ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
Evidence Based Practice

Étirement des scalènes - Rédigé par Actu Kiné le 18/05/2018

Les scalènes sont classiquement considérés comme étant inclinateurs homolatéraux et rotateurs controlatéraux, ce qui explique pourquoi certaines techniques placent la tête du sujet en rotation homolatérale aux scalènes à traiter, mais cette rotation peut être neutre voire controlatérale, notamment pour le chef postérieur : l’axe de rotation est proche de l’axe rachidien et les insertions des scalènes sont très variables d’un individu à l’autre. Procédure Le patient est en décubitus, le...

Test en convergence articulaire postérieure cervicale, sujet assis € - Rédigé par le 17/05/2018

Patient assis, kinésithérapeute en arrière de lui. Le doigt de l’examinateur est posé sur l’articulaire postérieure de la vertèbre inférieure du segment testé. Une inclinaison latérale couplée à une rotation homolatérale et extension est induite à l’aide d’une prise sur le vertex du sujet. Chaque segment entre C2 et C6 est testé, de chaque côté. Valeurs Un segment est estimé hypomobile lorsqu’il permet moins de mouvement que le segment au dessus de lui, puisque l’inclinaison latérale...

Test de mobilité segmentaire cervicale inférieure en décubitus € - Rédigé par le 16/05/2018

Il s’agit de rechercher une convergence ou une divergence limitée sur un étage. Le même test peut servir à interroger la présence d’une douleur unilatérale sur un étage, douleur et limitation articulaires étant fréquemment retrouvées au même étage en convergence. Procédure Le patient est en décubitus, le kinésithérapeute à sa tête. Le praticien stabilise les mastoïdes à l’aide de ses éminences hypothénars et réalise une poussée sur une zygapophyse à l’aide de l’index ou du médius. La...

Test de mobilité passive du rachis cervical en procubitus € - Rédigé par le 15/05/2018

Objectifs Rechercher un défaut de mobilité et/ou la présence d'une douleur cervicale segmentaires. Procédure Le patient est en procubitus, le rachis cervical en position neutre, idéalement le visage placé dans un trou évidé de la têtière. Le kinésithérapeute est à la tête du patient. Une force postéro-antérieure est appliquée sur les massifs articulaires de C2-C3 à C6-C7, en bilatéral. La résistance perçue est, pour chaque étage, classée et cotée en «normale», «légère», «modérée» ou...

Abord manuel du diaphragme € - Rédigé par le 14/05/2018

Manual Diaphragm Release Technique Beaucoup de praticiens considèrent que ce muscle, au fonctionnement automatique préférentiel, pourrait être responsable de perturbations posturales et de rachialgies. En l’absence de données autres qu’empiriques, voici l’une des rares évaluations factuelles de sa thérapie, plutôt destinée à des patients souffrant de troubles respiratoires obstructifs. Procédure Le patient est en décubitus, le kinésithérapeute à sa tête prend appui sur les faces externes...

Évaluation échographique de la contraction diaphragmatique - Rédigé par le 13/05/2018

L’étude se proposait d’établir des normes concernant l’épaisseur mesurable du diaphragme lors de sa contraction. Population-cible : 150 sujets sains avec un minimum de 10 sujets par sexe et par décade, de 20 à plus de 80 ans. Procédure : Patient en décubitus. La sonde est placée transversalement par rapport à l’espace intercostal le plus distal permettant la visualisation du diaphragme sans interposition pulmonaire, lors de la respiration calme. Le muscle est identifié par trois plans...

Manipulation des 2° et 3° côtes € - Rédigé par le 12/05/2018

L’articulation costo-transversaire de la 2° comme de la 3° côte du côté douloureux est abordée patient en décubitus dans une position de dog-technic, à ceci près que : - Les bras sont croisés horizontalement sur la poitrine. - L’éminence thénar de la main inférieure du kinésithérapeute tracte en direction caudale les deux côtes en veillant à être en dedans de l’angle postérieur de ces côtes. Cette traction est initiée avant que le patient ne soit recouché sur le dos. - Un appui...

Mobilisations passives en glissement ou décompression cervico-thoracique C7-T1, sujet assis € - Rédigé par le 11/05/2018

Il s’agit de deux techniques en glissement et décompression, que les adeptes de Kinésithérapie Analytique ® en dégagement tracté unilatéral pratiquent sûrement depuis des années, contre-prise avec le genou mise à part. Pour le glissement, le patient est assis sur une chaise, le praticien en face de lui, pied droit posé sur la chaise. Le segment T1 est stabilisé en rotation gauche en repoussant le moignon de l’épaule G en direction dorsale. Des mouvements en glissements bilatéraux et de sens...

Test des glissements sagittaux radio-carpiens  € - Rédigé par le 10/05/2018

Appréciation de la déformation du canal carpien lors de la mobilisation passive Le canal carpien est un conduit fibro-osseux cliniquement important pour le nerf médian et les tendons associés. Il est déformable, de sorte que les dimensions du tunnel et du nerf médian changent avec la position, le mouvement et l'application de forces mécaniques extrinsèques. Procédure Le patient est en décubitus. Le praticien empaume à deux mains le poignet du patient. Fixant l’avant-bras, il mobilise la...

Manipulation vertébrale thoracique supérieure sujet assis - Rédigé par le 09/05/2018

Le patient est assis en bord de table, les mains croisées sur la base de sa nuque. Le kinésithérapeute est en arrière de lui, les coudes glissés sous les creux axillaires du patient, les mains croisées reposant sur les mains du patient, les bras du kinésithérapeute stabilisant les faces latérales du thorax du patient. Une cyphose est induite par la flexion de tête et par le recul des épaules du patient jusqu’à l’ouverture inter-épineuse de l’étage à traiter. Le patient est amené vers le...

Mobilisation passive & manipulation vertébrale cervico-thoracique (C7-T1) en procubitus - Rédigé par le 08/05/2018

Le patient est couché en procubitus, les bras le long du corps, la tête posée sur le front. Le kinésithérapeute latéral à lui contacte du pouce l’épineuse sous-jacente au segment à traiter. Il amène la tête du patient en extension puis rotation controlatérale, la faisant reposer sur la joue. La main crâniale du kinésithérapeute est placée sur l’oreille du patient, tout en protégeant le rachis cervical. Un contracté-relâché en rotation peut être demandé au patient, avant de mobiliser le...

Mobilisation passive thoracique en divergence sujet assis ou debout € - Rédigé par le 07/05/2018

La manoeuvre peut se réaliser praticien et patient debout s’ils sont de taille similaire ; il est nécessaire de faire asseoir le patient en bord de table s’il est de taille supérieure au praticien. Le patient est assis, les membres supérieurs croisés sur la poitrine "à l’égyptienne". Le praticien, en arrière de lui, contacte avec son thorax le segment vertébral à mobiliser. Une serviette roulée peut permettre de préciser ce contact. Les coudes du patient sont soutenus à l’aide des mains...

Observation visuelle et palpatoire de l'ouverture inter-épineuse thoracique supérieure, sujet en procubitus ou latérocubitus € - Rédigé par le 06/05/2018

Patient en procubitus, en appui sur ses coudes. Le kinésithérapeute réalise un appui sur la tête du patient, majorant la flexion du rachis cervical et dorsal supérieur. L'autre main teste l'ouverture inter-épineuse thoracique, l’inclinaison latérale, étage par étage. Variante en latéro-cubitus Le kinésithérapeute fait face au patient couché sur le côté. La tête du patient repose sur l'avant-bras du praticien, elle est maintenue par le contact de la région temporale avec le buste du...

Observation visuelle et palpatoire de l’ouverture inter-épineuse thoracique supérieure sujet assis € - Rédigé par le 05/05/2018

Les processus épineux thoraciques supérieurs sont suffisamment superficiels pour pouvoir observer le mouvement des processus épineux sous-jacents. Procédure Patient assis, praticien en arrière de lui. Amener, à partir d’une prise frontale soutenant et guidant la tête, le rachis cervical et dorsal supérieur en inclinaison latérale, en rotation, en flexion et extension. Le kinésithérapeute apprécie l’harmonie des courbures en inclinaison latérale et lors des rotations. Juger s'il existe une...

Auto-questionnaire de la mobilité cervicale - Rédigé par le 05/05/2018

L'amplitude du mouvement du rachis cervical est couramment utilisée pour évaluer la cervicalgie. Cependant, cette mesure est souvent limitée par l'expérience et la perception du clinicien. Par conséquent, l'intégration de la rétroaction perceptuelle du patient peut optimiser et personnaliser la mesure. Objectif de l’étude [1] Développer et valider un questionnaire (S-ROM-Neck) pour évaluer les amplitudes cervicales. Conception Étude de validation. Méthodes L'outil d'évaluation a été...

Travail des fléchisseurs profonds du cou - Rédigé par le 03/05/2018

La cervicalgie est la quatrième cause d'invalidité aux États-Unis et exerce un fardeau socio-économique important dans le monde. Les objectifs de cette étude étaient de déterminer l'efficacité de l'entraînement des muscles fléchisseurs profond et superficiel en plus des exercices à domicile pour réduire les douleurs cervicales chroniques et les niveaux d'anxiété / dépression. Méthodes C'était une étude de cohorte prospective. Les patients âgés de 18 à 65 ans souffrant de douleurs...

Mesure des rotations thoraciques en utilisant la boussole d'un smartphone € - Rédigé par le 23/04/2018

Plusieurs sports nautiques (natation, surf et stand up paddle board) nécessitent une mobilité thoracique adéquate, en rotation notamment. Sa mesure est problématique pour les cliniciens en raison d'un manque de techniques de mesure pratiques et fiables. Le but de cette étude est de déterminer la fiabilité (intra et inter-évaluateurs) et la validité de l'application boussole de l'iPhone® lors de l'évaluation de la rotation du rachis thoracique chez des individus sains. Matériel &...

Technique en «toggle recoil» thoracique € - Rédigé par le 21/04/2018

Les kinésithérapeutes utilisent des manoeuvres visant à solliciter par à-coups les glissements pleuraux dans le cadre de pathologies pulmonaires : à la fin d’une expiration fortement accompagnée par un appui bi-manuel, il est demandé au sujet une inspiration forte dirigée contre les mains du kinésithérapeute ; lors du début de l’inspiration, le praticien relâche brusquement son appui. Cette technique est aussi développée par les chiropraticiens pour les traitements de l’appareil locomoteur....

Recherche d'une douleur thoracique segmentaire en procubitus € - Rédigé par le 14/04/2018

Les chiropraticiens, les ostéopathes, n’utilisent pas la douleur comme indicateur d’une limitation segmentaire. Geoffrey Maitland tient compte à la fois de la qualité du mouvement et de la présence d’une douleur [1]. Objectif Il s’agit de mettre en évidence une douleur segmentaire et/ou une raideur en extension. Procédure À l’image de ce qui est réalisé au niveau lombal, sur un patient en procubitus, le praticien réalise une poussée dorso-ventrale sur les processus épineux à l’aide du...

Ré-entrainement des muscles profonds du cou à l'aide du Neckline Slimmer - Rédigé par le 10/04/2018

Quelque chose me dit que la rééducation du troisième millénaire ressemblera un peu à celle du deuxième, mais après tout, si notre métier consiste essentiellement à rassurer les patients, les faire bouger et lever la sidération de leurs muscles posturaux profonds, cet outil peut avoir son usage. Stimuler les muscles posturaux profonds Cette étude a étudié l'effet de l'emploi de l’engin sur l’activité électro-myographique de surface des supra-hyoïdiens (SH) et du sterno-cléido-mastoïdien...
1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 20



S'inscrire à la lettre hebdomadaire



La GoPro, matériel pédagogique