ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

Inégalité de l'aide financière pour toutes les femmes libérales en congé maternité

Rédigé par Alexandra MANNONI le Vendredi 9 Mars 2018

Lettre ouverte & pétition



Je suis Masseur Kinésithérapeute libéral. Je représente un collectif de femmes issues de diverses professions de santé libérales.

Je m’adresse à vous concernant le refus du gouvernement à nous accorder comme il vient de le faire pour les médecins libérales, une aide financière pour le congé maternité.

Dans le projet de financement de la sécurité sociale 2018, les femmes médecin
s qui partent en congé maternité peuvent enfin bénéficier d’une aide forfaitaire mensuelle (en plus des indemnités journalières déjà en place) pour compenser l’arrêt de leur activité, d’un montant compris entre 2066 et 3100€. Les autres professions libérales n’y ont pas le droit. Décision du gouvernement.


Nous rappelons que médecins, infirmières, sages-femmes, kinés, orthophonistes etc. ont les mêmes contraintes en terme de charge au niveau du cabinet, les mêmes difficultés à se faire remplacer lors d’un congé d’au moins 4 mois, les mêmes obligations financières pour honorer les cotisations d’URSSAF, de la CARPIMKO, les prélèvements d’impôts etc…

Pour nous, l’allocation d’indemnité journalière s’élève à environ 50€/jour et l’allocation forfaitaire de repos maternel d’environ 3200€ pour la grossesse et puis c’est tout.

Pour faire court: lorsqu’on a 5000€ de dépenses mensuelles (frais professionnels et personnels) toute l’année, en congé maternité il faut se contenter d’environ 2000€/mois d’aides de la sécurité sociale et pas d’autre revenu possible pour celles qui ne trouvent pas de remplaçante. Même avec une remplaçante nous perdons au moins 1500€ par mois d’arrêt. La perte financière est colossale pour un jeune foyer dans l’attente d’un enfant!


Toutes mes consœurs et moi-même cherchons à interpeller le gouvernement et en particulier la ministre de la santé Mme Agnès Buzyn : pouvons nous avoir des enfants sans avoir la boule au ventre, sans l’angoisse de faire banqueroute ?

A l’heure où l’on nous vend de l’égalité homme/femme à tout bout de chant, pourquoi Madame Buzyn laisse-t-elle les femmes de professions médicales libérales dans une telle injustice ?

Pourquoi nos collègues médecins ont-elles obtenu à juste titre cette aide et pas nous ? Raisons budgétaires ? Avec les infirmières, les sages-femmes, les kinés etc. ça ferait trop cher ?

Ce serait comme promettre une belle voiture neuve à son aîné et puis dire aux petits frères et sœurs : « désolée, pour vous ça fera trop cher, faudra vous acheter vos voitures tous seuls ! »

Faut-il avoir fait médecine pour avoir grâce aux yeux de Madame Buzyn ? Sommes-nous les enfants mal aimées de notre ministre de la santé ?

Madame Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes est également interpellée par le collectif que je représente ici. Cette même secrétaire d’Etat fondatrice de « maman travaille ». Maman travaille mais à quel prix ? Pour ma part, 2 congés maternité m’ont coûté 15 000€ comme pour l’immense majorité de mes consœurs.

Ainsi nous voulons mettre le gouvernement face à ses contradictions. Nous souhaitons parler, débattre au nom des femmes mais aussi au nom de toutes les professionnelles médicales libérales qui osent faire des enfants.
Il est temps d’ouvrir le débat et d’obtenir justice.

Ne rien faire, ne rien dire, c’est trahir les femmes. C’est laisser le diktat de quelques Hommes décider de la vie des femmes et des foyers dont elles dépendent.

A ce jour, une pétition rédigée par une consœur prend de plus en plus d’ampleur. Les syndicats et conseils de l’ordre sont interpellés par le collectif.

Nous avons également besoin de votre aide ! Parlez en s’il vous plait ! Que l’information circule ! Nous vous sollicitons pour que le plus grand nombre possible de médecins, professionnels médicaux hommes et femmes puissent nous soutenir. Nous voulons nous exprimer maintenant et seuls les médias auront un impact suffisant sur le grand public !

Nous sommes nombreuses, déterminées et disponibles pour le débat de l’égalité pour toutes les femmes, pour toutes les futures mamans, pour toutes les mères et pour toutes leurs petites filles qui auront un jour elles aussi l’envie d’être mère et de travailler !

Merci pour votre aide.

Alexandra Mannoni

Signez la pétition

Le Parisien se fait l'écho de cette initiative

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2405 fois


1.Posté par Rozan le 13/03/2018 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je valide

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires