ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Recherche

L'IFMK de la Musse à l'heure de la recherche clinique

Rédigé par le Lundi 28 Mai 2018



La réforme des études a profondément modifié l'approche de la kinésithérapie. Les UE liées à la méthodologie de recherche, analyse critique et démarche scientifique, ainsi que l'année supplémentaire, permettent aujourd'hui de lancer les étudiants dans des projets de mémoire ambitieux.

L'IFMK de la Musse s'est lancé dans cette perspective en organisant une démarche structurée pour les mémoires de recherche de ses étudiants en respectant les standards et la règlementation : écriture des protocoles, enregistrement auprès de l'ANSM, présentation au Comité de Protection des Personnes, déclaration à la CNIL, assurances spécifiques.

L'IFMK reste le promoteur au regard de la loi, les comités de surveillance associent enseignants et directeurs de mémoire extérieurs. Chaque étudiant va pouvoir une fois les autorisations acquises, planifier l'opérationalité de leurs protocoles à partir de la fin de troisième année et durant toute la quatrième année. D'hors et déjà, plusieurs mémoires ont reçu l'approbation des CPP.

Il faut noter que les projets deviennent opérationnels grâce aux liens tissés par l'IFMK et ses terrains de stage.

Par exemple, un sujet portant sur la détection de la personne fragile a été autorisé, il s'est construit en lien avec le Pôle santé PSPB (Plouasne Saint Pern Becherel en Bretagne), équipe pluridisciplinaire et lieux de stage pour les étudiants kinés de la Musse. Lui-même communique avec les URPS des médecins libéraux de Bretagne et l'association ESSORT (représentante en région Bretagne de la fédération française des pôles et des maisons de santé) dans un projet plus vaste portant sur la problématique des personnes âgées fragiles. Ces liens, associant des réseaux, permettent de multiplier les lieux d'expérimentation, partager les informations et répondre à des problématiques de terrains. Ce sont bien ici les soins primaires et les professionnels libéraux qui sont investis. Là aussi c'est une nouveauté, ce sont les CTS (communauté territoriale de santé) qui rendent désormais possible ce qui relevait il n'y pas si longtemps d'un doux rêve.

Gageons que les résultats puissent enfin permettent une publication abondante, régulière et de qualité.
L'hôpital de la Renaissance Sanitaire à travers la directrice de l'IFMK MarieFelix ADELE et la directrice des établissements La Musse Mme Palladitcheff, a su investir dans cet ambitieux projet, nous leur souhaitons tout le succès qu'ils méritent.

Dans ce cadre, L'IFMK organise son premier Congrès La Musse le samedi 23 juin 2018 intitulé « Les Troubles Musculo-Squelettiques : Stratégies actuelles et Projets de Recherche ». La journée comprendra l'inauguration du laboratoire de recherche sous la direction de Maxime Gilliaux kinésithérapeute PhD qui organise la stratégie de recherche clinique au sein de l'IFMK.

Nous trouverez le programme et les inscriptions dans les deux documents ci-dessous.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2576 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires