessible me semble à peu près indispensable. Je quitte le domaine de la philo, mais il y a aussi une offre de cours incroyablement vaste, beaucoup plus que ce que la radio ne pourra jamais nous offrir. J'ai peu d'espoirs que Radio France se mette à faire des cours de dry needling, de neurodynamique et de rééducation post AVC...
Merci pour ces pistes d'émissions, j'avais oublié "le gai savoir" et je ne connais pas "la conversation scientifique" !

7.Posté par Jérôme le 17/07/2015 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement, un MOOC en langue anglaise ne permet pas toujours de saisir l’entièreté d’un concept, il faut un travail mental supplémentaire pour retranscrire dans sa langue les idées proposées… Dans ce cas, pour les français, seul ne vaut que la formation en langue française?
Peut-on aller jusqu’à ne pas considérer le fait d’introduire la philosophie dans une autre langue? Dans ce cas il faudrait aussi mettre de côté les penseurs qui ne s’y expriment pas.

Le rôle de France Culture, par ses très bonnes émissions, est de pénétrer un concept, de l’expliquer, de l’interpréter ; le rôle de ce MOOC est de proposer une vision de ce qu’est la philosophie comme démarche réflexive au quotidien. C’est donc un point de départ intéressant pour qui veut démarrer dans ce domaine.

«… la pluralité des langues et des cultures est une richesse exceptionnelle qui caractérise l’identité de l’Europe « unie dans la diversité»… » (Barbara Cassin).
Même si le côté "intraduisible" de certains termes, ou idées reste vrai selon les exemples qu'elle emploie.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires