ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Genou

Contracté-relâché des ischios-jambiers

Rédigé par le Mercredi 19 Septembre 2018

Plus fort on tire, plus on étire mais plus ça fait mal



Douleur et gain en extensibilité en fonction de l'intensité de la contraction isométrique des ischios-jambiers
Douleur et gain en extensibilité en fonction de l'intensité de la contraction isométrique des ischios-jambiers
Lors d'un contracté-relâché, quelle intensité demander pour quels résultats ?

Population-cible

Sujets jeunes & sains.

Procédure

Les participants ont été placés en décubitus dorsal sur la table de traitement, leurs articulations de la hanche et du genou étant fléchies à 90 °, stabilisées par une structure en métal.
Avant d'étirer, l'AKE a été réalisée 6 fois en échauffement et la valeur de l'AKE au 6ème essai a été enregistrée comme valeur de pré-étirement. Le test AKE a été effectué une fois de plus après l’étirement et la valeur a été enregistrée comme valeur après étirement.

Validité

Les participants ont été répartis au hasard en groupes selon 4 intensités d'étirement (100% [P100], 70% [P70], 40% [P40] et 10% [P10] de la contraction isométrique maximale volontaire [MVIC]). Les auteurs ont mesuré l'amélioration de l’extensibilité après le test d'extension active du genou et les modifications des seuils de douleur immédiatement après l'étirement, ainsi qu’à J1 et J2.  

L'intensité d'étirement a été mesurée en connectant un dynamomètre sans fil tendu entre plafond et cheville du sujet. Un écran LCD fourni aux participants des informations en temps réel pour leur permettre d'ajuster l'intensité de l'étirement par eux-mêmes.

L’élingue fixée au plafond faisait un angle de 90 ° avec la jambe du sujet. 3 contractions isométriques de 10 secondes sont réalisées, avec 5 secondes de repos entre chaque contraction.
Après une période de repos suffisante, chaque groupe a en outre effectué 6 essais de PNF de maintien-relaxation s'étendant à l'intensité d'étirement désignée (100%, 70%, 40% et 10% du MVIC), sur la base de la valeur MVIC moyenne des précédents essais.

Résultats

En ce qui concerne la flexibilité des ischio-jambiers, P100 présentait des différences significatives par rapport à P40 et P10, et P70 était significativement différent de P10.
Après étirement, P100 différait significativement de P70, P40 et P10 à l’EVA.
A 1 jour, P100 différait significativement de P40 et P10. Un jour après l’étirement, il y a une corrélation significative entre le niveau de douleur après étirement et l'intensité de l'étirement, mais pas de corrélation significative entre le niveau de douleur et l'amélioration de l’extensibilité.

Conclusions

Les auteurs concluent que les étirements répétitifs à haute intensité peuvent être traumatisants sans bénéfices et recommandent une intensité d'étirement modérée recommandée et considérée comme propice au maintien des effets d'étirement tout en assurant sa sécurité.

Commentaire ActuKiné

Leur conclusion s’appuie sur la douleur à J1, pas immédiatement après l’étirement, sinon elle ne serait pas la même.

Il faut donc précisément étirer avec une certaine intensité pour être dans le vrai. Ce parait être une lapalissade mais c’est vrai qu’il doit y avoir encore quelques praticiens adeptes du musculo-gélatineux qui considèrent encore que la simple imposition des mains est à la kinésithérapie ce qu’est l’homéopathie à la médecine, soit une véritable bombe atomique thérapeutique à ne pas mettre entre toutes les mains...

Références bibliographiques

Lim W. Optimal intensity of PNF stretching: maintaining the efficacy of stretching while ensuring its safety. J Phys Ther Sci. 2018 Aug;30(8):1108-1111. doi: 10.1589/jpts.30.1108.

Accès à l’article

Articles en rapport avec le sujet


 

Fiche Actukiné à télécharger


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1490 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur