ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Neurologie & Neurosciences

Intérêt d'une mobilisation très précoce post AVC ? une revue Cochrane

Rédigé par Actu Kiné le Vendredi 28 Décembre 2018



La mobilisation très précoce (MTP) est effectuée dans certaines unités de traitement de l'AVC et recommandée dans certaines recommandations cliniques relatives à l'AVC aigu. Cependant, une mobilisation très précoce améliore t'elle réellement de manière indépendante les résultats après un AVC ?

La revue a pour objectif de déterminer si une mobilisation très précoce (commencée dès que possible et au plus tard 48 heures après l'apparition des symptômes) chez les personnes ayant subi un AVC aigu améliore la récupération par rapport aux soins habituels.

Méthode :
Les auteurs ont effectué une recherche dans le registre d'essais du groupe Cochrane Stroke (dernière recherche le 31 juillet 2017). Ils ont également effectué des recherches systématiques dans 19 bases de données électroniques, notamment: CENTRAL; 2017, numéro 7 dans la bibliothèque Cochrane (recherche en juillet 2017), MEDLINE Ovid (1950 à août 2017), Embase Ovid (1980 à août 2017), CINAHL EBSCO (Index cumulatif de la littérature infirmière et paramédicale; 1937 à août 2017), PsycINFO Ovid (1806 à août 2017), AMED Ovid (base de données sur les médecines alliées et complémentaires), SPORTDiscus EBSCO (1830 à août 2017). Des recherches ont été menées dans les registres d'essais et de recherches en cours (recherche effectuée en décembre 2016), dans la base de données médicale chinoise, dans Wanfangdata (recherche effectuée jusqu'en novembre 2016) et dans des listes de références.


Deux auteurs de la revue ont indépendamment sélectionné des essais, extrait des données, évalué le risque de biais et appliqué l'approche GRADE pour évaluer la qualité des preuves. Le résultat principal était le décès ou un résultat médiocre (dépendance ou institutionnalisation) à la fin du suivi prévu. Les résultats secondaires comprenaient le décès, la dépendance, le placement en établissement, les activités de la vie quotidienne, les AVQ prolongées, la qualité de vie, la capacité de marcher, les complications (par exemple, thrombose veineuse profonde), l’humeur du patient et la durée du séjour à l’hôpital.

9ECR avec 2958 participants ont été inclus dans la revue, un essai a fourni la plupart des informations (2104 participants).

Résultats :
Pas de différence sur des résultats médiocres de rééducation : 51% contre 49%; odds ratio (OR) 1,08, intervalle de confiance à 95% (IC) 0,92 à 1,26; P = 0,36
Pas de différence sur les décès précoces : 7% des participants ayant reçu une mobilisation retardée et 8,5% des participants ayant reçu une MTP (OR 1,27, IC 95% de 0,95 à 1,70; P = 0,11)

Le score ADL moyen (mesuré à la fin du suivi avec l'indice de Barthel à 20 points) était plus élevé chez les patients ayant reçu du VEM que dans le groupe de soins habituel (différence moyenne (DM) 1,94, IC 95% 0,75 à 3,13, P = 0,001, mais avec une hétérogénéité importante (93%).

La durée moyenne de séjour était plus courte chez les patients ayant reçu une MTP par rapport au groupe de traitement habituel (DM −1,44, IC 95% −2,28 à −0,60, P = 0,0008; 8 essais, 2532/2618 participants, donc avec une taille d'effet très courte : 1 jour et demi.

Conclusion des auteurs :
La MTP, qui impliquait généralement la première mobilisation dans les 24 heures suivant le début de l'AVC, n'augmentait pas le nombre de personnes survivantes ou de patients mieux rétablies après leur AVC. La MTP a peut-être réduit la durée de séjour à l'hôpital d'environ un jour, mais ceci était basé sur des preuves de faible qualité.
Un doute subsiste sur la nocivité de la mobilisation précoce, il était à craindre que la mobilisation débutée dans les 24 heures présente un risque accru de mortalité, du moins chez certaines personnes . Compte tenu de l'incertitude entourant ces estimations d'effet, des recherches plus détaillées sont encore nécessaires.

Very early versus delayed mobilisation after stroke. Langhorne , Collier JM, Bate PJ, Thuy MN, Bernhardt J. Cochrane Database Syst Rev. 2018 Oct 16;10:CD006187. doi: 10.1002/14651858.CD006187.pub3.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1112 fois


1.Posté par Djimrabaye Frédéric le 31/12/2018 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un article très intéressant ! Si tous les patients post AVC bénéficieront de la mobilisation très précoce, les aideront à vite récupérer.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base