ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Dry Needling : pas d'effet sur la force

Rédigé par Actu Kiné le Mercredi 13 Mars 2019



Il a été démontré que le dry needling atténue la douleur à court terme. Cependant, ses effets sur la production de force musculaire ne sont pas clairs.

L'objectif de cette revue de littérature avec meta-analyse est dévaluer les preuves concernant les effets comparatifs du dry needling sur la production de force musculaire.

Méthode
Dans cette revue systématique, une recherche électronique a été effectuée à l'aide de mots clés liés au dry needling. La qualité méthodologique des articles a été évaluée et les tailles d'effet ont été calculées. Le niveau de preuve a été déterminée et une méta-analyse a été réalisée lorsque des méthodes similaires ont été utilisées dans des études portant sur des conditions similaires.

Résultats
Vingt-et-une études ont été incluses dans cette revue, dont 9 ont été jugées de haute qualité (supérieure à 6/10 sur l'échelle de la Physiotherapy Evidence Database [PEDro]), 11 de qualité moyenne (5 à 6/10), et 1 de mauvaise qualité (moins de 5/10). Trois méta-analyses ont été réalisées. Il y avait une force modérée de preuves et une taille d'effet moyenne pour le traitement par dry needing visant à augmenter la production de force chez les personnes souffrant de cervicalgie, et un manque de preuve d'effet chez les personnes souffrant de douleur à l'épaule non spécifique et postopératoire et les personnes souffrant d'épicondylalgie latérale. D'autres études non incluses dans les 3 méta-analyses n'ont démontré aucun effet significatif du dry needling sur la production de force. Ces études portaient sur des personnes atteintes du syndrome du canal carpien, d'arthrose du genou, d'entorse de la cheville, d'arthroscopie du genou ou de douleurs musculaires d'apparition retardée.

Conclusion
La majorité des études ne suggèrent aucun effet du dry needling sur la force musculaire. Des études de haute qualité avec une puissance adéquate, contrôlant l’effet placebo, pourraient apporter une contribution précieuse à la littérature.

Niveau de preuve
Niveau 1a.
J Orthop Sports Phys Ther 2019; 49 (3): 154–170. Epub 30 nov. 2018. doi: 10.2519 / jospt.2019.8270

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 966 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base