ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

3 drapeaux pour la lombalgie aigüe

Rédigé par Jean Mougel le Dimanche 6 Février 2011

Facteurs prédictifs d'évolution de la lombalgie aigüe à partir des recommandations cliniques européennes et des données de la librairie Cochrane



3 drapeaux pour la lombalgie aigüe
Des auteurs norvégiens ont publié en novembre 2010 une synthèse des connaissances sur la lombalgie aigüe basée sur les recommandations cliniques européennes produites de 2002 à 2005, sur les données de la librairie Cochrane de 2005 à mai 2009, ainsi que sur les articles individuels importants publiés de 2005 à 2009.

Cette synthèse permet de classifier les lombalgies aigües en 3 groupes (3 drapeaux) associés à des facteurs prédictifs concernant l'évolution des symptômes.

Les voici:

Drapeau rouge : facteurs prédictifs d'éventuelles pathologies sous-jacentes graves

(environ 1% des lombalgies aiguës)
- patients de moins de 20 ans ou de plus de 55 ans qui présentent des douleurs lombaires inaugurales, ou qui ressentent des douleurs différentes des épisodes précédents.
- douleur constante au fil du temps qui ne passe pas dans le sommeil
- malaise général et mauvais état général
- signes neurologiques
- déformation de la colonne vertébrale
- raideur matinale importante de plus d'une heure et/ou vitesse de sédimentation élevée

Drapeau jaune: facteurs de risque de chronicité d'une lombalgie aigüe

- attitude pessimiste, peur du mouvement et de l'activité
- problèmes liés au travail (insatisfaction, conflits)
- problèmes émotionnels (dépression, anxiété, inquiétude)
- désir d'un traitement passif, peu de capacité à faire face
- antécédents d'épisodes de lombalgie à long terme

Drapeau vert: facteurs qui donnent des raisons d'espérer une amélioration rapide et sans symptômes

- bon état général
- courte durée des symptômes
- pas d'antécédents de lombalgie ou antécédents anciens
- absence de drapeaux jaunes et rouges
- aucun signe de compression de racine nerveuse L4, L5 ou S1

L'imagerie diagnostique est seulement recommandée après 4 à 6 semaines sans amélioration.

Source:

Laerum E, Brox JI, Werner EL. Low back pain--still a clinical challenge.
Tidsskr Nor Laegeforen. 2010 Nov 18;130(22):2248-51.


Article norvégien disponible en ligne

Formidlingsenheten for muskelog- og skjelettlidelser (FORMI), Avdeling for forskning og utvikling, Klinikk for kirurgi og nevrofag, Oslo universitetssykehus, Ullevål, 0407 Oslo, Norway. ]iel@formi.no

Article soumis le 30 janvier 2011. Accepté le 6 février.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3551 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base