ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Dry needling VS strain counter strain

Rédigé par le Lundi 26 Septembre 2016

Depuis que Balboa a raccroché, vous rêvez en secret d’un duel au sommet entre deux supers poids lourds, pas vrai ? Segura-Orti et al.* ont peut-être la solution à votre problème de frustration…



© ioannis kounadeas - Fololia.com
© ioannis kounadeas - Fololia.com
A ma gauche, plus fort qu’un Drago gonflé aux amphets, volant comme un papillon mais piquant comme une guêpe, pesant plus de 250 entrées dans pubmed (c'est dire si ça rigole pas), la super piquouse qui soigne directement le mu-muscle au coeu-cœur du problème, j’ai nommé, le dryyyyy (wait for it) neeeeeeeeeedling !!!

Et à ma droite, accusant une vingtaine d’entrées sur pubmed dont les ¾ montrent le même effet qu’un placebo, la technique de Miiiiiister (wait for it) Joooooones (So come dance the silence down through the morning, Sha la, la, la, la, la, la, la) !!!


Un ECR en double aveugle a réparti aléatoirement 34 sujets porteurs d’un TrP actif dans le trapèze supérieur dans trois groupes :
- SCS (Strain Counter Strain)
- DN (Dry Needling)
- Sham-SCS (toucher léger sur le TrP en restant infra-douloureux)

Les instruments de mesure utilisés étaient : NDI, VAS, PPT, VAS sur PPT (il serait temps de vous mettre aux abréviations ?)
Les traitements étaient administrés pendant 3 semaines (2X/sem pour SCS et sham-SCS, 1X/sem pour DN) puis on comparait leurs résultats (pré-post intervention).


Résultat : un bon vieux match nul : tout le monde va mieux… mais aucune différence entre les groupes n’a pu être mise en évidence.


Conclusion des auteurs : "This suggests that the manual contact associated with the sham technique may have had a non-specific therapeutic effect on MTP pain."


Moi qui voulais voir un KO…



Référence

* Segura-Ortí E, Prades-Vergara S, Manzaneda-Piña L, Valero-Martínez R, Polo-Traverso JA. Trigger point dry needling versus strain-counterstrain technique for upper trapezius myofascial trigger points: a randomised controlled trial. Acupunct Med. 2016 Jun;34(3):171-7.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1666 fois


1.Posté par Jacky OTERO le 27/09/2016 07:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Question = dans quel mesure des temps de traitement différents ne biaisent pas le résultat ?

Pas que je sois convaincu d''une différence si tel n''avait pas été le cas... Mais cela pourrait defavoriser l''une des techniques?

Et Pas même coût.

2.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 27/09/2016 08:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"la super piquouse qui soigne directement le mu-muscle au coeu-cœur du problème, j’ai nommé, le dryyyyy (wait for it) neeeeeeeeeedling !!! "

Tu évoques les effets malencontreux du dry needling sur le péricarde ? Il n'y aurait que deux cas recensés de tamponade cardiaque. Tu vois bien que tu exagères toujours : ils sont beaucoup plus rares que les cas de pneumothorax

3.Posté par Yannick Barde-Cabusson le 27/09/2016 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Jacky, d'accord avec ta remarque et il n'y a pas l'explication dans l'article. Peut-être que des pratiquants de DN ont un avis là dessus (est-ce qu'on peut traiter deux fois le même TrP en une semaine ?).

4.Posté par Greivmeuh le 27/09/2016 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jones = placebo ? On m'aurait menti ?

La diminution de la douleur, l'augmentation des amplitudes, l'amélioration des scores fonctionnels, tout ça ne serait qu'illusion ?

Là je suis choqué/déçu/triste/curieux/malheureux.


5.Posté par Jacky OTERO le 27/09/2016 12:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Placebo ou meilleur technique comparable retrouvée dans la littérature ?

Cela dépend de comment on envisage le problème !

Si ça peut te rassurer 😉

6.Posté par JLE le 27/09/2016 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jones = placebo ? On m'aurait menti ?
La diminution de la douleur, l'augmentation des amplitudes, l'amélioration des scores fonctionnels, tout ça ne serait qu'illusion ?
Là je suis choqué/déçu/triste/curieux/malheureux.


Désolé pour toi, mais c'est le problème des praticiens qui se retrouvent dans la moyenne des résultats ± l'écart-type. Perso moi, ça marche super bien. Faut dire que je suis le meilleur.

7.Posté par JLE le 27/09/2016 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jones = placebo ? On m'aurait menti ?
La diminution de la douleur, l'augmentation des amplitudes, l'amélioration des scores fonctionnels, tout ça ne serait qu'illusion ?
Là je suis choqué/déçu/triste/curieux/malheureux.


Désolé pour toi, mais c'est le problème des praticiens qui se retrouvent dans la moyenne des résultats ± l'écart-type. Perso moi, ça marche super bien. Faut dire que je suis le meilleur.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base