ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

Effets de l'entraînement des fléchisseurs cervicaux profonds sur les fonctions physiologiques altérées associées à la douleur chronique cervicale : revue systématique

Rédigé par Actu Kiné le Lundi 21 Janvier 2019



L’exercice est la pierre angulaire de la rééducation et de nombreuses méthodes d’entraînement sont utilisées. Il est évalué dans la plupart du temps sur son effets sur la douleur. Cette revue étudie les effets du renforcement des fléchisseurs cervicaux profonds (FCP) couramment utilisée chez les patients souffrant de cervicalgie, et l'a comparée à d'autres méthodes de renforcement ou à l'absence de renforcement sur les résultats de la fonction neuromusculaire cervicale, de la taille musculaire, de la cinématique et de la cinétique.

Méthode
Web of Science, Scopus, CINAHL, PubMed ont été soumis à une recherche jusqu'en janvier 2018. Douze essais contrôlés randomisés ont été inclus, comparant le renforcement des FCP en tant qu'intervention unique à un autre renforcement ou aucune intervention chez les personnes souffrant de cervicalgie. L'outil Cochrane Risque de biais a été utilisé pour évaluer la qualité de la méthode. Toutes les mesures de résultats ont été analysées de manière descriptive.

Résultats :
L'entraînement des FCP a été comparé au travail d’endurance cervicale, au travail de force globale, aux techniques proprioceptives ou de mobilité, à l'étirement musculaire et à l'absence de groupe témoin.
Les résultats physiologiques comprenaient la coordination neuromusculaire (test de flexion cranio-cervicale), les tâches fonctionnelles, la fatigabilité musculaire, la taille musculaire, la cinématique (sens de la position des articulations, posture et amplitude de mouvement) et la cinétique (précision de la force, de l'endurance et de la contraction).
Des preuves solides ont été trouvées pour l'efficacité de l'entraînement FCP sur la coordination neuromusculaire, mais cela n'a eu que peu ou pas d'effets sur la force et l'endurance même avec des charges plus élevées. Le renforcement des FCP a amélioré la posture cervicale et de la tête, alors que les preuves étaient limitées ou contradictoires pour d’autres mesures. Cette amélioration se caractérise par une réduction significative du changement d'angle cervical (posture de la tête en avant réduite).

Commentaire AK :
En raisonnant à l’inverse, sachant que ce type de rééducation entraine une diminution de la douleur, celle-ci serait donc très liée au contrôle postural (tête projetée en avant).

Article en libre accès
Effects of deep cervical flexor training on impaired physiological functions associated with chronic neck pain: a systematic review
Johannes Blomgren, Erika Strandell, Gwendolen Jull, Irene Vikman, Ulrik Röijezon, BMC Musculoskelet Disord. 2018; 19: 415.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1349 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base