ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Différence de longueur des membres inférieurs (1) Son rôle dans l'arthrose des membres inférieurs

Rédigé par le Samedi 30 Septembre 2017

C'est le mois consacré à la différence de longueur des membres inférieurs : pas moins de 4 articles sur le sujet ! Du neuf ?



Jambe longue et arthrose du membre inférieur

Différence de longueur des membres inférieurs (1) Son rôle dans l'arthrose des membres inférieurs
Votre concierge se plaint d’avoir dû se faire poser une prothèse à cause de sa jambe courte ?
Vous pouvez lui dire que c'est exceptionnel : la plupart du temps, c'est à cause de sa jambe longue ;-))

Contexte et buts de l’étude :

7% de la population asymptomatique présentent une inégalité des jambes supérieure à 12 mm. Il a été proposé qu’une différence de longueur du membre inférieur supérieure à 5 mm puisse être associé à un risque accru d'arthrose du genou et de la hanche. Les auteurs ont étudié l’association possible entre différence de longueur du membre inférieur et arthroses du genou et de la hanche.

Patients et méthodes :

193 individus (97 femmes, 96 hommes) ont été suivis pendant 29 ans. L'âge moyen initial des participants était de 43 (34-54) ans, et ils n'avaient pas d'antécédents cliniques ou de souffrances du membre inférieur. C'étaient des caucasiens scandinaves (!), travaillant comme chauffeurs PL, femmes de ménage ou employé(e)s de bureau.

Les radiographies initiales de leurs hanches ont été réexaminées et mesurées à la recherche d’une différence de longueur du membre inférieur et de signes dégénératifs. Aucun d’entre eux ne présentaient initialement de signes d’arthrose. Le suivi a permis de recueillir des données sur les arthroplasties de la hanche ou du genou réalisées.

Résultats :

24 sujets (12%) n'avaient pas de différence de longueur de jambe discernable, 62 (32%), avaient une différence de longueur du membre inférieur de 1 à 4 mm, 74 (38%) de 5 à 8 mm, 21 (11%) de 9 à 12 mm et 12 (6%) de plus de 12 mm.
16 sujets (8%) ont bénéficié d’une arthroplastie liée à l’arthrose, pour moitié à la hanche, pour moitié au genou.
10 d’entre eux ont bénéficié d’une arthroplastie sur la jambe la plus longue et seulement 3 sur la jambe plus courte. Dans le groupe présentant une même longueur de jambe, seuls 3 ont bénéficié d’une arthroplastie de la hanche ou du genou.

Les femmes «bancales» étaient aussi nombreuses que les hommes «bancaux», mais elles se faisaient plus souvent opérer des genoux que les hommes.

Interprétation :

Lorsqu’une arthroplastie est réalisée en présence d’une différence de longueur du membre inférieur, elle est trois fois plus fréquente du côté de la jambe longue.

Discussion :

Les auteurs confirment l’intérêt thérapeutique et économique de semelles orthopédiques pour prévenir l’arthrose future. Ils disent qu’il est prouvé que cela diminue les douleurs articulaires comme aussi la lombalgie ???

Limitations :

Pas de radiographies du genou au début de l’étude...
Pas d’indications sur les comorbidités, mesures anthropologiques, activités, ....
Ils sont étonnés de ne pas avoir observé plus de survenues d’arthroses sur cette population, ce qui diminue les données utilisables, mais nous laisse un espoir...

Référence bibliographique :

Kaj Tallroth, Leena Ristolainen & Mikko Manninen (2017) Is a long leg a risk for hip or knee osteoarthritis?, Acta Orthopaedica, 88:5, 512-515, DOI: 10.1080/17453674.2017.1348066

[Accès à l’article]url:http://dx.doi.org/10.1080/17453674.2017.1348066

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 917 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base