ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Gériatrie

le "Square-stepping exercise", pour une amélioration des fonctions cognitives de la personne âgée

Rédigé par le Samedi 27 Février 2016



le "Square-stepping exercise" est une forme d'exercice issue des tapis de dance (jean Reno en montre une variante un peu plus rock and roll dans le film wasabi). Composé d'un tapis comprenant 4 cases successives sur une longueur d'environ trois mètres, c'est un outil peut encombrant et de faible coût qui a l'avantage de proposer un exercice complexe. Il fait appel à un travail de mémoire visiospatiale qui demande une réponse motrice de placement des pieds. Les modèles utilisés assurent une progression en complexifiant progressivement les enchainements de pas dans les cases.
Ce type d'approche a déjà été évalué positivement dans la prévention des chutes :
http://biomedgerontology.oxfordjournals.org/content/63/1/76.abstract
Ce sont les fonctions cognitives qui sont évaluées dans cette nouvelle étude :
"The Healthy Mind, Healthy Mobility Trial: A Novel Exercise Program for Older Adults"
44 personnes d'âge moyen de 73,5 ans ont suivi le protocole en deux groupes randomisés. Les deux groupes suivent leur classe d'exercice classique dirigée par un PT certifié Senior Fitness. Il s'agit d'exercices de type aérobie, renforcement musculaire, équilibre et mobilité sur une durée minimale de 50 mn par semaine.
Les deux groupes pratiquent immédiatement après l'activité classique le "Square-stepping exercice" (SSE) de type débutant entre 15 et 22 mn.
Dans le groupe expérimental, on introduit une tache cognitive pendant la séance de SSE, à savoir un calcul arithmétique (addition ou soustraction) pendant 7 mn, une minute de repos et une tache verbal de catégorisation pendant 7 mn.
Le résultat est évalué à 12, 24 et 52 semaines.
On constate une amélioration des fonctions cognitives dans le deux groupes. Le groupe expérimental présente une progression plus forte à 24 semaines comparativement au groupe témoin. Cependant, cette différente n'est plus statistiquement significative à 52 semaines qui affiche encore une progression par rapport à 24 semaines.
Dans le détail, on ne voit pas de différence de progression pour ce qui concerne les fonctions exécutives et la vitesse des process cognitifs. La mémoire et la fluidité verbale sont meilleures dans le groupe expérimental.

Conclusion des auteurs : la pratique du SSE associé à une tache cognitive améliore les fonctions cognitives globales de la personne âgée mais il semble que le SSE produise à lui seul la majorité des effets. De plus on constate que le plateau de progression maximal n'est pas atteint au bout de 52 semaines.
La limitation de l'étude est relative à la population testée présentant une niveau éducatif supérieur à la moyenne.
Pour voir à quoi ressemble le SSE, regardez la video :
https://www.youtube.com/watch?v=IfCD7qB2l1k

Le résumé de l'article est ici :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26285025
Pour voir les modèles de SSE utilisés pour l'étude , c'est ici :
D'autre modèles par là.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1633 fois

Divers | Technologie | Formations spécifiques | Gériatrie | Incontinence et Santé de la femme | Oncologie | Pédiatrie | Domaines spécifiques (Vidéos)




Inscription à la newsletter