ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
Coude

Mesures de la flexion & de l’extension du coude € - Rédigé par le 03/07/2018

Procédure pour l’inclinométrie de la flexion du coude Le patient est en décubitus, coude fléchi au maximum de ses possibilités. Le kinésithérapeute latéral à lui fait glisser un inclinomètre de la face postérieure du bras à la face postérieure de l’avant-bras (inclinomètre non cliqué sur 0). Il veille à ne pas mobiliser le membre supérieur durant la mesure, de façon à ne pas fausser le résultat, qui se lit en lecture directe. Fiabilité La mesure goniométrique de la flexion est d’une forte...

Mobilisations / manipulations de la tête radiale € - Rédigé par le 02/07/2018

Le patient est assis, le membre supérieur à traiter en abduction à 90° en rotation médiale, de façon à ce que l’olécrane soit placé au zénith. le poignet du patient est stabilisé en flexion et pronation complète de la main distale du kinésithérapeute, l’autre main étant située sur l’olécrane. En conservant la position du poignet, une manipulation majorant l’extension du coude est appliquée, avec impulsion. Validité Cyriax ne considérait pas favorablement cette technique, et mettait en...

Mobilisation passive du coude lors d’un mouvement actif de serrage du poing € - Rédigé par le 01/07/2018

Une technique Mulligan évaluée dans les épicondylalgies C’est une technique décrite par Mulligan et évaluée par Vicenzino, utilisable dans une épicondylalgie. Procédure Le kinésithérapeute identifie en premier le mouvement provoquant la douleur de l’épicondylalgie, le plus souvent lors du serrage du poing. Le patient est ensuite invité à réalier cette tâche motrice douloureuse lors d’une mobilisation passive directe en glissement appliquée répétitivement au coude. Le patient est en...

Mesure de la force de serrage non douloureuse dans une épicondylalgie € - Rédigé par le 30/06/2018

La limitation fonctionnelle la plus commune dans une épicondylalgie latérale est le serrage d’un objet dans la main. Procédure Le patient est en décubitus, le coude est étendu, l’avant-bras en pronation. Le patient est invité à serrer un dynamomètre de type Jamar ® du côté sain au maximum de ses possibilités et de reproduire la manoeuvre du côté affecté, jusqu’à la survenue de la douleur habituelle du coude. La moyenne de trois tests à une minute d’intervalle est calculée [1, 3]....

Observation d’une extension active du coude € - Rédigé par le 29/06/2018

Le patient arrive au cabinet en se tenant le coude. La position de moindre contrainte articulaire se situe en demi-flexion, de façon à offrir le maximum de volume intra-articulaire ; immédiatement après un traumatisme, elle sera l’attitude préférentielle du patient, qui soutiendra son coude de la main opposée. Elle peut être la conséquence d’une immobilisation d’épaule trop longtemps maintenue. Validité Les patients ne pouvant étendre complètement leur coude après traumatisme...

Fracture de la tête radiale : une mise au point - Rédigé par Pierre Trudelle le 26/01/2018

StatsPearls, ce sont quelques fiches cuisine et des quizz selon votre spécialité. Aujourd'hui, une mise au point sur la fracture de la tête radiale  avec un quizz de 5 questions sur le sujet pour savoir si vous êtes au top, une fois avoir lu l'article. Accès à StatsPearls  

Mobilisation passive lors d’un mouvement actif de serrage contre résistance manuelle € - Rédigé par le 17/08/2016

Thérapie manuelle de l'épicondylalgie A côté des ancestrales manipulations de Mills, mobilisation passive ou manipulation vertébrale de C5-C6, massage transversal profond des épicondyliens, et plus récemment des techniques de glissement et mise en tension du nerf radial, une technique décrite par Mulligan et évaluée il y a quelques temps par Vicenzino [1]. Procédure : Le kinésithérapeute identifie en premier le mouvement provoquant la douleur de l’épicondylalgie, le plus souvent lors du...

Joindre la parole au geste dans le traitement de l'épicondylalgie € - Rédigé par le 10/09/2015

Une méta-analyse montre un avantage cliniquement significatif à cette prise en charge et analyse pourquoi La kinésithérapie pour le traitement de l'épicondylalgie latérale de coude comprend souvent des thérapies par le mouvement, de la thérapie extracorporelle par ondes de choc, de la thérapie laser de basse intensité, de l’électrostimulation, des champs électromagnétiques pulsés, ... Le praticien a plutôt l'impression que ce type de traitement est bénéfique pour le patient et peut être...

Massage transversal profond € - Rédigé par le 14/12/2014

Le massage transversal profond (MTP) a été proposé dans les années 1930 par le Dr James Cyriax, dans le but de prévenir et traiter les adhérences fibreuses et cicatricielles. Cette revue Cochrane est une mise à jour d’une première revue parue en 2001. Elle a cherché à connaître les avantages de ce MTP dans les épicondylalgies et les tendinopathies latérales du genou. Deux études contrôlées randomisées regroupant 57 patients ont passé la barre des critères d’inclusion. Elles présentent...

TENS et épicondylalgie ; oubliez € - Rédigé par le 28/11/2013

Il n’y a pas lieu d’utiliser le TENS dans le traitement de l’épicondylalgie. Cette étude britannique pragmatique multicentrique randomisée et contrôlée portant sur 241 patients consultant pour un "tennis elbow" a montré que 45 minutes quotidiennes de TENS pendant 6 semaines ou jusqu’à ce que les symptômes disparaissent était sans utilité comparativement à un traitement ne comportant pas cet adjuvant. Références bibliographiques : Chesterton LS, Lewis AM, Sim J, Mallen CD, Mason EE, Hay...

Epicondylalgie latérale: de la physiothérapie mais pas d'infiltrations! € - Rédigé par le 13/11/2013

Un essai randomisé contrôlé paru dans le JAMA. Les injections de corticostéroïdes (ou infiltrations) ne seraient pas efficaces sur le long terme et même délétères puisqu'elles entraînent des récidives de la pathologie [1]. De plus, les injections ne sont théoriquement pas justifiées car des études ont montré l'absence de marqueurs inflammatoires pour cette pathologie [2]. Leurs effet positif à court terme serait du à un fort effet placebo [3]. La physiothérapie offre des bénéfices rapides,...

Évolution des épicondylalgies latérales € - Rédigé par le 22/04/2013

Quel examen choisir ? Trente-six patients souffrant d’épicondylalgie uni ou bilatérale ont participé à une étude recherchant les corrélations entre IRM, échographie, force musculaire, douleur et fonction du coude (Patient-rated Tennis Elbow Evaluation). Des corrélations d’intensité moyenne à bonne ont été retrouvées entre les mesures de force et la fonction (r entre 0.44 et 0.68), mais ne l’ont pas été entre la fonction et l’imagerie IRM ou échographie (r entre -0.02 et 0.31). C’est donc...

Epicondylalgie latérale: un programme d'exercices optimal? € - Rédigé par le 23/07/2012

Revue systématique paru dans le Journal of Hand Therapy en janvier 2012 Actukiné a souvent parlé ces derniers temps de tennis elbow ou d'épicondylalgie latérale: Epicondylalgie et kinésithérapie Tennis elbow: pratique basée sur les preuves L'addition d'un exercice de renforcement excentrique des extenseurs du poignet permet d'améliorer les épicondylalgies latérales Pour continuer d'enfoncer le clou, ajoutons cette assez fraiche revue systématique. Son but était d'étudier et de synthétiser les...

Epicondylalgie et kinésithérapie € - Rédigé par le 03/07/2012

Plusieurs études avec des résultats contradictoires. Le feuilleton est loin d'être terminé... Pour compléter l'article de Nicolas Savouroux plusieurs études dont l'une venant de paraître, mais sans que nous puissions avoir un avis définitif et tranché sur le sujet. Les tenants de la thérapie manuelle clament haut et fort que les bonnes vieilles techniques de Sir James Cyriax sont au top, les partisans des exercices prouvent le contraire, les adeptes des étirements jugent ces derniers,...

L’épicondylite ? C5 ! - Rédigé par le 10/09/2011

What else ? Faut-il manipuler les cervicales ou les thoraciques en présence d’une épicondylite ? C’est bien une drôle d’idée de se poser la question.

Vous vous cognez le coude ? Faites vous manipuler C5 ! - Rédigé par le 07/06/2011

Il est dit que les souffrances du coude sont souvent résolues ou amoindries en manipulant les cervicales. Certains thérapeutes considèrent que ce dernier traitement fait partie de la prise en charge des épicondylites. Sur quoi reposent ces assertions à part les recettes de grand’père en cuisine thérapeutique ? Une piste. Objectifs 1°- Comparer les effets immédiats sur le seuil de douleur à la pression sur l’épicondyle latéral d’une intervention placebo, d’une absence de...

Epicondylites et épitrochléites - Rédigé par JL E le 31/01/2011

Compte-rendu pluri-disciplinaire de la table ronde du Groupe d’Etude de la Main Un compte-rendu exhaustif, avec une belle iconographie, et pour une fois dans la langue de Molière sur le site de La Maîtrise Orthopédique. Faut-il proposer un traitement chirurgical, attendre encore ou abandonner le patient ? Une équipe multi-disciplinaire a essayé de faire le point sur cette pathologie de façon pragmatique c’est à dire en essayant de coller le plus à réalité et à la pratique...



S'inscrire à la lettre hebdomadaire



À Faux-La-Montagne, ils n'avaient pas de kiné


Derniers commentaires