ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Ça marche puisque mon patient est content de moi...

Rédigé par le Vendredi 16 Décembre 2011

Le degré de satisfaction des patients ne serait pas dépendant de l'amélioration de l'état de santé des ces derniers, en tout cas en physiothérapie.



Ça marche puisque mon patient est content de moi...
Il est courant d'entendre dire lorsque l'on parle d'efficacité d'un traitement: "ca marche bien puisque mon patient est content, et ça c'est plus parlant que des dizaines d'études !"
Voici une revue systématique qui suggère le contraire et qui donne d'autres pistes.

Lien vers la traduction de l'article

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1513 fois


1.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 17/12/2011 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En accès libre dans quelques jours....(Physical Therapy de Janvier 2011)

2.Posté par jm orban le 17/12/2011 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pas compris l'histoire

3.Posté par S R le 17/12/2011 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il peut paraitre logique de penser que lorsque le patient est satisfait de son kiné, c'est en partie grâce à l'amélioration de son état de santé, et pas seulement parce que le kiné était sympa et lui payait l'apéro après les séances ?...
Et pourtant cette revue systématique suggère le contraire (c'est à dire que la satisfaction du patient ne serait interdépendante de l'amélioration de son état de santé) et vient confirmer les raisonnements empiriques comme l'effet hawthorne.

D'un point de vue clinique il est donc important de ne pas uniquement se fier au contentement de son patient pour juger de l'efficacité du traitement car trop de facteurs autre que ce dernier viennent interagir sur la satisfaction du patient (personnalité du thérapeute, confiance en soi ...)

4.Posté par Djef le 18/12/2011 01:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ok, et alors, quel toubib croit son patient sur parole quant à l'efficacité d'un traitement MK ? pas beaucoup , je pense. il le vérifie eux-même.

5.Posté par thomas le 18/12/2011 07:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est quand même mieux si c'est le MK qui vérifie lui même...
encore faut-il :
1. être conscient de ce fait
2. avoir les moyens de mesure et les connaissances pour utiliser-interpréter ces moyens

6.Posté par Djef le 18/12/2011 08:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est même évident, je parlais d' un avis tiers.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base