ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

Facteur prédictif des vertiges résiduels après la récupération du vertige paroxystique paroxystique bénin (VPPB)

Rédigé par Actu Kiné le Vendredi 11 Janvier 2019



Objectifs:
Il s'agit d'étudier la valeur du potentiel myogénique évoqué par le vestibule cervical (cVEMP) en tant que facteur prédictif des vertiges résiduels après la récupération du vertige paroxystique paroxystique bénin (VPPB) .

Méthodes:
L'étude a inclus 65 patients atteints de VPPB et ayant subi un test de cVEMP. Les patients ont été divisés en deux groupes en fonction de la présence ou de l'absence de vertiges résiduels après la récupération du VPPB.
Le test cVEMP est L'enregistrement des potentiels myogéniques évoqués à partir de muscles sternocléidomastoïdiens.
Des analyses univariées et multivariées ont été effectuées pour déterminer les facteurs associés aux vertiges résiduels en utilisant l'âge, le sexe, le canal semi-circulaire affecté, le côté affecté, la durée du VPPB et les paramètres cVEMP.

Résultats:
En analyse univariée, le rapport de différence d'intervalle d'amplitude (IAD) modifié par cVEMP et la latence ont montré une association relativement significative (p <0,20) avec des vertiges résiduels. Sur la base d'une analyse multivariée, l'augmentation de ce rapport au dessus de 25%; p = 0,018 est restée un facteur associé.

Conclusions:
Les patients BPPV avec un ratio IAD augmenté du cVEMP du côté affecté sont plus susceptibles d'avoir des vertiges résiduels après la récupération du VPPB. Le test cVEMP pourrait donc être utilisé pour prédire les vertiges résiduels.

Kyung Hyun Oh, Kang Duk Suh, Yang Ho Lee, Sei Young Lee, Mun Young Chang, Seog-Kyun Mun,
Clinical utility of cervical vestibular-evoked myogenic potentials in predicting residual dizziness after benign paroxysmal positional vertigo,
Clinical Neurophysiology, Volume 130, Issue 1, 2019, Pages 95-100,


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 497 fois


1.Posté par E. B. le 24/01/2019 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le terme "vestibule cervical" me semble impropre il ne correspond pas à une entité anatomique ni physiologique. De plus quel intérêt de faire des cVemps qui mesure la réflectivité du saccule alors que le vppb est une pathologie utriculaire. Il me semble plus pertinent de faire des oVemps. Que signifie "vertiges résiduels" une altération du DHI? une anomalie à la scopie persistance d'un nystagmus révélé par la position?
pas clair tout ça

2.Posté par FN le 26/01/2019 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vertige PAROXYSTIQUE paroxystique benin ?🧐🤔
Ça n’a plus rien de positionnel tout ça ...

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




S'inscrire à la lettre hebdomadaire