ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

KT et lombalgie chronique non spécifique : non, rien de rien…

Rédigé par le Vendredi 29 Juin 2018



© bryanjhall - Fotolia
© bryanjhall - Fotolia
Que se passe-t-il quand on décide de conduire une revue systématique avec méta-analyse (RSMA) après avoir vu passer la poignée d’essais contrôlés randomisés sur le K-Taping (KT) qui ne montraient RIEN ?

Réponse : RIEN (c’est la même réponse qu’ici)

Voici donc une RSMA étudiant les effets du KT sur des lombalgies chroniques non spécifiques (LCNS). Au programme de l’inclusion des ECR et RIEN que des ECR. Critères principaux : douleur et incapacité.

Au final, 11 ECR (743 patients) inclus. Des travaux évaluant le KT contre un placebo à court et moyen terme ont montré : RIEN (pas de différence entre les groupes). Des travaux évaluant l’ajout du KT à des exercices ou de l’électrothérapie contre un groupe avec ces traitements utilisés seuls ont montré : RIEN (pas de différence entre les groupes).

Conclusion des auteurs : cliniquement RIEN ne suggère d’utiliser le KT pour des patients porteurs d’une LCNS.

Note établie à partir du seul résumé (pas eu le courage de lire le truc qui résume les ECR déjà lus et qui ne montraient RIEN) mais il est gratuit ici

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1126 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base