ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Expliquer la douleur

3 min pour expliquer la douleur

Rédigé par le Jeudi 9 Novembre 2017



Les records sont sans doute faits pour être battus. Vous connaissiez surement la vidéo de Brainman proposant d'expliquer la douleur en 5 minutes.

Tamar Pincus, professeur de psychologie au Royal Holloway de Londres pulvérise notre petit bonhomme ! 3 minutes et un peu de pâte à modeler permettent de jeter un autre regard sur la douleur chronique en l'intégrant en tant qu'entité du Soi et en cherchant à développer les capacités d'acceptation et d'engagement du patient.

C'est court, beau, efficace et c'est en français sur ActuKiné !

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 9842 fois


1.Posté par Symeon le 10/11/2017 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, et merci encore une fois pour ce tout bon partage! As t'on l'autorisation de la diffuser à notre tour à nos patients?

2.Posté par Yannick Barde-Cabusson le 12/11/2017 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, oui c'est fait pour ! ;)

3.Posté par Kinemeuh le 22/11/2017 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Cette vidéo est très bien faite (j'ai failli pleurer en la regardant...). Cependant, la fatalité qu'elle met en avant me gène un peu. Doit-on dire à nos patients de se résigner à avoir mal ?

4.Posté par Yannick BARDE-CABUSSON le 22/11/2017 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Kinemeuh, votre question est à la fois légitime et, rassurez-vous, logique compte tenu de "l'idée thérapeutique" de vouloir agir sur le symptôme (réflexe correcteur). Cette vidéo fait référence à une stratégie employée dans l'ACT. Elle n'est pas synonyme de résignation ou encore de passivité du patient bien au contraire. L'idée est de "dévier" l'énergie déployée par le patient pour contrôler ses symptômes (en termes de comportements) pour les orienter vers des comportements en lien avec ses valeurs (c'est pour cela que l'ACT appartient aux thérapies comportementales). On peut y voir le fait de jouer sur les mots mais si la partie d'acceptation peut faire penser à la résignation, le volet de l'engagement est vraiment tourné vers la remise en mouvement du patient. Donc pour répondre directement à votre question non, ils ne doivent pas se résigner à avoir mal mais doivent répondre à la question : "soit vous restez là ou vous êtes avec vos symptômes, soit vous les prenez sous le bras et on part faire un tour..."

5.Posté par schumacher le 23/11/2017 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi aussi j'ai eut ce sentiment de résignation en voyant la vidéo.
Même si je lui trouve bcp d'intérêts pédagogique.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Expliquer la douleur | Placebo | Veille bibliographique sur la douleur | Perception multisensorielle et conscience du soi