ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

La e-kinésithérapie est née

Rédigé par le Jeudi 28 Juin 2018

Quelle cotation pour la physiothérapie sur smartphone ?



La e-kinésithérapie est née
Quels sont les effets sur les court et long-termes d’une kinésithérapie réalisée à l’aide d’une application en ligne pour les patients souffrant d’arthroses des membres inférieurs ? Est-ce que cela les rend plus participatifs ? Est-ce que cela réduit le nombre de séances ?

Une étude contrôlée randomisée néerlandaise, prospective multicentrique en simple aveugle tente de répondre à ces questions.

143 cabinets de kinésithérapie ont été sollicités, 208 patients arthrosiques entre 40 et 80 ans ont été testés.

Les séances

Dans le groupe de e-kinésithérapie, sur 3 mois, en moyenne, 5 séances individuelles ont permis aux patients de s’approprier une application en ligne développant l’activité motrice progressive et comprenant un module informatif.

Le groupe traditionnel a bénéficié en moyenne de 12 séances de kinésithérapie réalisées selon les critères édictés par des guides cliniques néerlandais.

Résultats

Les 109 e-patients n’étaient pas différents des 99 tradi-patients au départ de l’étude.
Les déficits fonctionnels des deux groupes se sont améliorés. Après 3 mois, les e-patients indiquaient une augmentation significative de leur activité physique. Cependant, aucune mesure objective n’a pu faire état d’une différence.

Après 12 mois, les comportements sédentaires ont significativement augmenté dans le groupe e-kinésithérapie comparativement au groupe traditionnel (65% des patients ont répondu).

Commentaire ActuKiné

Apparemment, la e-kinésithérapie n’est pas plus efficace que la pratique à papa. Une seconde étude va pouvoir montrer que c’est pas mieux mais c’est moins cher ?

J’aime bien le fait que les e-patients considèrent que leur activité physique a augmenté, mais que cela ne se traduit pas par des critères objectifs.
Peut être que leur activité physique a simplement virtuellement augmenté ? Est-ce que penser faire plus de sport fatigue autant qu’en faire réellement ? Marcher sur la tête, le sport du XXI° millénaire ?

Référence bibliographique

Kloek CJJ, Bossen D, Spreeuwenberg PM, Dekker J, de Bakker DH, Veenhof C. Effectiveness of a Blended Physical Therapist Intervention in People With Hip Osteoarthritis, Knee Osteoarthritis, or Both: A Cluster-Randomized Controlled Trial. Phys Ther. 2018 May 17. doi: 10.1093/ptj/pzy045.

Accès à l’article

Articles en rapport avec le sujet

 

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1484 fois


1.Posté par Jacky OTERO le 28/06/2018 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'aime bien ta conclusion.

Dans la réalité virtuelle on croit faire du sport.. Mais dans les fait c'est pas vrai.

Du coup on économise sur les séances initiales... Et on devra chiffrer les conséquences du manque d'activité réelle dans l'avenir !

Économique vous pensez ?

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base