ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Courir autrement

Rédigé par le Dimanche 11 Décembre 2011



Chaussures 5-fingers
Chaussures 5-fingers
Rue89 se fait l’écho d’une mode (?) promise ou pas à un bel avenir : la course à pieds nus, ou presque. Ils interviewent un médecin plutôt contre et un kinésithérapeute plutôt pour.

L’homme ne serait pas fait pour utiliser le talon comme amortisseur et devrait garder la technique talon-pointe uniquement pour la course automobile.

Des pratiquants parmi vous ?

Lire l’article de Rue89

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 15637 fois


1.Posté par Cédric le 11/12/2011 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J ai vu des runners très performant courir quasi que sur les pointes de pieds
Maintenant le barefoot c est vraiment un courant primal

2.Posté par rh le 12/12/2011 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
conférence et discussion trouvées à :
http://www.courirpiedsnus.com/2011/10/conference-blaise-dubois-a-issy-les-moulineaux-barefoot-pour-moins-de-blessures-en-course-a-pied/#comments

D'après le conférencier et son commentateur, compter un certain temps d'adaptation à la course "pieds nus" :
"« vers des minimalistes « épaisses » 3 mois, vers des five fingers 6 mois, pieds nus : un an" d'après eux.

Blaise Dubois
semble un "leader d'opinion" dans ce domaine,
voir aussi la [conférence] url://http://youtu.be/4ROFDkfRjCU

3.Posté par raslesp le 12/12/2011 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il m'arrive de marcher pieds nus,même en montagne.Naturellement en fonction de la nature du sol,la déclivité etc le pied est posé spontanément sur la pointe,à plat ou sur le talon.Subjectivement j'ai l'impression de moins fatigué qu'avec des chaussures.Pour la course c'est beaucoup plus difficile les mollets en prennent un coup rapidement.On trouve sur le net le témoignage de CAP faisant des marathons pieds nu ou avec des fives fingers.
Attention avec ces chaussures :elles ne sont pas adaptées à tous...en fonction d ela taille de vos orteils.

4.Posté par rh le 12/12/2011 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
conférence-débat (kinésiologues (québécois), médecin, physiothérapeute, chausseur industriel, marchand de chaussures de sport) organisée au Québec, à Montréal le mercredi 14 septembre 2011 :
http://www.kmag.ca/evenements/debat-chaussure-de-course-14092011.aspx
captures video des interventions://www.kmag.ca/evenements/debat-chaussure-de-course-14092011.aspx
organisation : "KMag, le magazine québécois de la course à pied"

5.Posté par ROBERT Julien le 12/12/2011 23:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

J'ai personnellement fait l'expérience des "fivefingers", les sensations sont très agréables sur route et chemin de terre. La progressivité est nécessaire pour créer de l'adaptation sans se blesser!

J'ai aussi suivis la formation que proposait Blaise Dubois début octobre à paris pour les professionnels de la santé. Il prône la course dite "minimaliste", soit une interface sol-pied dont le seul but est de protéger la peau des lacérations et du froid.
Il base son discours essentiellement sur de la littérature scientifique ainsi que sur son expérience.
Un des points concerne la force d'impact au sol (Vertical Loading Rate) qui n'est pas diminuée par une chaussure absorbante laquelle ,au contraire, interfère avec les mécanismes réflexes d'absorption du pied.
Et de plus, le patron de course "attaque talon" est moins performant que le patron de course "pied nus"
Plus d'infos sur : http://www.lacliniqueducoureur.ca/fr/accueil/

6.Posté par JL Safin le 13/12/2011 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans la chaîne cinétique qui va du pied vers le haut, il semble nécessaire qu'il y ait une alternance de structures à orientation stabilité et d'autres à orientation mouvement. De par sa position, le pied est plus un stabilisateur postural qu'un propulseur : si ce stabilisateur est posé sur une base éxagérément déformable/instable avec une chaussure absorbante, il est obligé d'augmenter sa raideur et là, bonjour les problèmes.
Les barefoot semblent donc présenter un (certain) intérêt physiologique (certain).

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base