ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Politique Professionnelle

Communiqué de Presse : Une réforme déjà actée avant même l’ouverture des négociations ?

Rédigé par P T le Mercredi 10 Février 2010



Voici un communiqué de presse diffusé par 3 organismes professionnels

"Mercredi 3 Février, Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la Santé et des Sports a finalisé le protocole d’accord sur le passage des infirmiers à la catégorie A.

Durant le discours de Madame la ministre, nous apprenons que « ce sont tous les professionnels paramédicaux formés en 3 ans qui pourront bénéficier de ces dispositifs », citant les kinésithérapeutes, au même titre que les autres auxiliaires médicaux.

La FNEK, la FFMKR et l’Union, organisations représentatives des étudiants et des professionnels libéraux en Kinésithérapie, souhaitent rappeler que la réforme du programme de formation fait l’objet de groupes de travail avec le ministère de la Santé. L’attribution arbitraire d’un grade Licence au Diplôme d’Etat de Masseur-Kinésithérapeute (DEMK) nous surprend donc au plus haut point.

De plus les députés ont décidé de créer une mission pour proposer une L1 Paramédicale incluant notamment les formations de soins infirmiers et de kinésithérapie. Cependant 2/3 des Instituts de formation en Kinésithérapie sélectionnent par l’actuelle PCEM1 qui deviendra l’année prochaine la Première année commune aux Etudes de Santé (PAES), appelée « L1 Santé ».

Nous tenons à rappeler le principe de dialogue social. Il est alors impensable que notre formation et notre sélection soient déjà actées avant même la fin des groupes de travail.

Par conséquent, la FNEK, la FFMKR et l’Union réaffirment leur volonté :

- D’obtenir un grade Master pour le DEMK, et cela en toute logique avec les compétences du Kinésithérapeute, ingénieur de Santé ;
- D’harmoniser la sélection grâce à la création d’une 5ème filière dans la L1 Santé ;
- D’intégrer totalement les IFMK à l’Université ;
- D’une prise en charge des couts de formation par l’Etat et les Régions (3432 € en moyenne par étudiant et par an) ;
- D’une ouverture des concertations inter ministérielles le plus rapidement possible.

Les étudiants Kinésithérapeutes comptent bien peser de tout leur poids sur cette réforme, attendue depuis plus de 20 ans et sauront tirer les conséquences d’un refus du dialogue de la part du gouvernement.
"

Contact presse :

Pour la FNEK, Fédération Nationale des Etudiants en Kinésithérapie,
Michaux Baptiste, Président, 06 67 28 26 40, president@fnek.fr

Pour la FFMKR, Fédération Française des Masseurs Kinésithérapeutes Rééducateurs,
Cyrille Pernot, Responsable Communication, 01.44.83.46.15, c.pernot@ffmkr.org

Pour l’Union, Jean Serri, porte parole, 06 19 04 56 90, jeanserri2004@free.fr

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2619 fois


1.Posté par gourgues le 10/02/2010 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il fallait s'y attendre.La réforme serait déjà ficelée..?.On nous prépare,en amont, une usine à gaz "paramédicale " type diplôme de cadre, en aval.On appréciera la conception qu'ont les pouvoirs publics du dialogue, de la concertation ou de l'art du consensus.
Mais surtout constatons: le manque de vigilance ,de motivation,et surtout de mobilisation de notre profession,sur un sujet capital, fort ancien ,qui engage pour longtemps son avenir.
Nos syndicats notamment ,nous préparent ,une pirouette dont ils ont le secret depuis des décennies,du genre: on est devant le fait accompli,on a fait ce qu'on a pu ,et cela pouvait être pire ma bonne dame !.
Seule la lutte paie .

2.Posté par JL E le 10/02/2010 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avant les régionales.

3.Posté par Fred.S le 10/02/2010 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me souviens que les syndicats représentatifs et l'Ordre avaient quitté le groupe de travail, en novembre 2008 pour dénoncer une réforme qui n'était pas à la hauteur de ce que la profession était en droit d'attendre au vue du niveau de formation initiale de bon nombre de pays européens, du Canada,de l'Australie...

A cette époque la FNEK n'avait pas suivie...
Le CNKS avait même dit qu'il n'était pas d'accord avec le texte lu par les organisations :
http://snblog.free.fr/blog/Accueil/Entrees/2008/11/27_Reforme_des_Etudes.html
On le comprend mieux quand on voit que l'on nous réserve un magma aussi poisseux que ce qu'a donné la réforme du diplôme de cadre de santé.

Peut être qu'un boycotte TOTAL du groupe sans poursuite des travaux permettrait de remettre les pendules à l'heure du master...

4.Posté par FR S le 11/02/2010 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ou peut-être serait-ce une stratégie pour garder la face devant l'impuissance des syndicats.

"laissons les faire le mal tout seul... on pourra pas nous le reprocher ?"

5.Posté par michel gourgues le 11/02/2010 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une fois de plus,les MK divisés,se feront noyauter,manipuler,mystifier,mépriser.ET la base désinformée,ne lèvera pas le petit doigt.
Nous avons,peut être ce que nous méritons.

6.Posté par FR S le 11/02/2010 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'est pas trop tard pour la mobilisation qu'on attend depuis... des décennies !!!
La période parait propice de plus....
...et les étudiants une fois de plus montreront le chemin....! (à suivre...)

7.Posté par michel gourgues le 11/02/2010 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je salue,le dynamisme des étudiants.Il faudrait que je retrouve mon vieux béret de mai-68,avec l'enjoliveur dessous.... .
Il existe de nombreux moyens d'action.Par exemple : envoyer un petit mot doux à nos députés(il y a parait-il une commission )leur rappeler qu'ils pleurent pour qu'on les élisent , votent régulièrement des textes qui nous dévalorisent, et qu'eux, n'oublient jamais leurs billes!
Nous ne voulons pas d'un bricolage para-médical.

8.Posté par FR S le 11/02/2010 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais cela fait des mois que ces moyens sont utilisés...

9.Posté par michel gourgues le 12/02/2010 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Notre profession est attaquée de toute part,et depuis longtemps.C'est une évidence!
Pourquoi voulez -vous que les pouvoirs publics :-qui s'entendent, souvent fort bien, avec les grandes centrales syndicales de salariés, pour nous mettre sous la botte,changent une méthode qui fonctionne?!!
Alors que nos syndicats" corporatistes" sont incapables d'informer, de motiver, de mobiliser les professionnels.

10.Posté par Régis Prohet le 16/02/2010 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Srour: Vous dites que la FNEK ne vous avait pas suivi en novembre 2008 lorsque "des" syndicats "représentatifs" et le "CNOMK" (en tant que membre observateur) avaient quitté le groupe de travail de la réingénierie du DEMK pour une réunion. Pouvez-vous, s'il vous plaît, m'expliquer comment la FNEK aurait pu vous suivre dans votre démarche si vous ne l'aviez pas informé de votre intention ainsi que proposé de vous accompagner?
Ensuite, pour la question du boycott, s'il est possible, je me pose des questions sur l'efficacité de la politique dite "de la chaise vide".
A bientôt pour une manifestation que j'attends depuis 2006 personnellement...
Cordialement,
RP

11.Posté par Fred S le 16/02/2010 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On va pas refaire l'histoire parce que spécifiquement sur cette question là du boycoott de novembre 2008 comme sur la première validation des travaux de réingenierie j'aurai des choses à te dire (je te tutoie parce que le vouvoiement de circonstance c'est ridicule et hypocrite), mais j'attendrai de t'avoir entre quatre yeux si tu veux des précisions.
Pour la politique de la chaise vide c'est vrai que les politicards adoptent rarement cette stratégie mais je pensais plutôt à un boycott de l'ensemble des représentants parce que jusqu'à présent la "politique de la chaise pleine" n'a à l'évidence pas portée ses fruits
Quand à la manif moi je l'attends depuis bien plus longtemps mais il vrai qu'il faut se demander qu'elle en sera la portée et l'efficacité par rapport à un arrêt des téletransmission des kinésithérapeutes libéraux, un arrêt de la T2A par les salariés, un arrêt des gardes respi...mais là encore il faut que les kinésithérapeutes se sentent concernés et la dernière fois qui l'ont été suffisamment pour sortir dans la rue c'est quand ils s'étaient fait diminuer leur lettre clef.
Depuis les actions à leur encontre, même les pires on étaient beaucoup plus sournoises et insidieuses pour éviter de réveiller la masse


12.Posté par Jean-Yves Garnier le 17/02/2010 06:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'en pense l'ordre, parrain de récentes recommandations - propositions sur le sujet et partenaire "privilégié" du ministère ? Que recommande-t-il la passivité ou l'action ? Si action, laquelle ?

13.Posté par Régis Prohet le 21/02/2010 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Srour: L'idée n'est pas de refaire l'histoire ou de se menacer et s'insulter sur un média public mais tout simplement d'éviter que des informations erronées soient diffusées dans le monde professionnel. Je vous est pris la main dans le sac et corrigé mais je n'en fais pas une affaire d'état non plus et je ne vous en tiens pas rigueur d'ailleurs du moment que ce genre d'incident ne se reproduit plus à l'avenir. Mon ton reste de circonstance car j'estime qu'il est le plus approprié sur un webzine participatif où nous pouvons être lu par des inconnus. Mais ne "t" 'inquiète pas, quand nous nous reverrons la prochaine fois, j'espère le 9 mars à Paris, je saurais utiliser le bon aussi, même "entre 4 yeux"! Pour les moyens d'actions, personnellement, je préfère me cantonner à ce qui est réaliste et efficient. Sans parler de 2008 et de la défense du caractère national du DE, les dernières "grandes" manifestations des étudiants en MK datent de l'automne 2006. Elles ont apportés en 2007 la mise en place des indemnités de stage avec remboursement des frais de transport, la réforme des modalités de rattrapages et une accélération de la refonte de la gouvernance des instituts dits "paramédicaux". Même si ce constat reste largement insuffisant, il est en tout cas un état de fait tout comme la signature d'un protocole d'accord avec Roselyne Bachelot lors des négociations du PLFSS 2008 sur l'installation en libéral. Pour les années précédentes, je ne peut me prononcer car je n'en ai pas la légitimité mais un véritable travail d'historien est à faire à ce niveau à mon sens et serais passionnant. En réponse à Mr Garnier, après 3 années de discussions/négociations/lobbying avec le gouvernement actuellement en place sur la réforme de notre formation initiale, sans connaître la position du CNO, je vous préconise l'action et de venir nous rejoindre le 9 mars à Paris... Cordialement, RP

14.Posté par Fred S le 22/02/2010 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Je vous est pris la main dans le sac et corrigé mais je n'en fais pas une affaire d'état non plus et je ne vous en tiens pas rigueur d'ailleurs du moment que ce genre d'incident ne se reproduit plus à l'avenir"
T'as rien pris du tout, t'as rien corrigé du tout, et t'as certainement pas à me dire que quelques incidents que ce soit ne se reproduise!

En novembre 2008 je sortais de la salle de travail de réingenierie je te croisais dans les couloirs du ministère et te disais que nous quittions le groupe de travail (FD + SN + OK + Ordre + Afrek c'est quand pas rien!). Je ne savais pas le matin même qu'il y aurait une alliance de la sorte, ce qui explique que la FNEK n'était pas au courant.
C'est en arrivant au Ministère que nous avons coordonné l'action mais à ce moment là tu n'étais pas encore arrivé... Après que nous ayons lu nos revendications nous sommes sortis et là je t'ai croisé dans les couloirs, tu m'as dis devant témoins "Pas de problème, je descends pour signer la feuille de présence et je sors ensuite vous rejoindre".
Je t'attends toujours! J'ai même su à posteriori que tu t'étais permis de dire, devant les représentants du Ministère, que le groupe étant moins nombreux, le travail pourrait être plus efficace.
Donc apprends juste à respecter une parole et ensuite tu viendras me donner la leçon avec tes airs condescendants. Quant à ce que des "inconnus" pourraient penser de ce que j'écris sur un webzine j'en ai rien à taper, j'ai aucune image de politicard ou de quoique ce soit d'autre à défendre mais apparemment c'est pas ton cas. Et tien pour faire le condescendant comme toi je te dirai : Passe ton DE d'abord!

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires