ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Infos spécifiques

Kinésithérapie viscérale : déconseiller le prazole

Rédigé par le Jeudi 26 Juillet 2018



Aujourd’hui, on a plus le droit, d’y mettre les mains, d’y mettre les doigts (air connu).
L’ostéopathie viscérale est déconseillée, mais la kinésithérapie des conseils reste autorisée ?

Alors vous allez pouvoir avoir un avis référencé sur la prise de Prazole. Ce médicament est utilisé dans le traitement des reflux gastro-intestinaux, de la dyspepsie, de l’ulcère, du syndrome de Zollinger-Ellison, et... des états de stress, de façon préventive.

Il est aussi utilisé lors d'un traitement durable à l’aspirine ou aux AINS, là encore pour réduire l’acidité gastrique, la muqueuse devenant plus sensible à l’acidité lors de ces traitements.

Vous avez donc forcément un patient qui vous en a parlé, incidemment ou pas...ou dont les problèmes dépendent en partie ou en totalité de la prise de ce médicament.

Cette note de Minerva, décryptage d’une revue Cochrane, est donc pour vous.

Elle conclut qu’avec un number-needed-to-treat à 13 il n’est pas efficace et qu’il peut être dangereux, bien que le number-needed-to-harm ne soit pas quantifié.


Lire la note de Minerva

Mais quel traitement alors ?

Le traitement de première intention est l’information (s’alimenter sainement, perdre du poids, arrêter de fumer, éviter les facteurs déclenchants connus, surélever la tête du lit, prendre le repas principal longtemps avant la mise au lit), c’est donc complètement votre job, vous êtes le mieux placé pour faire passer le message, le répéter, lorsque vous massez des ventres.
Ou pas.

Ce médicament peut prendre le nom de :

ESOMEPRAZOLE ACTAVIS
ESOMEPRAZOLE ALTER
ESOMEPRAZOLE ARROW
ESOMEPRAZOLE ARROW LAB
ESOMEPRAZOLE BIOGARAN
ESOMEPRAZOLE CRISTERS
ESOMEPRAZOLE EG
ESOMEPRAZOLE EG LABO
ESOMEPRAZOLE EVOLUGEN
ESOMEPRAZOLE KRKA
ESOMEPRAZOLE MYLAN
ESOMEPRAZOLE PHR
ESOMEPRAZOLE RANBAXY
ESOMEPRAZOLE RATIOPHARM
ESOMEPRAZOLE SANDOZ
ESOMEPRAZOLE TEVA
ESOMEPRAZOLE ZENTIVA
ESOMEPRAZOLE ZYDUS
EUPANTOL
INEXIUM
INIPOMP
LANSOPRAZOLE ABBOTT
LANSOPRAZOLE ALMUS
LANSOPRAZOLE ALMUS PHARMA
LANSOPRAZOLE ARROW
LANSOPRAZOLE BGR
LANSOPRAZOLE BIOGARAN
LANSOPRAZOLE CRISTERS
LANSOPRAZOLE EG
LANSOPRAZOLE EVOLUGEN
LANSOPRAZOLE ISOMED
LANSOPRAZOLE KRKA
LANSOPRAZOLE MYLAN
LANSOPRAZOLE PHR LAB
LANSOPRAZOLE QUALIMED
LANSOPRAZOLE RANBAXY
LANSOPRAZOLE RATIOPHARM
LANSOPRAZOLE SANDOZ
LANSOPRAZOLE TEVA SANTE
LANSOPRAZOLE ZENTIVA
LANSOPRAZOLE ZYDUS
LANSOPRAZOLE ZYDUS FRANCE
LANZOR
MOPRAL
OGAST
OGASTORO
OMEPRAZOLE ABBOTT
OMEPRAZOLE ACTAVIS
OMEPRAZOLE ALMUS
OMEPRAZOLE ALTER
OMEPRAZOLE ARROW
OMEPRAZOLE ARROW GENERIQUES
OMEPRAZOLE ARROW LAB
OMEPRAZOLE BIOGARAN
OMEPRAZOLE BOUCHARA-RECORDATI
OMEPRAZOLE BOUCHARA RECORDATI
OMEPRAZOLE CRISTERS
OMEPRAZOLE EG
OMEPRAZOLE EVOLUGEN
OMEPRAZOLE EVOLUGEN PHARMA
OMEPRAZOLE G GAM
OMEPRAZOLE GERDA
OMEPRAZOLE IREX
OMEPRAZOLE ISOMED
OMEPRAZOLE KRKA
OMEPRAZOLE MYLAN
OMEPRAZOLE MYLAN PHARMA
OMEPRAZOLE NEPENTHES
OMEPRAZOLE PHR LAB
OMEPRAZOLE QUALIMED
OMEPRAZOLE RANBAXY
OMEPRAZOLE RATIO
OMEPRAZOLE RATIOPHARM
OMEPRAZOLE RPG
OMEPRAZOLE SANDOZ
OMEPRAZOLE TEVA
OMEPRAZOLE TEVA SANTE
OMEPRAZOLE ZENTIVA
OMEPRAZOLE ZENTIVA LAB
OMEPRAZOLE ZYDUS
OMEPRAZOLE ZYDUS FRANCE
PANTOPRAZOLE ALMUS
PANTOPRAZOLE ALTER
PANTOPRAZOLE ARROW
PANTOPRAZOLE ARROW LAB
PANTOPRAZOLE BIOGARAN
PANTOPRAZOLE BOUCHARA RECORDAT
PANTOPRAZOLE CRISTERS
PANTOPRAZOLE EG
PANTOPRAZOLE EVOLUGEN
PANTOPRAZOLE ISOMED
PANTOPRAZOLE KRKA
PANTOPRAZOLE MYLAN PHARMA
PANTOPRAZOLE PHR LAB
PANTOPRAZOLE QUALIMED GENERIQ
PANTOPRAZOLE RANBAXY
PANTOPRAZOLE RATIOPHARM
PANTOPRAZOLE RPG
PANTOPRAZOLE SANDOZ
PANTOPRAZOLE SUN
PANTOPRAZOLE TEVA
PANTOPRAZOLE TEVA SANTE
PANTOPRAZOLE ZENTIVA
PANTOPRAZOLE ZYDUS
PANTOPRAZOLE ZYDUS FRANCE
PARIET
RABEPRAZOLE ALMUS
RABEPRAZOLE ALTER
RABEPRAZOLE ARROW
RABEPRAZOLE ARROW GENERIQUES
RABEPRAZOLE BIOGARAN
RABEPRAZOLE CRISTERS
RABEPRAZOLE EG LABO
RABEPRAZOLE EVOLUGEN
RABEPRAZOLE ISOMED
RABEPRAZOLE KRKA
RABEPRAZOLE MYLAN GENERIQUES
RABEPRAZOLE MYLAN PHARMA
RABEPRAZOLE PHR LAB
RABEPRAZOLE RANBAXY
RABEPRAZOLE RATIO
RABEPRAZOLE SANDOZ
RABEPRAZOLE TEVA
RABEPRAZOLE ZENTIVA
RABEPRAZOLE ZYDUS
ZOLTUM

Tant de marques pour un médicament sans intérêt voire dangereux ?

 

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 4031 fois


1.Posté par CHRISTOPHE CADOT-BURILLET le 01/08/2018 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MINERVA est vraiment critique et ne semble pas prendre en compte le risque majoré chez les dyspeptiques de faire ulcère voire même cancer de l'estomac, ce que le prazole semble protéger mieux que le placebo, d'après plusieurs études portant sur les traitements de courte durée.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires