ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Politique Professionnelle

La différence entre massage de kinésithérapie et massage bien-être en France

Rédigé par le Samedi 3 Décembre 2011

Selon Wikipedia



La différence entre massage de kinésithérapie et massage bien-être en France
L'encyclopédie libre Wikipedia permet à tout un chacun de dire son fait sur un domaine particulier. Vous pourrez donc lire ce jour sous la rubrique "kinésithérapie".

Une soudaine envie de coucher de la prose sur le Web en ce samedi pluvieux ? N'hésitez pas, le monde souhaite vous lire.

N.B. Les lignes en italiques ci-dessous sont un coupé-collé de Wikipedia, le samedi 3 Décembre 2011


différence entre massage de kinésithérapie et massage bien-être en France

Le masseur en kinésithérapie et le masseur bien-être se différencient par le type de massage. Pour l'un, il s'agit d'un massage à but thérapeutique pouvant ainsi être remboursé par la sécurité sociale. Pour l'autre, il s'agit de massage à but de détente et bien-être.

Activité

Un masseur bien-être est un professionnel du massage ne pratiquant pas de massage thérapeutique. Un masseur bien-être réalise de massages pour la détente. Différents types de massages existent : massage suédois, massage anma, massage chinois...

Etude pour être masseur bien être

En général, les masseurs bien-être sont réalisé par des anciens étudiants en biologie, profession médicale (infirmiers, osthéopathe, diététicien, ...), personne s'étant formé à réaliser des massages de type bien-être (En institut, école de massage, par un référents type maître de stage).

Mode d'installation

Les masseurs bien-être exercent en cabinet libéral, ou en institut type spa. Il sont ainsi apparenté lors d'un exercice libéral à une profession libérale.

La création des massages bien-être

Fait dans l'histoire du massage bien-être. Longtemps combattu par les kinésithérapeutes qui voulaient réserver le terme de massage uniquement pour leur corporation, en ne différenciant pas les massages thérapeutiques des massages bien-être. De nombreuses jurisprudences (tel la jurisprudence procès Joël Savatofski) ont permis de mettre un point sur le sujet de sémantique. Ainsi, il a été jugé que les kinésithérapeutes ne bénéfiçiant pas dans leur cursus de formation pour le massages bien-être (massage suèdois, chinois, ...) ne pouvait prétendre interdire au masseur bien-être d'exercer des massages. Il est important de notre que les masseurs bien-être doivent indiquer que leurs massages ne sont pas dans un but thérapeutique.

Il est à noter que les esthéticiennes qui ont le monopole du terme modelage (modelage = terme désignant le fait de faire des massages sans employer le terme massage qui avant été réservé au seul kinésithérapeute) peuvent également employé le terme massage dorénavant (depuis les différentes jurisprudences) pour réaliser des massages bien-être.

L'expansion de la profession

Depuis que la justice a tranché, de nombreuses école de massages ont vu le jour, permettant la formation de nombreux masseur bien-être et d'autant plus d'emploi dans le secteur de la détente.

Ordre ou fédération

Il n'y a pas d'ordre pour le massage bien-être, par contre une fédération a été créée pour défendre les intérêts de la profession : la fédération française de massage bien-être.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 20686 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

25.Posté par hc le 18/10/2013 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elise ce que vous recherchez correspond à la préparation au DE en institut.
Il y à également des stages, même beaucoup. Après chaque institut a sa spécificité.
Il y a un site sinon qui propose des formations ou plutôt spécialisation qui pourraient rejoindre votre requête mais dans la logique réservée au kiné.
Légalement la pratique de massage thérapeutique et non de détente ne peut être réalisée par autre qu'un praticien ayant un DE.

Pour le fait de gagner sa croûte à coté il n'y à pas de secret. Les prêts étudiants sont là pour ça et s'il y avait une autre solution plus rentable les instituts aussi coûteux soient-ils ne seraient plus des nôtres.

cf article 487 loi du 30 avril 1946 il me semble.

Là thérapie par le mouvement est réservée au MK et nul ne peut l'exercer autre que celui-ci.

Donc DE ou rien.

En effet en institut il y a beaucoup de théorique mais c'est le chemin par lequel on doit passer si l'on souhaite se former ultérieurement dans des pratique spécifiques au métier.


Bref ce métier se perdra. La faute à ceux qui veulent en prendre des parties sans DE.
Je me désintéresse à présent totalement de cette conversation bonne continuation.

24.Posté par élise le 18/10/2013 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et surtout
excusez -moi pour les critiques, je suis parfois spectatrice d'abus de la part des kinés au domicile des patients ou en cabinet. je ne devrais pas en faire une généralité.

23.Posté par élise le 18/10/2013 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour vos réponses. Elles m'apportent des dimensions auxquelles je ne pensais pas. (désolée si j'heurte certains avec mes réflexions! c'est facile avec l'anonymat d'internet de dire ce que l'on pense... et je suis d'accord avec les arguments de Lucie )

En effet je ne veux pas refaire des études de kiné. je n'ai pas envie de retomber dans les torts de la médecine actuelle et les aberrations du système de soins de notre chère époque. et si je ne fais pas de massage thérapeutique et ben tant pis.
et puis il faut aussi gagner sa croûte à côté de ça.
quant à l'équivalence DE elle est purement théorique donc je serais repartie pour 3 ans d'étude, mon conjoint n'étant pas forcément prêt à un tel bouleversement familial!

Ce que je voudrais trouver c'est une formation complète et sérieuse, pas l'arnaque(financière et pédagogique) de la plus part des formations qui florissent en massage du monde et bien être.
Avec anatomie, physiologie, pathologie, formateurs kiné et ostéo, prise en charge holistique et tout et tout. Sur plusieurs années, avec stages (le top!). Faut-il aller à l'étranger pour ça?!!!

Pourriez-vous m'indiquer des courants de pensée, des lectures, des noms qui vous paraissent tenir la route d'un point de vue professionnel?


Un grand merci pour vos réponses
Bonne journée à vous qui exercer un merveilleux métier que j'aurais aimé faire!
Elise

22.Posté par JL E le 18/10/2013 07:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois qu'Estelle cherchait simplement une formation de massage en plus de trois jours ouverte aux infirmières et enseignée si possible par des kinésithérapeutes (nous avons compris qu'être ostéopathe est un plus pour le formateur).

Il faudrait que vous nous informiez préalablement sur vos possibilités et votre cahier des charges, Estelle. Par exemple, est-ce qu'un mois de formation en Touché-Massage c'est trop long ?
Je ne connais par contre pas les disponibilités de l'IFMK de Berck pour le semestre à venir.

21.Posté par LUCIE P. le 17/10/2013 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Edifiant de lire qu'un bon kiné devient (se doit de devenir ?)... Ostéopathe.
Elise si vous parcourez un peu ce site, ce qui est tout à votre honneur d'ailleurs dans la mesure où vous n'êtes pas (encore) kiné alors que nombre de confrères et consoeurs se désintéressent beaucoup de l'actualité de notre profession, vous verrez que l'avenir de la kiné ne tient pas forcément dans l'ostéopathie...

Mais pour reprendre le débat, je ne pense pas dans l'absolu que les kinés devraient détenir le monopole du Massage. Cependant il est vrai qu'en France rien n'encadre encore cette formation (à l'inverse du Canada où effectivement ils sont beaucoup plus doués que nous dans ce domaine). Durant mes études on m'avait dit (mais "on" à souvent tort) qu'au terme de la première année d'école de kiné on pouvait valider un diplôme de masseur...
Or au fur et à mesure des études et ensuite de la pratique au quotidien, on se rend bien vite compte que le massage, ça ne s'apprend pas comme ça. C'est un toucher, un ressenti que l'on développe, que l'on utilise ensuite comme outil diagnostic puis comme outil de traitement. Identifier certains types de tissus pour les travailler spécifiquement, que ce soit pour un gain de mobilité articulaire, une diminution de la douleur locale ou encore obtenir un relâchement musculaire, nécessite évidemment des connaissances anatomiques et physiologiques. C'est dans ce sens je pense que l'on peut parler de massage thérapeutique, car cela reste une technique, PAS UNE FIN EN SOI.
Après dans la tête de beaucoup de patient le massage reste le rôle principale du kiné, d'ailleurs quand les gens me dise "je viens chez le masseur, je viens me faire masser" je les corrige et leur explique qu'ils viennent prioritairement "se rééduquer".

Le massage de confort lui sera le seul acte pratiqué durant la séance. Bien évidemment qu'un lombalgique ressentira un soulagement après 30 min ou 1h d'effleurages, de malaxage, de peignage...etc. Mais c'est tout. Et très sincèrement, au risque d'en déplaire à certains, je ne vois pas comment une personne, même très mal formée, puisse être dangereuse en pratiquant un massage de confort qui reste superficiel (en terme d'impact structurel). Sans connaissance particulière il est difficile d'agir sur des structures précises et de créer de potentiels dommages. Et quelqu'un avec un sens tactile développé, observateur et aimant le massage sera sans aucun doute un excellent masseur, même sans connaissance médicale.

Bref, pour conclure je dirais que l'important serait de bien cadrer les choses en définissant les rôles et limites de chaque profession.
Ce qui différencie principalement le kiné des masseurs et ostéo, c'est que NORMALEMENT, le patient ne reste pas passif, c'est l'acteur principale de son traitement.

Enfin Elise, je dirais qu'il est malvenu de critiquer une profession qu'on ne pratique pas encore. Les marchothérapie des ptits vieux, eh bien ça fait parti du job aussi, les domiciles où on passe seulement pour faire "du social" aussi, les séances qui dure 45 min payées 17euros brute parce qu'on se casse les fesses à faire un bilan en thérapie manuelle, aussi.... La kinésithérapie a de cela intéressant qu'elle nous fait revêtir nombre d'habits...

Fin de ce post interminable.

20.Posté par hc le 17/10/2013 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
haha oui elle est pas mal je l'avoue.
Je me fie à la réputation et saisq que le niveau d'exigence est plus élevé à Berck que dans les autres.
Pour autant je ne connais pas personnellement le fonctionnement de chaque institut.
Au niveau formation c'est top Berck à l'un des plus grand centre de réadaptation de la france
et au niveau enseignement et formateur c'est plutôt bien classé. En anatomie, l'auteur d'un bon nombre d'ouvrage dont je ne citerai pas le nom, et directeur membre de la haute autorité de la santé.

Je sens un septicisme arriver rien qu'en voyant ce genre de réaction.. en effet mes propos étaient quelque peu contradictoire en pinaillant mais je ne pensais pas avoir à justifier de la réputation de l'école.

Quelle personne proche du domaine ne sait pas ce qu'est l'institut de Berck, pas forcément concrètement mais dans la réputation.
Oui pour moi et pour toutes les personnes que je connais Berck est l'école la plus réputée et réalise des choses que les autres n'aborderont pas durant leur formation.

Bref je pense m'arrêter là je ne suis pas sûr d'être en mesure de divulguer certaines choses et regrette d'avoir orienté elise dans son choix car irrespectueux vis-à-vis des autres écoles.
IL y en a des très bonnes et des moins bonnes. Malgré la pénurie de MK certains auront priorité sur une embauche par exemple en fonction du centre où ils furent formés.
Il faut également regarder ce qu'il y à autour, pour les stages bref je me suis trop avancé. Elise renseigne toi sur les écoles par des personnes qui connaissent tous les instituts et tu te fera ta propre conclusion :)

19.Posté par sebbb le 17/10/2013 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Je pense que l'école la plus sérieuse est l'IFMK de berck................................Je fais un descriptif de cette école ne connaissant que celle-ci"
????????

18.Posté par hc le 17/10/2013 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour élise. Je pense que l'école la plus sérieuse est l'IFMK de berck. Beaucoup d'approche sont réalisées. La formation est plus que complète. Une partie de psycho est abordée (pour le relationnel etc..), formation également à l'ergonomie du praticien (fente etc..) mais cette formation ne se fait qu'au début ensuite c'est censé être instinctif et en cas d'erreur biensûr on te corrige.
Une approche anatomique en trois journées est impossible. A berck elle est réalisée sur 2 années (1ere: membres sup et inf / 2eme: tronc tête).
approche législative, biomécanique, physiologie, bilan et kiné passive, formation sur l'hygiène, les escarres etc.. bref très complet.
Ecole très réputée et difficile d'accès car par concours.
L'an passé ils étaient environ 3200 il me semble pour 70 place.
Le coût est de 3600/an.
Nous rencontrons des formateurs, kinésithérapeutes qui feront par de leurs expériences.
Haut niveau d'exigence qui portera ses fruits 3 ans plus tard.
Une des moins chère car locaux propres à l'institut.
Je fais un descriptif de cette école ne connaissant que celle-ci
D'autres sont plus ou moins réputées mais je ne souhaite pas m'avancer sur ce sujet.
nb: il y a également possibilité d'accès via "candidat libre" staps ou alors dans d'autres écoles via médecine.

Cordialement.

17.Posté par élise le 16/10/2013 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir,
je suis infirmière depuis 5 ans, je suis libérale à ce jour , le massage est pour moi essentiel dans l'approche humaine (mon bébé, application de crème aux patients, famille, amis quand ils sont stressés, fatigués, courbaturés) .
j' ai voulu apprendre le massage californien après l'avoir reçu, en pensant que c'était un bon début pour "apprendre à vraiment masser". je n'ai pas l'intention de faire payer des séances de massage bien être après 3 jours de formation , qui m'ont paru très légers! cette formation m'a beaucoup déçue, pas d'approche anatomique, pas d'explication du pourquoi des gestes. juste un enchaînement de manoeuvres à mémoriser . trop de choses à mémoriser sans prendre en compte la respiration par exemple... mais de très bons conseils sur l'ergonomie du masseur (balancement, fentes etc...) Alors que je n'ai reçu q'un cours de 2h sur l'ergonomie du soignants en école d'ide... et vous MKDE?
bref ce soir aprè avoir été sur qq sites je me dis que si je veux vraiment savoir masser il faut que je reprenne des études de kiné!
mais je n'ai pas envie d'exercer comme certains kinés d'aujourd'hui : machines, matériels, de la marchothérapie pour personnes agées... PAS QUE ! je suis tombée sur aussi de très bons kinés... devenus ostéopathes aujourd'hui!
je veux surtout apprendre sérieusement (avec des formateurs kiné par exemple) à masser pour un bien être du quotidien ; le mal du siècle le stress, les gens sont trop dans leurs têtes , masser être masser FAIT DU BIEN car il y a une attention particulière dans le toucher. d'ailleurs dans de nombreux pays le massage se transmet de générations en générations et les gens se massent entre eux, pour se détendre, pour nourrir la peau, pour créer un contact avec les personnes qui ne communiquent pas...etc
CONNAISSEZ VOUS UNE ECOLE SERIEUSE??? Merci beaucoup
d'autre part je voudrais apprendre le drainage lymphatique.
Elise

16.Posté par hc le 27/09/2013 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Beaucoup de fautes d'orthographes dont je suis désolé, la colère fait écrire rapidement et trop impatient de poster ce message je ne me suis pas relu.

15.Posté par hc le 27/09/2013 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est affligeant! Le massage appartient au domaine de la masso-kinésithérapie.
Ce métier est une mine d'or pour les moins scrupuleux qui tels des voraces se jettent sur celui-ci à fin d'en faire ses propres bénéfices.
Les massage n'a jamais été à l'origine fait par les infirmiers. Pour info les premières traces de massage sérieux date de 2698 avant J.C. en chine.
Les gestes infirmiers se sont inspirés du métier. Comme par exemple le massage de la femme enceinte qui à la base est réaliser par un kinésithérapeute.
Vous aurez beau dire tout ce que vous voulez, les autres métiers semblables en dérivent et je trouve anormale que l'on épuise les ressources de ce beau métier pour en faire d'autres avec des formations ridicules.
Un masseur bien-être n'a jamais, n'est et ne sera jamais comparable à un kiné.
Comparez un vendeur textile et un directeur d'entreprise, oui oui tous les deux dans le commerce UNIQUEMENT.
Mes propos peuvent sembler agressifs faute à la colère qui m'anime quand je voit ce genre d'article et/ou de commentaire.
Je suis futur kiné et suit une formation non pas de 3 jours mais de 3 ans.
Je n'arrive pas à croire qu'on laisse les "masseurs bien-être" avec si peut de connaissance qui en plus pour certains se comparent à des masseur-kinésithérapeute. Ils ne représente que les 7 lettres d'un mot qui en compte 23 et c'est très parlant.
Bref beaucoup de kiné que j'ai pu rencontrer manifestent la même colère face à de telles infamies.

14.Posté par JL E le 19/02/2013 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce sont toujours les mêmes incompréhensions, dommage...

"Une maman qui masse son bébé n'est pas kiné: n'est-elle pas la plus adaptée pour cela? Doit on la poursuivre en justice?! "
Elle peut aussi lui donner du paracetamol, ce qui est couramment fait, légalement, mais elle sera effectivement poursuivie en Justice si elle se proclame docteur en médecine.

13.Posté par Thomas le 16/02/2013 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Amusante diatribe, n'ayant pas utilisé de lampe chauffante depuis plus de 7 ans drôle...
C'est exact, seul le massage dans un cadre professionnel appartient aux seuls masseurs-kinésithérapeutes, ce sont les seuls formés depuis plus de cinquante ans a cette pratique, ayant donc à la fois la compétence manuelle de faire un massage et la compétence intellectuelle de savoir quand ne pas en faire.

12.Posté par AS le 16/02/2013 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand est-ce que les kinés se rendront à l'évidence???! le massage appartient à l'humain: pas à une profession!!! C'est ridicule! Une maman qui masse son bébé n'est pas kiné: n'est-elle pas la plus adaptée pour cela? Doit on la poursuivre en justice?! D'ailleurs le massage n'"appartient" à la profession de kiné en France que depuis la fin des années 40, avant c'était un acte... infirmier!!! D'excellents masseurs-kinésithérapeutes ont tout compris et prennent véritablement soin de leurs patient par le massage..; Dommage qu'ils soient trop peu! Alors arrêtez
et quand vous ferez de vrais massages attentifs au lieu de mettre les gens sous des lampes on en reparlera... A bon entendeur!

11.Posté par Thomas le 30/01/2013 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Thierry,
merci de la leçon,
à mon tour, j'espère en plus ludique :
-quelle est la définition de la santé selon l'OMS ?
-au vue de cette définition, comment faites-vous la distinction entre massage thérapeutique et massage pour "réduire l'anxiété et donner du bien être" ?
vous avez 30 minutes...

10.Posté par Moreaux Thierry le 30/01/2013 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis soignant et spécialise en pédiatrie,formateur en toucher-massage autour de la naissance
Le principal est d'apporter du bien etre aux patients qui en ont besoin (soins palliatifs, femmes enceintes alitées en fin de grossesse, les bébés ..) et il ne faut pas mélanger le massage pour réduire l'anxiété et donner du bien être et le massage thérapeutique.

9.Posté par stephMK le 13/12/2011 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oh il faudrait qu'on communique toutes les deux car je suis kiné français !! et je suis tout à fait d'accord avec toi!! je parle du système canadien car je voudrais y aller....je l'étudie et ton expérience me serait fort utile....si ça ne te dérange pas.
je suis stéphanie et mon mail est :stephbahri@yahoo.fr

8.Posté par charlottekine le 13/12/2011 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il serait intéressant pour tous les masseurs bien être, esthéticiennes...qu'ils suivent une formation plus approfondie en effet!!!
mais les masseurs kinésithérapeute français, eux, sont suffisamment formés en anatomie et physiologie et en technique de base de massage.
Je suis actuellement chez vous au canada, et je me bas pour faire reconnaitre ma formation de massothérapeute!! alors que je devrais être reconnue physiothérapeute. dur dur le système canadien. Je crois que vous ne connaissez pas assez bien le métier de masseur kinésithérapeute.
Les kiné sont encadrés, emprisonnés dans un ordre: cotisation chère, pas de publicité, pas d'enseigne...
alors que les masseurs bien être sont libres de faire ce qu'ils veulent dans tous les sens!!!
Les massages bien être ici au quebec, sont d'ailleurs remboursés par les mutuelles...

7.Posté par stephMK le 13/12/2011 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il serait interréssant pour la profession de masseur kinésithérapeute de copier le modèle canadien, vu que notre profession vise à avoir un cursus universitaire...
les masseurs sont encadrés par une fédération qui vise à protéger le public et de s'assurer des compétences des professionnels, car en france on peut faire une formation de 3 jours pour masser, ce qui n'est pas normal...POUR MA PART IL FAUT UN MINIMUM de savoir anatomique et physiologique , et comme on sait l'anatomie ne s'apprend pas facilement! un exemple québequois:
Fédération québécoise des massothérapeutes (FQM)
www.fqm.qc.ca/

6.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 12/12/2011 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les fautes n'y sont plus, le texte non plus.

1 2
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires