ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Recherche

Chez le poisson stressé aussi, l’imposition des nageoires ne suffit pas

Rédigé par le Jeudi 17 Novembre 2011



Image issue du résumé de l'article
Image issue du résumé de l'article
Reprise par France Inter, une info concernant le massage du poisson. Et nous ne sommes pas le premier avril...

Chez les humains, les stimulations physiques comme le massage réduisent le stress et ont des effets bénéfiques démontrables. Il s’avère que le toilettage entre poissons ait les mêmes vertus, mais on ne sait pas si celà est lié au contact physique ou à des comportements sociaux.

Cette étude démontre que la stimulation physique réduit le stress (taux de cortisol) chez le poisson corallien (poisson-chirurgien Ctenochaetus striatus). Ce dernier vient régulièrement se faire toiletter chez le poisson nettoyeur (Labroides dimidiatus) de ses parasites. Le poisson nettoyeur utilise pour celà ses nageoires pectorales et pelviennes.

Ce comportement a été simulé à l’aide d’un modèle mécanique en forme de poisson qui pouvait être animé ou sans mouvement. Le poisson chirurgien avait des taux de cortisol significativement plus bas lorsqu’il se frottait à des modèles mécaniques en mouvement comparativement à sa fréquentation des modèles inertes.
Il ne fallait donc pas uniquement un contact physique, mais un véritable acte thérapeutique.

D’un autre côté, il va être difficile d’aller plus loin dans la comparaison entre l’homme et le poisson :

- Demander au premier de frotter ses congénères à l’aide de ses régions pectorale et pelvienne risque d’introduire au moins des biais de confusion ;
- Demander au second d’apposer les nageoires sans mouvement pour corriger le mouvement branchial primaire ou pratiquer l’écaillo-thérapie ne va pas être facile facile.

Références bibliographiques

Marta C. Soares, Rui F. Oliveira, Albert F.H. Ros, Alexandra S. Grutter, Redouan Bshary. Tactile stimulation lowers stress in fish. Nature Communications 2, Article number: 534. doi:10.1038/ncomms1547. November 2011

Résumé disponible en ligne

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1174 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires