ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Douleur

Hypnose et éducation à la douleur chez le lombalgique chronique

Rédigé par le Mardi 11 Septembre 2018



© Texelart - Fotolia.com
© Texelart - Fotolia.com
Paru ce mois-ci dans le Journal of Pain, un essai contrôlé randomisé s’est intéressé à la combinaison d’éducation aux neurosciences de la douleur (on rencontre souvent les termes racoleurs de Pain/Therapeutic Neuroscience Education) et d’hypnose dans la prise en soin de patients porteurs d’une lombalgie chronique non spécifique (LCNS).


100 patients ont participé à cette étude et ont été répartis dans deux groupes : un groupe éducation seule (ED) et un éducation+hypnose (ED+Hyp). L’éducation des deux groupes était standardisée en termes de contenu et basée sur le livre Explain Pain (2 séances par semaine sur 15j par groupe de 1 à 7 participants) ; seul l’un des groupes recevait des suggestions hypnotiques (le temps de traitements entre les deux groupes différaient de plus de deux heures).


Les évaluations avaient lieu à 2 semaines puis à 3 mois. Les critères de jugement primaires étaient l’évaluation de l’intensité moyenne de la douleur et de la pire intensité sur la dernière semaine et l’évaluation du retentissement fonctionnel de la douleur (questionnaire de Roland Morris). A trois mois, les auteurs ajoutaient des critères secondaires (catastrophisme par Pain Catastrophizing Scale, fonction par Patient-Specific Function Scale et impression globale de changement par Global Perceived Effect Scale).


Côté résultats, avantage au groupe ED+Hyp concernant la pire douleur de la semaine (à 15j : MD = 1.35 points, 95% CI = 0.32 to 2.37 et à 3 mois : MD = 1.32 points, 95% CI = 0.29 to 2.34) et sur le Roland Morris mais uniquement à 15j (MD = 2.34 points, 95% CI = 0.06 to 4.61). Pas de différence inter-groupe sur l’intensité moyenne de la douleur. Concernant les critères secondaires, avantage au groupe ED+Hyp sur le score de catastrophisme (MD = 6.78 points, 95% CI = 2.08 to 270 11,48).


Commentaire ActuKine :
Une étude qui a des qualités (dissimulation de l’allocation, évaluateur en aveugle, analyse en ITT, enregistrement des effets secondaires, etc.) mais aussi des défauts (éducation en groupe comme en individuel, temps de traitement différent entre les groupes, bidouillage des critères de jugements ?, etc.) et qui ne met pas en évidence des différences énormes entre les groupes. Bref, si ça ne peut pas faire de mal…



Références

Rizzo, R. R., Medeiros, F. C., Pires, L. G., Pimenta, R. M., McAuley, J. H., Jensen, M. P., & Costa, L. O. (2018). Hypnosis Enhances the Effects of Pain Education in Patients With Chronic Nonspecific Low Back Pain: A Randomized Controlled Trial. The Journal of Pain.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1179 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base