ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Chiropraxie, kinésithérapie, soins médicaux, qui a le meilleur rapport efficience/coût ?

Rédigé par Actu Kiné le Mardi 19 Mars 2019



La lombalgie (LBP) est l’une des principales causes d’invalidité dans le monde et l’une des principales raisons de rechercher des soins dans les soins primaires. Les chiropraticiens, les kinésithérapeutes et les médecins généralistes font partie des prestataires qui traitent les patients atteints de lombalgie, mais les données probantes concernant l'efficacité et l'évaluation économique des soins offerts par ces groupes de prestataires sont limitées. Cette étude est mené par une groupe dont la moitié sont des chiropracteurs en exercices et/ou enseignant.

Objectif
Estimer l'efficacité clinique et examiner systématiquement la littérature de l'évaluation économique complète des soins entre les trois approches.

Méthode
Une stratégie de recherche complète a été menée pour identifier
1) les essais pragmatiques contrôlés randomisés (ECR)
2) les évaluations économiques complètes .
Les études publiées entre 1990 et le 4 juin 2015 ont été examinées. Les principaux résultats comprenaient la douleur, l’état fonctionnel et l’amélioration globale. La sélection des études, l'évaluation critique de la qualité et l'extraction des données ont été effectuées par deux examinateurs indépendants. Les données des ECR présentant un faible risque de biais ont été incluses dans une méta-analyse afin de déterminer les effets estimés. Les estimations de coûts des évaluations économiques complètes ont été converties en USD 2015 et les résultats ont été résumés à l'aide de la synthèse qualitative de Slavin.

Résultats
Six ECR et trois évaluations économiques complètes étaient scientifiquement admissibles. Cinq ECR présentant un faible risque de biais comparaient les soins chiropratiques à la thérapie par l'exercice (n = 1), à la kinésithérapie (n = 3) et aux soins médicaux (n = 1). Dans l'ensemble, nous avons constaté des effets similaires sur les soins chiropratiques et les autres types de soins, et aucun événement indésirable grave n'a été signalé.
Trois études d'évaluation économique complètes de qualité médiocre à élevée (une rapport coût-efficacité, une minimisation des coûts et un coût-bénéfice) ont comparé la chiropratique aux soins médicaux. Compte tenu des conclusions divergentes, des preuves mitigées ont été trouvées pour des évaluations économiques des soins chiropratiques par rapport aux soins médicaux.

Conclusion
Des preuves limitées suggèrent que les soins chiropratiques pour la lombalgie semblent être aussi efficaces que la kinésithérapie, la thérapie par l'exercice et les soins médicaux, bien qu'aucune conclusion définitive ne puisse être tirée pour le moment. Aucun événement indésirable grave n'a été signalé pour aucun type de soins. L'étude n’a pas non plus permis de préciser si la chiropratique ou les soins médicaux sont plus rentables. Compte tenu du peu de preuves disponibles, la décision de rechercher ou de diriger les patients vers des soins chiropratiques devrait être fondée sur les préférences et les valeurs du patient. Les futures études auront probablement un impact important sur nos estimations, celles-ci n'étant basées que sur quelques études admissibles.

Conflit d'intérêt :
Un intérêt est mentionné par trois des auteurs :
Marc-André Blanchette
Frais personnels de l'Ordre des chiropratiques du Québec pour une présentation pédagogique, en dehors du travail soumis.
Mette Jensen Stochkendahl affilié à l'Institut nordique de chiropraxie
La position à l'Institut nordique de chiropraxie et de biomécanique clinique est financée par la Fondation danoise de recherche sur la chiropratixie. La Fondation n’a joué aucun rôle dans la conception de l’étude; dans la conception et la conduite de l'étude, dans la collecte, la gestion, l'analyse et l'interprétation des données; dans la préparation, la révision ou l'approbation du manuscrit; ou dans la décision de soumettre l'article pour publication
André Bussières
L'École de physiothérapie et d'ergothérapie de l'Université McGill est financée par la Fondation canadienne de la recherche en chiropratique (ha oui quand même, c'est elle qui est le promoteur de cette recherche)

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3282 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base