ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Evidence Based Practice

Facteurs prédictifs de réussite d’un programme d’exercices pour lombalgique

Rédigé par le Vendredi 18 Mai 2018



Pourcentage de réussite en fonction des RPC
Pourcentage de réussite en fonction des RPC
Le symptôme lombalgie englobe des patients hétérogènes susceptibles de ne pas répondre à un traitement unique. Identifier les sous-groupes de lombalgiques peut aider à améliorer les résultats du traitement.

Il s'agit d'une étude d'établissement d'hypothèses destinées à créer une règle de prédiction clinique (RPC) permettant de prédire des résultats favorables chez les soldats atteints de lombalgie subaiguë et chronique participant à un programme d'exercices.

Méthodes

Des militaires lombalgiques ont participé à un programme supervisé comprenant 7 ateliers avec chacun des exercices de difficulté croissante.

Des données démographiques, de déficience et d'invalidité ont été recueillies au départ. L'indice modifié Oswestry Disability (ODI) a été administré au départ et après le programme de six semaines.

Une amélioration de 50% du score ODI initial a été considérée comme la norme de référence pour déterminer un résultat favorable.

Des associations univariées avec des résultats favorables ont été testées en utilisant des tests chi-carrés ou t-tests appariés.

Les variables qui ont montré des différences entre les groupes (favorables / défavorables) ont été analysées dans une régression logistique après avoir déterminé l'adéquation de l'échantillonnage.

Les variables continues ont été dichotomisées. La sensibilité, la spécificité et les rapports de vraisemblance positifs et négatifs ont été déterminés pour le modèle et pour chaque variable.

Procédure de rééducation

Voir l’annexe dans l’article (10 pages d’illustrations d’exercices qui vous donnerons bien des idées, voire la possibilité de faire des posters ou prescriptions d'exercices).

Résultats

Un échantillon de 85 participants a été inclus dans les analyses. Cinq variables ont contribué à la prédiction d'un résultat favorable :

1- Aucune douleur en position couchée (p = 0,017),
2- Aucune utilisation d'antidépresseurs (p = 0,061),
3- Un score au Fear Avoidance Belief Questionnaire inférieur à 22,5 (p = 0,061),
4- Avoir fait moins de 5 séances de physiothérapie avant programme (p = 0,144)
5- Ne pas avoir "bénéficié" de plus de 6 mois d’arrêt de travail (p = 0,161).

Validité

Une probabilité de 77,5% de résultat favorable peut être prédite par la présence de plus de trois des cinq variables, tandis qu'une probabilité de 80% de résultat défavorable peut être attendue si seulement trois variables ou moins sont présentes.

Conclusion

L'utilisation de facteurs pronostiques peut guider les cliniciens dans l'identification des patients lombalgiques les plus susceptibles d'avoir un résultat favorable.

Commentaire ActuKiné

Ce qui est applicable à des militaires l’est aussi à Monsieur Toulemonde ?

Référence bibliographique

Perron M, Gendron C, Langevin P, Leblond J, Roos M, Roy JS. Prognostic factors of a favorable outcome following a supervised exercise program for soldiers with sub-acute and chronic low back pain. BMC Musculoskelet Disord. 2018 Apr 2;19(1):95. doi: 10.1186/s12891-018-2022-x.

Accès à l’article

Articles en rapport avec le sujet

Demandez le programme !


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 872 fois


1.Posté par Jacky OTERO le 18/05/2018 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec plus de 50 % de Préférence Directionnelle retrouvée chez les nostalgiques chronique, aucune recherche de cette caractéristique à l'évaluation et aucun exercice l'utilisant dans cette étude ...

Je pense que c'est vraiment dommage de passer à coté = l'étude aurait été encore plus intéressante.

Lorsque l'on retrouve une PD chez un lombalgique c'est un très bon moyen de le motiver à faire des exercices, puisqu'il sait comment annuler sa douleur (si elle apparaît au cours des exercices mais surtout il pourrait obtenir 0 douleur à plat) = 1 des critères qui ferait pencher la balance !

A refaire ...

2.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 18/05/2018 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les nostalgiques chroniques ? Tu vas bien Jacky ? C'est les saints de glace ? Un petit blues transitoire avant l'arrivée du soleil ? :))

3.Posté par Jacky OTERO le 18/05/2018 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lombalgique chronique = changement de téléphone portable....

Il me comprend pas encore très bien ....mais ça va venir.

Pas de soucis pour mon état.

Mais tout le monde devait avoir compris...

Merci pour ta vigilance

4.Posté par JL E le 18/05/2018 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il te faut un téléphone certifié MDT. Le niveau de base ne suffit pas. Pas assez fiable.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base