ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Et vous, comment vous classez vos patients lombalgiques ?

Rédigé par le Vendredi 16 Mars 2012

Type d'étude: Revue narrative/Avis d'experts
Niveau de preuve: 5

Classifications des lombalgies en kinésithérapie basées sur le mouvement
Nicholas V Karayannis, Gwendolen A Jull and Paul W Hodges



Et vous, comment vous classez vos patients lombalgiques ?
Ces dernières années ont vu se développer des systèmes de classifications des patients lombalgiques par sous groupes homogènes dans l'objectif d'améliorer les résultats de prise en charge. Cette classification permettrait d'aider à réduire l'inéfficace variabilité des traitements, cependant des enquètes montrent que très peu de physiothérapeute utilisent ces systèmes de classifications avec leurs patients lombalgiques. Les raisons sont multiples (peu etre justifiées ou pas ...) mais les auteurs avancent ici que la faible utilisation de ces classifications par les physiothérapeutes pourrait etre la prise en compte limité des facteurs psychosociaux dans la lombalgie par ces derniers.

Les objectifs de cette revue avec enquête auprès des experts concernés étaient:
(1)Identifier les systèmes de classification conçus pour etre utilisés par les physiothérapeutes qui incluent le mouvement comme base d'examination;
(2)Passer en revue les bases théoriques et les éléments clefs pour ces classifications avec clarification des concepteurs/experts;
(3)Examiner leurs reproductibilité
(4)Identifier les convergences et divergences entre classification
(5)Déterminer comment chaque classification prend en compte les différents aspects du modèle bio-psycho-social

Les auteurs ont défini, pour la recherche d'articles, le système de classification comme une méthode d'évaluation clinique qui:(i)concernerait les lombalgies non-spécifiques, (ii)identifierait différents sous-groupes à l’intérieur de ces lombalgies non-spécifiques, (iii) inclurait l'utilisation de mouvements spécifiques du tronc pour différencier les groupes, (iv)définirait un algorithme de décision et proposerait un traitement, (v)serait utilisable en prise en charge ambulatoire orthopédique (ex: ne nécessiterait pas d'electromyographie, d'équipement d'analyse tri-dimensionnelle du mouvement, ou d'un logiciel statistique) et (vi) avec des données disponibles sur la validité et la reproductibilité inter évaluateur.

Référence bibliographique:
Nicholas V Karayannis, Gwendolen A Jull and Paul W Hodges Physiotherapy movement based classification approaches to low back pain: comparison of subgroups through review and developer/expert survey BMC Musculoskeletal Disorders 2012, 13:24

Article disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Pour ceux qui souhaiteraient avoir des exemples de diagnostique avec prise en charge par le biais de ces systèmes de classification, le très intéressant livre de Mark Jones Clinical Reasonning for Manual Therapist contient des cas cliniques de plusieurs de ces auteurs (McKenzie, Sahrmann, Jull, Hodges ...)

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1254 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base