ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
France

Haut-Conseil de l'ostéopathie et de la chiropraxie

Rédigé par le Samedi 1 Octobre 2011

Une proposition de loi demandée par plus de cent députés



Haut-Conseil de l'ostéopathie et de la chiropraxie
Lu sur le site "Actualités du droit et de la santé ..." Après le décret 2011-1127 du 20 septembre 2011 sur la chiropraxie, une proposition de loi 3752 vient d'êtré déposée par plus d'une centaine de députés sur un Haut conseil de l'ostéopathie et de la chiropraxie. Il est prévu une formation en master et en doctorat pour ces deux professions, une obligation d'assurance et un Haut conseil, élu pour 6 ans renouvelable, composé de 10 membres (un député, un sénateur, un conseiller d'Etat, un universitaire nommé par la CPU, un représentant des organismes payeurs, un médecin spécialiste de l'appareil locomoteur, un ostéopathe, et un chiropracteur) dont le président est nommé par les président des commissions des affaires sociales de l'Assemblée nationale et du Sénat ayant pour mission notamment l'élaboration des conditions de formation et d'exercice de ces professions, la réalisation des référentiels de formation, le respect de la réglementation, la délivrance des agrément, le guide de bonne pratique, la représentation au niveau national et international de ces professions.

Qu'est-ce qui fait courir Bernard Debré ?

voir l'article

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3851 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

28.Posté par Michel GOURGUES le 09/02/2012 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Précisément, la loi "Debré " n'est pas encore passée !!!
Vous attendez qu'elle soit discutée et votée pour réagir ?

27.Posté par Jean-Pierre le 08/02/2012 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi l'as tu mauvaise Thomas?

Cette réaction était prévisible car comme je le disais précédemment, si une telle loi devait sortir, tout nos combats passés afin d'obtenir une meilleure formation et reconnaissance tomberait à l'eau enfin si les promesses qui nous ont été faites sont tenues?

A mon humble avis, l'ordre veut installer les kinésithérapeutes comme les professionnels incontournables pour les troubles musculo-squelettique et la rééducation. Avec une telle loi nous ne serions plus si incontournables voir même nous aurions un wagon de retard face à un "doctorat" en ostéopathie. Mais bon cette loi n'est pas encore passée...

26.Posté par thomas le 08/02/2012 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.ffmkr.com/mnu11841

je l'ai quand même mauvaise sur ce coup là

25.Posté par Jean-Pierre le 08/02/2012 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas en parler?

Je me pose beaucoup de questions quant à l'avenir de la kinésithérapie en France. Le ministre de la santé nous propose une évolution de notre formation avec un master 1 et spécialisation en Master 2 mais pour... 2017. Ça fait très loin par cette manœuvre, on peut ce poser la question si le ministre n'a pas voulu uniquement caresser dans le sens du poil les kinés afin d'obtenir leurs votes.
Si jamais la droite est réélue, je ne suis pas certains que tout ça ira au bout et que nous aurons ce que nous demandons depuis un certains temps (premier contact, diagnostic limité,...)
Si la droite n'est pas réélue, là j'ai bien peur que tout soit à refaire...

Déjà que notre avenir n'est pas assuré, si une telle PPL devait sortir cela compliquerait encore plus la situation!
Je sais que vous aussi Mr Gougues cela vous titille cette PPL (cf article que vous avez écrit dans la revue de la SNKG http://www.snkg.net/REVU%20JUILLET%202010.pdf).

24.Posté par Michel GOURGUES le 06/02/2012 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n' est plus temps de bavarder sur l'ostéopathie, la chiropraxie, et la kyrielle de néo-archéo-pseudothérapeutes avec lesquels nous sommes désormais en concurrence "sauvage"; par la volonté des pouvoirs publics qui ont dérèglementé,
démédicalisé .
Occupons nous de faire évoluer la kinésithérapie ( physiothérapie).
Mais je doute que nos responsable : syndicats,voire l' Ordre, sachent ou veulent le faire . Chez les" kiné" ça percute mou ! C'est bien notre problème.

23.Posté par Jean-Pierre le 06/02/2012 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je viens de voir que cette proposition de loi est de nouveau à l'ordre de jour.

Qu'en pensez-vous? A-t-elle une chance d'aboutir et de voir naitre un l'instar de la kiné spécialisé un master pour les ostéopathes?
et qu'en est-il des chiropracteurs qui auraient peut-être plus à perdre qu'à gagner vu leurs décrets meilleurs que les ostéopathes?

22.Posté par thomas le 06/10/2011 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed?term=Preanalytical%20factors%20and%20reference%20values%20in%20posturographic%20studies.%20Much%20remains%20to%20be%20done%20and%20explored

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0987705310000286

pour illustrer mon propos, c'est le même "article", mais je ne suis pas sur que la référence marche dans pubmed

21.Posté par thomas le 06/10/2011 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la posturologie est soumise à tellement de biais et de limites, tant du point de vue du modèle que de l'incertitude de mesure, que dire que c'est un outil de DIAGNOSTIC validé est une grave erreur

20.Posté par elgo le 06/10/2011 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ jean-pierre: OK, merci, j'irai voir.
@Michel GOURGUES: OK, mais si ça veut dire qu'il faut faire du clientélisme et aller faire ostéo pour avoir l'air d'un "super kiné" et faire payer des actes à 50 euros en première intention parce que ça a été très bien "marketé" auprès des patients, alors c'est désespérant. Je préférerais travailler avec des tests et des techniques validés, et la TMO semble aller dans ce sens. Mais je crains fort que votre analyse soit juste... Et oui, orthopractie-posturologie, ce n'est pas simplement la technique qu'il y a à apprendre, c'est une mine de connaissances, de références biblio, et d'outils de diagnostic validés.

19.Posté par Jean-Pierre le 06/10/2011 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@elgo

On va croire que j'en ai après toi elgo...
Je voulais juste répondre à certaines de tes questions.
"La chiro publie des études?"
je te donne un lien (il en bcp existe d'autres) où tu peux taper ce que tu veux pour rechercher des études, articles,... "chiropractic" ça marche, "Physiotherapy" aussi,....
"quel comité de lecture?"
Comme pour toutes les parutions d'articles, c'est le journal qui publie qui a son propre comité de lecture (ex: Spine = http://journals.lww.com/spinejournal/Pages/EditorialBoard.aspx )
"Quelles études soumises aux critères de la démarche scientifique?"
Si une étude est publiée dans un journal, c'est qu'elle a été validée par le comité de lecture du journal (cf plus haut) et aussi pour connaitre comment fonctionne une revue scientifique: http://fr.wikipedia.org/wiki/Revue_scientifique#Comit.C3.A9_.C3.A9ditorial_et_comit.C3.A9_de_lecture

18.Posté par Michel GOURGUES le 06/10/2011 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'accord, elgo . Mais d'une part : il faudrait que ce soit acté dans une réforme, dans la règlementation , dans la loi. Les MK et leurs autorités représentatives l' 'auraient-t-ils oublié ? On peut investir un domaine , une discipline si la législation ne suit pas ,à un moment ou à un autre , cela se retourne contre nous .
.L'histoire de la MK est truffée d' exemples . De plus, il n'est plus à démontrer que passer en force : on sait pas faire!
D'autre part sans vouloir chicaner, je suis pas sûr, qu' à l'heure actuelle, la posturo et l'orthopractie, quel que soit l'intérêt des concepts et des pratiques ,répondent vraiment à une démarche d'EBP.

17.Posté par elgo le 06/10/2011 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le choix fondamental est de tendre vers l'Evidence Based Practice (EBP)...ou pas. Moi, je connais mon camp: Kiné + Master STAPS + Orthopractie - posturo + DIU. On peut toujours se former à tout et nimporte quoi, mais qu'est-ce que ca vaut sur le plan de l'efficacité pour le patient? La chiro publie des études? Très bien, mais quel comité de lecture? Quelles études soumises aux critères de la démarche scientifique? Pour moi l'ostéo n'est qu'un outil supplémentaire pour un kiné, qui ne les utilisera que lorsque c'est nécessaire et à bon escient. Ce n'est pas utilisable pour tous les patients qui poussent la porte du cabinet, ce qui donne tout son sens à la rééducation. Je ne me priverai pas d'un outil si on me prouve qu'il apporte un bénéfice pour le patient. Dans le cas contraire, je m'abstiens.
Donc vive Pedro, les méta-analyses et la démarche scientifique pour définir une véritable thérapie manuelle, ce que devrait être la kiné depuis déjà des années. En conclusion, vivement le LMD, adopté d'ailleurs par tous nos voisins européens et tous les anglo-saxons.

16.Posté par Michel GOURGUES le 06/10/2011 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je parle d'abord de formation initiale."Combien de kinési font un master un DU?" Je l'ignore . Mais il sont de plus en plus nombreux. Et la tâche serait
facilitée , si nous intégrions le processus de Bologne et le système LMD.
C'est fait, me semble-t-il, pour les infirmières .

15.Posté par thomas le 05/10/2011 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et combien de kinési font un master ?
des DU ?

14.Posté par Michel GOURGUES le 05/10/2011 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et une fois de plus : on ne grandit pas beaucoup, en se contentant de rabaisser les autres. Certains nous martèlent, pourtant depuis des décennies, qu'il nous faut prioritairement réformer notre formation initiale ( et continue ), et élever notre niveau scientifique et technologique. Vous n'entendez rien ?

13.Posté par Jean-Pierre le 05/10/2011 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Étant kiné et uniquement kiné, je ne vois pas trop ce que vous voulez dire...?
Je voulais juste dire que contrairement à ce vous disiez, les chiropracteurs rédigent beaucoup d'articles de qualités dans des revues indexées et c'est tout.
Et entre nous, je crois que c'est vous qui avait dit que les autres étaient moins bien formés et sincèrement si vous arrivez à lire et à comprendre "les connaissances récentes" je pense pouvoir suivre aussi!

12.Posté par elgo le 05/10/2011 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et bien continuez à croire à votre ressenti messieurs, et à votre palpation salvatrice, il y aura toujours plein de gogos pour vous croire, à commencer par vous mêmes! Lisez les connaissances récentes sur les neurosciences et vous verrez vos limites, à défaut peut-être de les comprendre. Lisez également le CLELAND pour vérifier que vos tests en thérapie manuelle sont validés. Quant au raisonnement clinique, ça fait quand même un moment qu'on le pratique dans les écoles de kiné. Il est plus facile de se forger des certitudes que de se remettre en question. Et il est plus facile de dire que les autres sont moins bien informés que soi-même.

11.Posté par Jean-Pierre le 05/10/2011 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@elgo

"Vive la TMO si elle va dans ce sens, car elle fera alors la différence face à l'ostéo / chiro qui démontre chaque jour ses limites dans les articles internationaux"

Je crois que tu n'es pas très bien informé sur les études scientifiques touchant les thérapies manuelles! D'après ce que j'ai pu lire, les chiros écrivent énormément d'études de très bon niveaux, environ 80% des études sur les TM.
Pour l'ostéopathie je suis d'accord, elle est encore trop peu voir pas du tout présente dans le secteur scientifique.
Je suis pour que la TMO se développe en France mais il ne faut pas dire tout et n'importe quoi ;-)


10.Posté par Jle le 05/10/2011 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous propose de voir plus loin que les sempiternelles invectives du "c'est moi le meilleur" : l'irruption de ces nouvelles professions est surtout le témoignage d'un changement de notre société :

1°- Les coûts des études sont pris en charge par les parents des futurs professionnels. Il n'y a que des écoles privées.
2°- Les coûts des soins sont pris en charge par les patients. Il n'y a plus de solidarité nationale envers les plus pauvres d'entre nous.

Avec un gouvernement qui ne pense qu'a se désengager de ses fonctions essentielles (éducation, protection sociale) pour privilégier 10 % de la population française, les ostéos et les chiros servent à leur corps défendant les desseins de Sarko l'Américain.

C'est impossible d'imaginer aujourd'hui qu'un français puisse être soigné et éduqué quels que soient ses revenus et son origine sociale ?

9.Posté par Jerome le 05/10/2011 07:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Juste une précision

la thérapie manuelle s'appuie sur un raisonnement clinique, jamais sur des palpations ou des ressentis, les outils sont validés et la réévaluation est là en permanence afin d'éviter de rester sur une fausse piste ou un faux diagnostic si vous préférez... A bon entendeur

Et +1 pour la TM

1 2
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

France




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires