ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Guide clinique néerlandais sur la cervicalgie

Rédigé par le Mercredi 31 Janvier 2018



La Royal Dutch Society for Physical Therapy (KNGF) a publié un guide de pratique clinique pour les physiothérapeutes qui traite de l'évaluation et du traitement des patients souffrant de douleurs cervicales non spécifiques, radiculopathies cervicales incluses.

Les recommandations reposent sur une revue des revues systématiques publiées.

Premier abord

Lors de l'admission, le patient doit être dépisté pour des pathologies graves. Les patients atteints de radiculopathie cervicale peuvent être pris en charge ou non du fait des symptômes présentés et éventuellement par des tests diagnostiques (test de Spurling, test de traction / distraction et test de tension neurale du membre supérieur).
La connaissance des antécédents doit permettre de se faire une idée sur le comportement du patient, l'évolution de ses douleurs, sa compliance.

Prises en charge

En cas de rétablissement normal (profil de traitement A)

Les patients devraient recevoir des conseils du physiothérapeute et peut-être quelques exercices simples pour favoriser un comportement naturel «act as usual»

En cas de retard de la récupération (profil de traitement B)

Il est conseillé au physiothérapeute d'utiliser, en plus des recommandations précédentes, toutes formes de mobilisation et / ou de manipulation en combinaison avec de exercices actifs.

D'autres interventions peuvent également être envisagées, mais il n’est pas recommandé de pratiquer ni dry needling, ni laser, électrothérapie, échographie, traction et / ou usage d’un collier cervical.

En cas de retard d’amélioration avec des facteurs pronostiques psychosociaux clairs et / ou dominants (profil de traitement C )

Il est recommandé au physiothérapeute d’aborder ces facteurs le plus tôt possible, lorsque cela est possible, ou de référer le patient à un spécialiste, si nécessaire.

En cas de douleur cervicale de grade III (profil de traitement D)

La thérapie correspond  à celle du profil B, mais l'utilisation d'un collier cervical pour réduire la douleur peut être envisagée. Le conseil est de l'utiliser avec parcimonie : seulement pour une courte période par jour et seulement pour quelques semaines.

Commentaires AK

Note établie à partir du seul résumé, mais intéressante pour l’abord des nouvelles techniques proposées aujourd’hui un peu partout en formation continue... et apparemment pas trop recommandées. 

Les guides cliniques ont vocation à être diffusés en accès libre, mais celui-ci risque de l’être d’abord en néerlandais...

Comme pour leur guide clinique concernant la lombalgie, il n'y a pas ici de diagnostic étiologique ni apparemment de prise en charge en fonction du type d'atteinte (céphalées, névralgies, troubles moteurs, ...).

Pour celui sur les lombalgies, c'était bien simple :

1- il récupère tout seul en 3 séances de thérapie manuelle
2- il faut lui faire faire en plus des exos actifs et il met un mois à s'en sortir
3- même profil que le 2- mais avec des problèmes psycho-sociaux qui empêchent l'amélioration (arrêt de la prise en charge à la 6° semaine)...

Je suppose que là aussi, le pragmatisme flamand va faire des ravages et écrire noir sur blanc ce que tout MK sait depuis toujours mais n'ose pas dire, de peur de passer pour un "mauvais" kiné :)))

Le profil de traitement D, un lecteur ayant lu l’article peut me dire à quoi cela correspond ? Torticolis ?

Référence bibliographique

Bier JD, Scholten-Peeters WGM, Staal JB, Pool J, van Tulder MW, Beekman E, Knoop J, Meerhoff G, Verhagen AP. Clinical Practice Guideline for Physical Therapy Assessment and Treatment in Patients With Nonspecific Neck Pain. Phys Ther. 2017 Dec 4. doi: 10.1093/ptj/pzx118. Article en pré-publication.

Résumé disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

 

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1223 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base