ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Evidence Based Practice

Étirement des scalènes

Rédigé par Actu Kiné le Vendredi 18 Mai 2018



Les scalènes sont classiquement considérés comme étant inclinateurs homolatéraux et rotateurs controlatéraux, ce qui explique pourquoi certaines techniques placent la tête du sujet en rotation homolatérale aux scalènes à traiter, mais cette rotation peut être neutre voire controlatérale, notamment pour le chef postérieur : l’axe de rotation est proche de l’axe rachidien et les insertions des scalènes sont très variables d’un individu à l’autre.

Procédure

Le patient est en décubitus, le thorax couché sur un oreiller pour placer la tête en extension relative, le kinésithérapeute est assis à la tête du patient. Réaliser un appui costal haut (1° et 2° côte), en veillant à protéger les articulations chondro-sternales, et une poussée en direction médiale et caudale. Maintenir la tête en extension, inclinaison latérale et rotation controlatérales.

Gagner en contracté-relâché en demandant au sujet de résister à la pression en réalisant une inspiration.

Validité

Une expérimentation animale et sur cadavres humains a conclu que les trois scalènes réalisent une rotation homolatérale et que l’étirement maximal de ces trois muscles doit se faire en rotation controlatérale [1].

Variante

Chaitow [2] recommande de placer la main controlatérale de la patiente sur sa région pectorale opposée afin de permettre au praticien un large appui sur cette région. Il faut cependant s’assurer que la patiente ne réalise pas une résistance à l’aide de la main et non du thorax.

Références bibliographiques

[1] Buford J et al. Actions of the Scalene Muscles for Rotation of the Cervical Spine in Macaque and Human. J Orthop Sports Phys Ther 2002;32(10):488–496

[2] Chaitow L, Crenshaw K. Muscles Energy Techniques. Elsevier Health Sciences, 2006

Gilles Barette dans ses oeuvres


Version Muscle Energy Technique de Chaitow


Sinon, basiquement...

... en espérant que l'accrochage de la main sur la chaise ne mette pas trop en tension le plexus brachial, ce qui est loin d'être sûr...

Les versions scalène moyen et scalène postérieur sont aussi basiques.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 5276 fois


1.Posté par Greivmeuh le 11/03/2017 07:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah, le fameux coussin thérapeutique de Gilles Barette !
Je suis assez content que l'intérêt de l'opération du canal carpien commence à être sérieusement débattu.

2.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 12/03/2017 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le crédit de peau ?

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base