ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Communication

Le bon traitement, c'est le mouvement, pas la kinésithérapie

Rédigé par le Lundi 2 Avril 2018



Ce jours-ci la Caisse Nationale d'Assurance-Maladie communique sur la lombalgie. C'est bien. Vous n'avez pas encore reçu vos documents et brochures à donner au patient ?

Sûrement parce que vous n'êtes pas concernés voire invités à être concernés.

Parce que d'habitude, pour inciter vos patients à se faire vacciner contre la grippe, ne pas prendre d'antibiotiques, comprendre ce qu'est une bronchiolite, arrêter de fumer, ... vous recevez force brochures et posters...et personne ne vous oublie.

Peut être que c'est ma CPAM qui est en reste ? Et vous, vous avez reçu des docs, des brochures ? des posters à mettre dans la salle d'attente ?

En tout cas, c'est pas là

Une brochure à l'intention des professions de santé.

En fouillant un peu, la brochure pour les patients est là. Nous n'y figurons pas. Vous avez changé les cartouches d'encre de votre imprimante ? Parce que la Sécu n'a apparemment pas prévu d'en imprimer pour vos patients.

Un peu désobligeant tout ça. Nous ne sommes pas des interlocuteurs valables ? Un APA hospitalier communique sur ce qu'il faut faire ou ne pas faire, dans la première vidéo. Pourquoi pas, il faut bien que tout le monde vive dans ce vaste domaine aux compétences partagées, mais aucun d'entre nous n'aurait pu se joindre à ce message ? Ne serait ce que pour moduler les affirmations que seuls de bons gros muscles protègent quand ils sont bien étirés ?

Il y aura bientôt autant de kinés que de médecins généralistes en France, et nous ne pourrions pas être en première ligne sur ce problème ?

Pour la CPAM, nous devons être ressentis comme un poste de dépenses inutiles alors que le dernier Lancet considère les bonnes pratiques comme sources d'économies substantielles.

Que sommes nous en train de rater ?

Trop de temps passé à se tirer dans les pattes entre nous ? à se réfugier dans l'excommunication des pratiques déviantes ? Pas assez de temps consacré à s'ouvrir sur la société ? Pas de sous pour communiquer ? Incapables de communiquer même avec les patients ?
 


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 11860 fois


1.Posté par Eric LE FORMAL le 02/04/2018 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que nous sommes de plus en plus nombreux à faire bouger nos patients, et cela comme traitement de multiples pathologies, incluant évidemment la lombalgie. Le patient s'aperçoit des bénéfices et diffuse ces résultats à son entourage et à son médecin généraliste. Ce dernier, souvent débordé à cause de son rôle de trieur-régulateur, sera de plus en plus amené à recommander la kinésithérapie plutôt que la massothérapie...Le bon mouvement, c'est maintenant !

2.Posté par Philippe Collas le 02/04/2018 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudrait peut-être avoir un diagnostic...

3.Posté par Frédéric BERGERON le 02/04/2018 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hello, pour ma part j'ai bien reçu les brochures à distribuer aux patients, elles sont partis directement dans la poubelle. Il y a dedans 4 exercices en flexion proposés à tous les patients qui ont mal au dos, rien de plus niveau exercices. Ce livret est complètement désuet, et il est purement scandaleux. On comprend mieux comment la sécu pense la PEC de la lombalgie, et donc pourquoi une séance de kiné reste à 16.13e.

4.Posté par JL E le 02/04/2018 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je n'y voit qu'un exercice, destiné à renforcer les abdominaux. Les auteurs ne sont pas mentionnés, mais le Collège de la Masso-Kinésithérapie figure en dernière page comme d'autres organisations médicales.

Un lecteur en sait plus sur le sujet ? Il doit bien y avoir moyen de proposer une brochure alternative un peu plus sérieuse ?

5.Posté par Valdes le 03/04/2018 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci de m envoyer brochure mal de dos par courrier postal/ Philip valdes red Étoile 7 Rue vernet 78150 Le Chesnay Cdt

6.Posté par Symeon le 03/04/2018 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
pas reçu les brochures mais bien la réponse de la SFP : https://www.sfphysio.fr/global/gene/link.php?doc_id=187&fg=1
D'autre part pour info existe aussi une application smartphone pour les patients (tout aussi légère) Activ'dos. Après l'idée de départ est plutôt bonne, dommage comme expliqué que nous n'ayons pas été impliqué. Quelqu'un sait si l'ordre à réagit? sa position?

7.Posté par Jérémy le 03/04/2018 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis passionné mais très critique à l’égard de bon nombre de nos confrères.

Sommes-nous victimes ou coupables je ne sais pas. Mais quel est le niveau médian d’un kiné lambda ?

Nous sommes cantonnés à électro-chaud-massage par le législateur, et ceci arrange bien quel pourcentage de la profession ?

Je peux comprendre que dans la globalité libérale (je ne connais pas le salariat), la part de soins inutiles doit vite frôler les 90% dans un nombre absolument pas négligeable de cabinet.

Alors je comprends qu’on peine à être pris au sérieux, et je comprends que la sécu mise sur les APA (qui ne sont pas mauvais du tout d’ailleurs!!).

C’est triste, mais j’espère que ça a le mérite de nous sortir de notre zone de confort.

8.Posté par fabien BONNEFOY le 03/04/2018 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je viens de lire le dépliant destiné aux professionnels de santé...On y apprend que seulement 1 patient sur 5 en arrêt de travail pour son dos a bénéficié d'une séance de kinésithérapie dans le premier mois.....et seulement 2/3 dans les 1 an... Il est pas en partie là le problème?????

9.Posté par fabien BONNEFOY le 03/04/2018 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici des liens vers des informations scientifiques (expliquées en anglais) que nous pourrions transmettre au patient.
A notre cabinet, nous avons essayé de créer une affiche à destination des patients à l'aide de ces références et de l'article du LANCET.

https://cor-kinetic.com/knowledge-power-i-need-every-person-back-pain-know/
https://cor-kinetic.com/10-evidenced-based-reasons-patients-exercise/

10.Posté par fabien BONNEFOY le 03/04/2018 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais plus comment j'ai trouvé ça... peut être actu kiné ;-) ??
https://cor-kinetic.com/wp-content/uploads/2018/03/back-pain-share-pdf.pdf

11.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 04/04/2018 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellente remarque : c'est ce que nous devrions faire.
Après tout, rien ne nous empêche de proposer notre propre documentation. J'y reviens.

12.Posté par Jacky OTERO le 04/04/2018 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette compagne a été mise en place avec le soutien du Collège de la Masso-kinesitherapie.

Qui a participé ? Qui a donné son aval ?

La SFP à réagi pour signifier ses accords et désaccords. C'est bien mais pourquoi n'a elle pas participé ?

N'avons nous rien à proposer de mieux ?

Le message de fond est intéressant = dans la lombalgie il faut bouger. Cela aide à valoriser les soins à base d'exercices. L'affiche est à demander à la cpam et mérite une place dans nos salles d'attente.

L'application est superbe... Un modèle... Par contre une liste exhaustive de tous les exercices existants sans logique thérapeutique = dommage on aurait pu faire mieux.

Au final cela peut nous aider à argumenter pourquoi il faut bouger, plutôt que d'être massé, électrocuté ou chauffé.

Reste à montrer que bouger ne suffira pas si l'on ne sait ni comment ni pourquoi un exercice plutôt qu'un autre.

Il serait bon de travailler ensemble sur ce que nous voulons / pouvons apporter de plus, en fonction de chaque patient.

Et là nous avons une place à récupérer.

Maintenant qui organise cette '' contre proposition '' et qui peut / doit y participer ?

13.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 04/04/2018 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu as raison, il faut d'abord savoir pour quelle raison le Collège de la MK a donné son aval, pourquoi la SFP ne semble pas l'avoir donné. J'ai vu passer un écrit (réservé aux membres de la SFP ?), plutôt bien écrit mais confidentiel. Si certains lecteurs pouvaient nous tenir informés ?

14.Posté par Christophe DEMOULIN le 08/04/2018 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir, je suis d'accord avec vous.

Je suis juste surpris que personne d'entre vous ne mentionne la brochure
"LE GUIDE DU MAL DE DOS" rédigé il y a quelques sem/mois par OMT France.

Je trouve qu'elle est vraiment pas mal !!

15.Posté par Jean-Michel CHAMPOUILLON le 08/04/2018 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Commentaire de mon ainée (7 ans) devant l'affiche : "C'est nul papa ce qu'ils disent, car quand on a mal on ne peut pas bouger !". Moi : "Que faut-il faire alors ?". Ma fille :"Aller voir quelqu'un comme toi qui soigne avec les mains !"
Ouf, tout n'est pas perdu !
Sincèrement indigné par cette campagne nullissime !!!
Cordialement.

16.Posté par Jacky OTERO le 08/04/2018 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne partage pas du tout cet avis =
- entre 50 et 70 % des lombalgies ont une préférence directionnelle et répondent favorablement aux mouvements répétés dans cette direction.

- toutes les études prouvent que ceux qui continuent de bouger vont plus vite mieux que les autres.

Donc il faut arrêter de faire croire aux patients que nous seuls pouvons les aider avec nos petites mains et qu'ils doivent rester tranquille.

Plutôt leur apprendre à mieux puis plus bouger.

Qui peut mieux le faire que les MK ?

Quant à nos enfants, avant 13 ans ils disent comme nous et après très souvent l'inverse !

17.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 08/04/2018 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Je suis juste surpris que personne d'entre vous ne mentionne la brochure
"LE GUIDE DU MAL DE DOS" rédigé il y a quelques sem/mois par OMT France."


Personnellement, je ne savais pas qu'elle existait. Je vais me renseigner :)

18.Posté par Jean-Michel CHAMPOUILLON le 09/04/2018 06:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petites précisions :
1) Je crois fortement (et forme ainsi étudiants et professionnels) aux capacités manuelles masso-kinésithérapiques. Mes résultats au quotidien et les résultats obtenus auprès de leurs patients par ceux que je forme peuvent en attester.
2) Tout à fait d'accord avec M.OTERO concernant les conseils de mobilités associés, les préférences directionnelles. Mais on parle de "bouger" dans un cadre que le MK est seul apte à définir, avec des mouvements indiqués et d'autres contre-indiqués.
Encore une fois indigné que la campagne de la CPAM laisse penser que bouger (sans autre indication) permettra au patient de recouvrir ses capacités.
"Votre voiture fonctionne mal ? faites-là rouler et tout ira mieux"... N'oubliez pas dans ce cas d'emporter avec vous le numéro de téléphone de votre assistance ou celui d'un technicien... Vous risquez d'en avoir bien besoin !

19.Posté par Jacky OTERO le 09/04/2018 07:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord sur le fait que la campagne cpam est insuffisante d'où la nécessité de réagir et pourquoi pas produire une affiche à mettre dans nos cabinet

Les conseils du kine plus l'incitation à bouger plus doivent donner de meilleurs résultats... Il faut '' contre attaquer'' et se tenir prêt à aider ceux pour qui simplement bouger ne suffira pas.

A nous de proposer maintenant

Le CNO pourra relayer une telle action, mediatiquement.

20.Posté par ANDREW le 09/04/2018 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ceci indique clairement la place réservée au Masseur- Kiné dans la hiérarchie médicale qui heureusement n'est pas la même que celle des patients !

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires